vendredi, décembre 18, 2009

Copenhague : l'heure de la vérité par Fidel CASTRO

Les nouvelles qui nous parviennent de la capitale danoise traduisent le chaos. Les hôtes, après avoir promis de concevoir une réunion à laquelle participeraient environ quarante mille personnes, sont incapables de tenir parole.

3 commentaires:

  1. La vérité, si tu mens !

    RépondreSupprimer
  2. Pas de vacances à CUBA tant pis !
    Plus d'achat de produit chinois sinon S U R T A X E S - réduire à cinquante pour cent un train de vie ridicule (compris le téléphone), faire en fait des E C O N O M I E S _ J'aime les cubains chez eux pour l'instant, les chinois aussi, les africains aussi,
    nos usines seront construites pour eux, chez eux, pour qu'ils soient bien, plus besoin d'avion charter
    pour cause de CO2 - Nous nous devons être les plus écolos du monde et respecter tous les peuples.
    Pourquoi les déraciner ? c'est terrible, en plus trop de monde dans notre petit pays, va donner une consommation de CO2 énorme? DONC UNE TAXE CARBONE PLUS IMPORTANTE. Apprenons à nos français la qualité de notre beau pays, le PLUS BEAU PAYS DU MONDE !
    Des vacances de rêves de l'atlantique aux alpes du jura au pays basque des pyrénées au massif central, vacances PRISEES par les étrangers... et nous, nous ne connaissons que les pistes de skis
    avec le cortège de 150.000 accidents chaque année... bref, il est temps de se ressaisir ! La surconsommation en tout creuse notre malheur, à vouloir toujours plus, on creuse notre propre tombe.
    A moins que d'aller voir la misère à CUBA nous rassure sur notre propre sort ? simple question !!!

    RépondreSupprimer
  3. quoi, on ne va pas croire un dictateur non ?
    Pays développés responsables, m'enfin, c'est un euphémisme !!
    Peut être même un pléonasme !!!

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.