mercredi, décembre 23, 2009

Commentaires


L'épisode de la placette neuve de Tourrettes a de nouveau mis en évidence le problème des commentaires "anonymes". Je supprime donc cette facilité. Pour réagir il faudra désormais avoir une adresse email valide. Lors du premier commentaire publié, il faudra ouvrir un compte sur GOOGLE (sauf si vous en avez déjà un) en s'inscrivant avec une adresse email valide et en choisissant un nom ou pseudo à apparaitre. Par ce moyen, les lecteurs pourront continuer de faire des commentaires comme avant, mais personne ne pourra plus se plaindre de l'anonymat. Une fois publié, vous recevrez du serveur blog un mail vous demandant confirmation. Cela évite d'usurper l'adresse mail d'un autre car il vous est offert la possibilité de supprimer le commentaire. Un petit travail d'adaptation, ensuite il y aura autant de commentaires mais non qualifiés d'anonymes. Les adresses mail ne sont pas visibles ni divulguées et ne sont pas connues de de moi.

31 commentaires:

  1. Pour le PAYS DE FAYENCE l’AFP c’est http://pratclif.com

    PARIS (AFP) - 23.12.2009 06:34_Gérard Depardieu, qui a eu maille à partir avec la police dans la nuit de dimanche à lundi,

    http://actu.orange.fr/people/de-depardieu-a-delarue-les-coups-de-folie-des-stars_463054.html


    Très souvent assistées par des "personnes qui prennent en charge leurs problèmes", ces personnalités sont parfois aussi en décalage avec le monde réel, précise Gianni Lorenzon, directeur de la rédaction d'Ici Paris.
    Pour Gianni Lorenzon, le net y est aussi pour quelque chose: "aujourd'hui, il n'y a pas plus de scandales de personnalités qu'avant, seulement le moindre dérapage circule sur la Toile".
    C'est pourquoi, "les personnes publiques sont aujourd'hui tenues à plus d'exemplarité qu'avant car tout se sait", ajoute-t-il.

    RépondreSupprimer
  2. S’il te plait petit papa Noël va dire à Pierre RATCLIFFE qu’il nous ferme aussi notre billet comme il vient de le faire pour la petite placette neuve à TOURRETTES
    .Maman Yvonne va finir par le savoir et elle ne sera pas très contente après moi !!
    Ferme aussi le billet sur Jacques NAIN s’il te plait Pierre !
    Sa Fille Isabelle n’arrête pas de lui faire la gueule !
    JLF

    RépondreSupprimer
  3. c'est quand même formidable qu'une cérémonie d'inauguration d'une placette couverte par un photographe et publié sur un site extérieur à ce blog ait pu susciter une telle avalanche de critiques à l'égard d'un élu.

    RépondreSupprimer
  4. il faut dire qu'il y a eu maladresses de toutes parts, ceci expliquant cela.

    RépondreSupprimer
  5. Même si l'on peut le comprendre, ce n'est pas bien de se coucher devant ces "messieurs". Ils finiraient par croire qu'il leur suffit de faire "bouh" pour que chacun rentre dans sa coquille et laisse tout faire. Inscrivez vous sur LE POST, d'audience nationale pour passer des infos vérifiées qui ne seront pas squizées par les élus locaux.

    RépondreSupprimer
  6. Bravo Anastasia. Dommage, ce post ne vaudra bientot plus grand chose. Car ne nous y trompons pas, la pression qui a amené a supprimer l'anonymat n'est pas innocente, meme si l'on peut comprendre qu'il ait fallu "se coucher". Sous prétexte "d'attaque indigne, nani, nanère", il s'agit bien pour les élus d'étouffer toute observation ou critique, pensant peser par des menaces plus ou moins voilées sur ceux qui ne seraient pas d'accord avec eux. Par contre les laudateurs vont se réjouir. Qu'ils ne le fassent pas trop : lorsque l'on bloque la soupape, l'explosion n'est pas loin.

    RépondreSupprimer
  7. Bon, cette fois, on en pourra plus reprocher à Pierre notre anonymat !
    Pour être parfaitement dans la nouvelle procédure, je joins même ma photo !

    RépondreSupprimer
  8. Non; je ne me suis pas couché; lisez le billet sur la placette mis à jour. C'est vrai que j'ai été l'objet de pressions. Mais les commentaires que les gens peuvent poster, en anonymes ou sous des pseudos multiples, il faut que nous y mettions fin, car cela amplifie ces crises. Prenez un pseudo unique, ce qui est imposé par une adresse mail unique; prenez plusieurs pseudos si vous avez plusieurs adresses mail; on peut avoir plusieurs adresses mail, mais pas une infinité: exemples free, wanadoo, gmail, yahoo, etc.
    Le blog continuera en toute indépendance. Merci d'appliquer cette procédure de posts pour ne pas être critiqués par rapport à l'anonymat. Voyez partout, les commentaires des blogs sont toujours soumis à inscription préalable, ce qui n'empêche pas l'anonymat sous forme de pseudos, car les adresses mail ne sont pas divulguées, même à l'administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  9. d'accord, mais avec la nouvelle procédure, il n'y a qu'un seul ANONYME dans ce blog, car je crois que google au prochain dira que le pseudo existe déjà. Il faudra choisir ANONYME1. Puis viendra ANONYME2..... etc.... On en sortira donc pas?

