lundi, octobre 26, 2009

lettre de Jacques Nain: procédure à l'encontre du blog, en diffamation

Voici la lettre de Jacques Nain: injonction à supprimer des propos jugés diffamatoires.....

6 commentaires:

  1. patrick schreiber26 octobre, 2009 12:01

    il serait assez curieux que le conseil municipal accepte d'engager des fonds publics pour défendre une conception encore plus curieuse du débat public.
    votre blog présente honnêtement votre point de vue sur divers problèmes locaux (point de vue que je partage presque toujours) et suscite quelques réactions utiles souvent, marginales parfois sur lesquelles notre adjoint tout neuf dans le pays réagit de manière excessive et inappropriée.
    il serait plus constructif qu'il fasse un effort pédagogique pour expliciter et expliquer la version majoritaire du conseil,
    et pourquoi ne pas accélérer les procédures normales et privilégier les moyens d'exception hors de leur champ normal d'action?
    la mode sarko de l'intimidation judiciaire gagnerait nos campagnes? ce ne me semble pas être un progrès de notre démocratie ou de notre société en principe ouverte!

    RépondreSupprimer
  2. Ce blog est TRES UTILE surtout en temps de CRISE. Les français ont trop longtemps reçus des friandises
    gratuites.. aujourd'hui pénurie sévère.. plus rien à sucer.. la drogue du peuble surement, alors on passe un peu plus de temps devant l'ordi et le clavier et dans des échanges qui avaient vraiment disparus, vlan ! comment ?
    .. l'intérêt général?... est de faire un supermarché !! cette fois-
    ci sevrés, bon nombre de concitoyens
    disent " non"sur le blog de Mr RATCLIF qui semble être en dehors du coup, mais comment se soustraire
    aux réactions de repentis locaux ?
    c'est l'époque, certes, mais faut pas nous prendre pour des courges !

    RépondreSupprimer
  3. Encore une "bavure" de Monsieur Nain !

    RépondreSupprimer
  4. La FRANCE (le MONDE) s'est dotée
    d'une caste gouvernante : les avocats ! Tournez vous comme vous voulez vous les rencontrerez partout ! au SMIC, ou au pouvoir (très nombreux), ces gouverneurs pourvoyeurs de maintes lois qui les protègent contre .. les citoyens, totalement muselés. Avant le règne des avocats, les affaires se réglaient à coups de poings, dans le respect, aujourd'hui à coups de procès dans la haine !! tenace.
    AVOCAT mais avec un gros noyaux
    très dur dans son coeur.. Donc, un élu prendra un avocat contre ces propres citoyens : on aura tout vu.

    RépondreSupprimer
  5. Beaucoup d'entre nous évitions de parler des soucis de notre conseiller général suite à un jugement à son encontre pour fait de violence conjugale non avérée.
    Ce dernier ayant fait appel, vient d'être parfaitement blanchi..
    ouf.. veolia est rassuré !!! les calliannais aussi ! Ceci pour vous dire, Mr RATCLIFF pas de soucis à moins que la justice ne soit à deux vitesses grand plateau ! Par contre, une pensée émue à sa ou ex-femme du conseil général, qui le soir consommera pas mal d'aigreur par la gestion de notre société.
    Donc, nous reverons enfin sur les planches notre conseiller général,
    mains propres et dents blanches, qui pourra reprendre les affaires
    d'intérêt général sur base privée.
    Toutefois, face à lui, muet avec des yeux expressifs de toute sa misère, je m'incline devant des jugements qui ne profitent qu'aux
    intérêts "supérieurs".

    RépondreSupprimer
  6. .... un appel à AIX EN PROVENCE jugé et mis en délibéré en moins de six mois... il est fort cet individu !!!!

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.