lundi, octobre 26, 2009

L'injonction de Jacques Nain en diffamation

Un évènement utile dont il pourrait résulter un bien:
Le psychodrame Jacques Nain, Régis Bonino, superU et diffamation donne l'occasion d'une réflexion utile sur les rôles respectifs des "élus" et des "blogs". Car les blogs sont devenu un véritable phénomène de société avec lesquels il faut désormais compter. Lire...

11 commentaires:

  1. Parce que les élus ne diffament jamais le citoyen ? HA HA HA...
    Mais quelle est donc cette caste qui souhaite un mandat et n'accepte pas la controverse ?

    Jacques Nain devrait être brossé "aux Guignols de l'info" de canal + ! Il comprendrait alors ce que la fonction d'élu entraine en termes de moqueries.... Mais pour passer aux "guignols de l'info", il faut avoir parcouru un certain chemin en politique. Or, Monsieur Jacques Nain vient juste de prendre le départ. Ne lui en voulons pas. Il débute !

    la tortue !

    RépondreSupprimer
  2. Pour l'information de tous et particulièrement de Jacques Nain - si ce n'est pas encore diffamatoire de citer son nom.

    1: Le diffamé à 1 mois pour faire son injonction au diffamateur à compter de la date de publication. Passé ce délai, il y a prescription. Il est bien dans les temps compte tenu des commentaires qui eux étaient récents et sont désormais (depuis ce matin 09h30) hors ligne, donc non publics conformément à son injonction. En revanche concernant l'article auquel ces commentaires étaient attachés, il date du 15/10/2009; selon moi, il n'y a rien de diffamatoire dans cet article; mais même s'il y en avait ce serait prescrit.

    2: Le diffamateur a 8 Jours pour apporter les preuves que ses allégations sont exactes. Comme je l'ai dit, je ne suis pas enclin à un imbroglio juridique, avocat etc.... mais que Jacques Nain ne me prenne pas pour une courge. Je ne suis en rien "sa victime".

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi Monsieur Jacques Nain ne participe pas au débat sur le blog de Pierre ? Celà lui permettrait de donner son point de vue ?!?
    «Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez les exprimer» me semble plus "gentleman" que l'intimidation, arme des terroristes et non des élus !!

    sylvain

    RépondreSupprimer
  4. Jacques Nain m'a appelé longuement (45 minutes) au téléphone le vendredi 7 août 2009. A ce moment il ne voulait pas que son nom soit mentionné. J'ai convenu avec lui que je ferai un CR le plus fidèle possible de ce qu'il m'avait dit. Vous savez que, selon les interlocuteurs, ce n'est pas toujours facile. Mais je l'ai fait et il n'a pas eu d'observations à formuler.
    Vous retrouverez le point de vue de Jacques Nain expliqué à l'époque ici.

    RépondreSupprimer
  5. A perdre a ce point les pédales, pour un projet qui en soi n'était pas tellement vital, vital.. vous disiez "vital".. oui, mais pour qui ! la population ne semble pas très en effervescence pour cette histoire, tandis que nos élus risquent fort de se trouver en porte à faux si ce projet commercial ne sort pas. En porte à
    faux, disiez vous, mais par rapport à qui... de simples questions, bien entendu !!

    RépondreSupprimer
  6. ok, Monsieur Nain vous a tenu conversation téléphonique de 45mn. Mais pour un écrivain, ne peut il pas prendre la plume lui même ? S'il l'avait fait, il ne pourrait aujourd'hui préjuger d'une mauvaise interprétation des lecteurs du blog !
    Mais peut être que Monsieur Nain trouve vil d'écrire sur un blog populaire ?!?
    Quel dommage pour nous tous et surtout pour lui !

    RépondreSupprimer
  7. L'anonymat me permet simplement de poser des questions (restées toujours sans réponse), car on ne peut dire que je brille par mon intelligeance, donc, me permet de cacher mes tares, sans dépasser les limites. Les questions répétées lassent certes, mais tôt ou tard, il y aura un semblant de réponse qui ne satisfaira personne. L'anonymat sur ce blog est un ILLUSION. A tout moment on peut surement remonter à la source. Aussi, pour faciliter la vie de ce blog, restons dans les clous d'une part, et assurons la paix à Mr RATCLIFF ! Un blog d'interrogations sera à mon avis bien plus porteur que d'envoyer des certitudes - il y aura alors,
    de bonnes âmes pour nous expliquer le pourquoi de la question. C'est à ce moment là, qu'il faudra faire l'ultime effort d'analyse. Par exemple : LA GUERRE DE L'EAU aura -t-elle lieu aussi dans notre région ? simple question !!!

    RépondreSupprimer
  8. Plus d'un fois l'on m'a traité de CON tout court, comme c'était en partie vrai, j'ai soignement évité de répondre. Maintenant en prenant de l'âge, l'on me traite de COM..PLIQUE parce "on" n'est plus du tout très sûr et vieux on m'appelera CON NAISSANCE !!! une deuxième vie commencera alors !!

    RépondreSupprimer
  9. Totalement nul en droit, je ne me permettrais pas de donner un conseil quelconque sur le droit ou non de citer un individu, fut-il porteur d'un mandat (encore que ce simple fait devrait le rendre un peu intelligent s'il le l'est pas).En supposant qu'il soit dangereux juridiquement de citer un nom de malfaisant par exemple, ne peut-on employer un adjectif qui permettrait de savoir de qui on parle, sans le citer?. Je pense à "le crétin", "l'arrogant", "l'imbécile pontifiant", etc...
    Ainsi, il n'y aurait pas de prise a donner à ceux qui utilisent à leur avantage une position sociale qui devrait etre au contraire employée au survice du bien public.

    RépondreSupprimer
  10. A l'anonyme du 27/9 à 9H17. Auriez vous l'amabilité de reformuler votre texte de telle façon qu'il soit compréhensible par les pauvres esprits dont je fait partie. Je n'y comprends rien. Merci

    RépondreSupprimer
  11. au douze novembre 18.19:
    Si nous avons donné de larges pouvoirs, celà ne signifie pas pour autant que nous soyons condamnés à rester comme des
    séniles, esseulés autour d'un blog,
    les réflexions ne seront que des réflexions - mais cimentés dans un blog, peut se créér un FRONT capable tout de même de renverser
    bien des certitudes. Aujoud'hui dans un cadre anonyme mais surement différent si l'injonction de NAIN est prise en compte, ou si la plainte du maire pourrait avoir une suite. Nous avons été pris pour des GUIGNOLS, mais que je sache, à droite et à gauche, çà pête dans le VAR - du moment ou une certaine population discrète jusqu'àlors tiendra à conserver un minimum sur son identité LOCALE.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.