    RépondreSupprimer
  10. J'ai relu le billet de la placette de tourettes... où Camille fait bouger les choses, d'où son nom...
    En fait Pierre, vous avez beaucoup travailler à supprimer des commentaires alors que si vous aviez simplement supprimé l'intervention de Monsieur François, personne n'aurait fait le lien avec lui.
    Conclusions. Restes dans l'anonymat, de la rumeur tu te protégeras. Offre valable aussi pour les élus.

    RépondreSupprimer
  11. Re à ANONYME a dit... 24 décembre, 2009 10:50

    . « on a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort ».

    je ne partage pas de tout cet adage perso ou d'anonyme

    RépondreSupprimer
  12. bien dit ça: je pensais en allant chercher du bois pour le feu "ne pas penser faire partie des gens qui ont raison, contre ceux que l'on croit avoir tort, car ceux-là ont peut-être un peu raison tout de même...."

    RépondreSupprimer
  13. bien dit ça: je pensais en allant chercher du bois pour le feu "ne pas penser faire partie des gens qui ont raison, contre ceux que l'on croit avoir tort, car ceux-là ont peut-être un peu raison tout de même...."

    RépondreSupprimer
  14. à Jean-luc FABRE Maire de FAYENCE et son NAIN J.
    L'art d'avoir toujours raison manquerait-il donc d'assurance ?
    Le déni d’accepter la conclusion d’avis défavorable de la commissaire enquêtrice pour l’Hyper U ?
    Le déni est la non considération d'une partie de la réalité.
    Le déni se trouve essentiellement dans la psychose.
    je pensais en mettant du bois dans le feu de cheminé… ?

    RépondreSupprimer
  15. ok, mais pourquoi ceux dont on est sûr qu'ils ont tort éprouvent-il le besoin de nier les raisons qui poussent ceux qui n'ont jamais tort de taire le fait qu'ils ont raison ?

    RépondreSupprimer
  16. RE à ANONYME 1er du nom … le 24 décembre, 2009 18:02

    C’est le pouvoir ! On dit bien qu’il peut rendre aveugle et même sourd !
    Le contre-pouvoir est un pouvoir qui s'organise face à une autorité établie. Ce peut être une force politique, économique ou sociale et son rôle a pour effet de restreindre l'exercice du pouvoir en place et de proposer une alternative aux décisions d'une autorité
    Par exemple : les élus d'un parti d'opposition, des associations et notamment des syndicats, les médias, des cultes et le Blog de Pierre RATCLIFFE PAYS DE FAYENCE une communauté du Var

    RépondreSupprimer
  17. Le déferlement de guirlandes autour du cou du gandin de Noel ne sont pas biens méchantes face aux révélations malgré tout troublantes, faudra tout de même
    pardonner et éviter de tomber dans les rumeurs. Ainsi nous passerons de bonnes fêtes, la conscience plus tranquille. Jouyeux Noel !!

    RépondreSupprimer
  18. @ l'ange blanc; voir l'essai que j'ai en cours sur ce sujet précisément. Cliquer.

    RépondreSupprimer
  19. Au risque de passer pour l'idiot du village, je n'ai toujours pas compris toute cette polémique sur la présence de l'enfant, ni d'ailleurs sur sa mise en avant. Le CG est venu épauler son ami de Tourrettes pour une inauguration bien ronflante, soit. Il prévoit peut etre un renvoi d'ascenseur, soit. Mais quelle utilité de mettre un enfant en avant dans des questions somme toute politico-politiciennes. Il me semble que tout individu a grand intérêt a ne pas mélanger les genres. Ou alors il faut s'appeler SEGO, appeler pour des photos avec les moutards et faire des procès derrière en se plaignant d'atteinte à la vie privée.

    RépondreSupprimer
  20. Cela a été expliqué par l'intéressé lui-même: vie privée et difficulté de concilier obligations familiales et publiques.
    Familles divorcées, familles recomposées; un phénomène social en France; aucune famille n'y échappe car l'institution sociale qu'est la "famille", en France et ailleurs, s'est profondément modifiée. Elle s'est modifiée au cours de l'histoire et continuera de se modifier. Modifiée seulement, car les hommes et les femmes continueront toujours d'avoir des enfants ensemble, de les accueillir, de les aimer, de les éduquer etc. Même s'ils se séparent, leurs enfants resteront le lien entre eux, et ce quelle que soit la forme que la famille prendra dans l'avenir.

