lundi, octobre 26, 2009

Invectives et injures... suite....

Je viens de recevoir ce jour 26/10/2009 à 09h25 un appel téléphonique de Mr Jacques Nain, m'informant de son intention de porter plainte contre le blog en raison de propos tenus contre lui dans l'affaire "transfert du SuperU". Il s'agit principalement du billet "à propos du projet de transfert du SuperU de Fayence" du 15/10/2009 et de ses commentaires anonymes. Il me dit qu'il va proposer ce soir en CM de Fayence que la plainte soit déposée par la commune qui serait diffamée à travers lui.
Je prends son appel téléphonique comme la demande préalable de suppression de propos, jugés diffamatoires par lui, en vertu de procédures de la loi sur la presse de juillet 1881, et je les supprime ainsi que deux autres dans le billet "Jacques Nain m'invective" du 12/8/2009.
Je ne suis pas enclin à remplacer mon travail au service de la communauté par des imbroglios juridiques.

7 commentaires:

  1. NON, pas un seul centime de nos impôts pour attaquer qui que ce soit, si vous avez le courage messieurs les élus,
    taper dans votre portefeuille pour vous payer un bon avocat ! INCROYABLE et DEBILE !

    RépondreSupprimer
  2. Avec une telle attitude, c'est dans la maison du peuple qu'il y aura des frictions. Attention il pête les plombs !!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Oh quelle surprise !
    Cela se passe de commentaire je crois ... mais le respect est un droit, chaque citoyen doit en disposer sans que sa position ou sa fonction n'interfère car alors l'inégalité pointe le bout de son nez.
    La liberté de parole est aussi un acquis dans notre société (qui ne doit pas entacher le droit au respect) Notons qu'elle recule encore et encore selon "reporters sans frontières" en France.
    Voilà qui devrait nous inquiéter et faire réagir nos élus dont l'unique fonction est d'être à notre service...ne l'oublions jamais, eux non plus.
    Et si nous organisions des stages de communication non violente dans le canton ? Chacun y trouverait son compte ...

    RépondreSupprimer
  4. Je connais bien le problème, moi même traduit jadis devant le délégué au proc pour menace d'une gifle à mon maire et mon épouse devant le TGI pour diffamation. (sentance : rappel à la loi en ce qui me concerne et acquittement pour mon épouse)
    Mais ine fine, la sentance est plus lourde qu'il n'y paraît du fait d'énormément d'énergie et d'argent perdus... les élus ont en effet adopté depuis longtemps cette propension à faire taire l'expression en enlevant une phrase d'un contexte pour que celle ci devienne diffamatoire ou injurieuse afin de s'en prendre au porte monnaie du citoyen. Monsieur Nain n'a rien inventé. Stratégie flagrante et facile, mais elle fonctionne à mercveille et comme le dit Pierre, le citoyen qui s'engage ne peut perdre son temps et son argent dans des imbroglios juridiques induits par la très mauvaise foi d'élus... Dans pareil cas, préférons cette autre stratégie qui est de mettre "la voile à la cape" pour que l'adage populaire "patience, tapis rouge, vaseline et chausse pied... et éléphant e... moumouche" trouve du sens !
    Sylvain

    RépondreSupprimer
  5. patrick schreiber26 octobre, 2009 12:10

    enlever les passages dans lesquels semble se reconnaître notre adjoint à l'urbanisme déçu est une bonne solution, ils n'apportaient rien au débat,

    maintenant si le but est, ce que je ne pense pas, de vous atteindre financièrement il restera à vos amis connus ou inconnus à vous aider de façon adéquate.

    RépondreSupprimer
  6. Ces menaces laisseront des traçes
    et la vie publique de certains ne
    sera pas si aisée que çà, facile de faire passer des faits en rumeur, mais celà n'a qu'un temps.

    RépondreSupprimer
  7. Pas bien fort SUR l'urbanisme avec une sulfureuse affaire à venir
    dans le quartier du CASTELLARAS,
    et là aussi, des engagements pris
    un peu à la légère ??? simple question directe aux services concernés ! Attention une question
    permet aux incultes de s'informer.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.