    RépondreSupprimer
  21. pratclif a dit...
    @ l'ange blanc; voir l'essai que j'ai en cours sur ce sujet précisément. Cliquer.

    24 décembre, 2009 21:07

    lien non actif

    RépondreSupprimer
  22. Du temps où j'étais en âge de procréer, et enclin à le faire, il n'était pas question de sexualité hors mariage, ni de facilité de divorce de séparation.

    RépondreSupprimer
  23. Dans le même ordre d'idée, Serge Halimi présente, en quatre courts chapitres, son analyse de ce qu'il considère comme une collusion entre pouvoirs médiatique, politique et économique, à l'aide d'une étude qui se veut exhaustive sur la télévision et les grands journaux français.

    Il prétend aussi démonter le traitement parfois partial et complaisant de certains médias français vis-à-vis des sociétés qui en sont les actionnaires.

    Il explique aussi le peu de cas qui est selon lui fait des mouvements sociaux, et la place prépondérante des faits divers dans les journaux télévisés. Il reprend la thèse selon laquelle « le fait divers fait diversion », selon la formule de Pierre Bourdieu, qui a préfacé ce livre. Dans son dernier chapitre, il souligne les connivences dans le milieu journalistique, facilitant les autopromotions.

    Le titre fait référence à l'ouvrage Les Chiens de garde (1932), dans lequel Paul Nizan dénonçait les analyses des philosophes les plus célèbres de son époque : ceux-ci, pour Nizan, garantissaient la perpétuation de l'idéologie bourgeoise, en décrivant l'homme dans son identité idéale et immuable plutôt que dans son existence particulière et matérielle. Le livre de Serge Halimi commence par un exergue extrait de l'ouvrage de Nizan : « Nous n'accepterons pas éternellement que le respect accordé au masque des philosophes ne soit finalement profitable qu'au pouvoir des banquiers. » Il se clôt par :

    « Parlant des journalistes de son pays, un syndicaliste américain a observé: "Il y a vingt ans, ils déjeunaient avec nous dans des cafés. Aujourd'hui, ils dînent avec des industriels." En ne rencontrant que des "décideurs", en se dévoyant dans une société de cour et d'argent, en se transformant en machine à propagande de la pensée de marché, le journalisme s'est enfermé dans une classe et dans une caste. Il a perdu des lecteurs et son crédit. Il a précipité l'appauvrissement du débat public. Cette situation est le propre d'un système: les codes de déontologie n'y changeront pas grand-chose. Mais, face à ce que Paul Nizan appelait "les concepts dociles que rangent les caissiers soigneux de la pensée bourgeoise", la lucidité est une forme de résistance. »

    "Source les nouveaux chiens de garde"

    RépondreSupprimer
  24. Il est préférable de donner le lien vers la source, plutôt que faire copier/coller. Cela prend moins de place sur le serveur de blog. Cliquer.

    RépondreSupprimer
  25. Je constate que le père noël m'a laissé un drôle de cadeau en modifiant l'accès au blog. Pour le passant, c'est moins pratique.
    Le net doit rester un outil d'information mais aussi d'EXPRESSION, ouvert et accessible à tous.
    A l'avenir, pensez aux néophytes de l'informatique !
    A moins que l'avis des "bleus" paraisse superflu

    RépondreSupprimer
  26. Je crois que maintenant que vous avez accédé la première fois, ce sera facile les fois suivantes. Il n'y a plus à paramètrer l'accès. J'espère ne pas devoir revenir aux commentaires anonymes.... bonne soirée. En dessous de la boite à commentaires, vous avez une case qui montre vos paramètres.... cad. Françoise....

    RépondreSupprimer
  27. Une fois constaté le désinterêt des commentaires sur cette formule
    nouvelle dûe à une volonté de censure de nos tres très chers élus, la soupape de sécurité ainsi fermée, sera dommageable.

    RépondreSupprimer
  28. Pour moi pas de soupape de sécurité mais réouverture du couvercle de la tonne à lisier sur le moment ça pue puis ça disparait dans la terre .

    sabbatu

    RépondreSupprimer
  29. A plat cette galégade de quartier,
    à faire plus sourire que pleurer, fort heureusement Fernandel était là pour tout arranger.

    RépondreSupprimer
  30. J'ai pris connaissance par un mail, le 1er janvier 2010, d'un nouveau blog sur le pays de Fayence. Le premier billet de ce blog datait du 27 décembre 2009; le 2 janvier au soir il y avait 26 billets en ligne. A ce jour il n'en reste plus qu'un pour les raisons expliquées en lien titre.

    Le nouveau Blog du Pays de Fayence de
    mi-NAIN-nable a fait pschitt !

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.