lundi, janvier 25, 2010

Photovoltaïque: Tarifs de rachat: le nouvel arrêté... prix de l'électricité par la CSPE!


L'Etat craint une bulle spéculative qui obligerait à augmenter les tarifs de l'électricité pour couvrir la CSPE. 58cts€/kWh, le tarif le plus élevé au monde est donc maintenu au 1er janvier 2010, basé sur le 55 centimes de 2006 après indexation, pour les installations avec « intégration au bâti », lorsqu’elles sont intégrées à des bâtiments d’habitation, d’enseignement ou de santé avec enjeux architecturaux et visuels forts. Pour les autres bâtiments (bureaux, industriels, commerciaux, agricoles), le tarif est fixé à 50cts€/kWh pour les solutions architecturales et esthétiques les plus accomplies. Lire... Et voir les tarifs de l'arrêté ici.

7 commentaires:

  1. Bulle spéculative sur le photovoltaïque et éolien : fallait-il avoir fait des études approfondies pour être alarmé par un rachat à 58 cts d'euro le kwh ?
    Maintenant l'on parle de 42 cts,
    avec une perspective de retrouver une logique sur vingt ans, au lieu des dix années garanties ! Fort heureusement il semble qu'un coup de frein a été donné, la seule question est de savoir si les banques suivront ces nouvelles conditions de rachat ?*
    simple question
    GRENADE

    RépondreSupprimer
  2. iL Y A QUELQUES TEMPS j'avais signifié ici même mon scpetimisme
    sur cette affaire ENRYO managée par Mr CAVAILLE sur une propriété
    faisant partie du patrimoine des
    calliannais et calliannaises. Au vu des quelques surprises çà et là, du terme "gazelle" employé par Mr RATCLIF, et surtout d'une improbable réponse de cet élu sur la superficie réellement louée, car le bail lu et relu reste flou,
    faut dire que certains démélés judiciaires ne laissaient pas trop de temps pour y répondre. Le petit protégé de VEOLIA environnement
    n'a pas de soucis à se faire dans cette affaire.
    lEGAILLARD

    RépondreSupprimer
  3. Je crois qu'il faut distinguer deux aspects: d'une part la politique du gouvernement pour encourager le développement des énergies renouvelables; d'autre part l'utilisation que font les collectivités, les ménages et les entreprises des instruments offerts dans le cadre de cette politique. On ne peut pas reprocher à Callian ou toute autre commune (ex. Vinon sur Vedon) d'utiliser la possibilité de développer une ferme solaire sur leur territoire et d'y trouver des ressources financières, pas plus qu'on ne peut reprocher à un ménage d'installer 2.8kWc de PV sur son toit ou un agriculteur 100kWc sur un hangar. Vous trouverez aussi des éléments économiques ici, notamment l'intérêt financier pour un agriculteur.

    La critique de la politique suivie c'est autre chose. Et là il y a effectivement matière à débat aussi bien en France qu'en Allemagne. Voir Christian Gérondeau en France et le débat en Allemagne.

    RépondreSupprimer
  4. Si l'encouragement au photo-voltaique est une bonne chose, il ne faut pas pour autant que cela se transforme en chasse a la subvention au détriment de l'intéret général. Si le gouvernement s'inquiète de la dérive, il y a une solution bien simple : réduire le prix payé aux rapaces. Certains diront qu'il y avait des engagements? D'accord, ce ne serait pas la première fois que l'état remprait ses engagements. La manipulation des comptes n'a jamais posé beaucoup de problèmes. Par exemple et dans un autre domaine, n'est on pas en train de tenter de mettre a la charge des caisses de retraite du privé les avantages exceptionnels de certains régimes spéciaux, quitte a mettre a genoux les premiers?

    RépondreSupprimer
  5. "Petit protégé de Veolia" vous ne pouvez pas dire cela sans preuves; d'autre part Eneryo et le parc PV n'ont aucun lien avec Veolia. L'actionnariat d'Eneryo est ici. Cliquer. Et le fonds d'investissement mentionné est ici. Cliquer. Dans cette affaire Callian est seulement bailleur du terrain.

    RépondreSupprimer
  6. mais qu'es-ce qu'il dit ! petit protégé... de son père peut-être,
    lui même (peut-être) dans la sphère vivandi (pourquoi pas),
    employant plus de 300.000 personnes, nous pouvons avoir un proche dans cette multinationale.
    et alors... celà va bénéficier aux habitants de CALLIAN s'il y a de telle relation ! non ? Celà peut se nommer : RETOUR A INVESTISSEMENT, non ? de plus qui sera nomminé par ses relations, pour le nouveau poste de député ?
    Au total, les impots vont baisser,
    et on réinstallera la joie dans ce village perché, à l'abri des inondations, sans coupure d'électricité grâce à la perspicacité quant à l'installation d'ENRYO, la ferme
    écologique photovoltaïque !!!
    A part quelques laiderons dans la plaine vite masqués par de la végétation, restera a attendre la piscine olympique pour compléter
    les installations de CROUIS ET AINSI pouvoir postuler aux prochains jeux de la méditerranée.
    EN FERMANT LES YEUX ON PEUT MIEUX APREHENDER L'ENORME AVANCEE DE CETTE C.D.C. faut pas être jaloux !!!!!!!!!!
    n.guilbert

    RépondreSupprimer
  7. Mais enfin qu'es-ce qu'il dit !!!
    non sans blague.. !!! les français actionnaires à 85 % d'ERDF ont accepté de payer plus chère leur (la leur) électricité
    ... non sans blague, surpayant au passage de l'électricité venant de spéculateur photovoltaïque installé souvent par une poignée d'hommes et de femmes représentant soit disant la population... comme a CALLIAN, en faisant espérer de bon profits communaux.... non sans blague qu'avez vous à dire !!!! vlan,
    passes moi l'éponge... voilà que l'on tombe (en plus).. dans une niche fiscale... non, oh non !!! sans blague ??? on avait une voiure dite SAMBA un coup elle avance un coup elle recule...
    gouverner c'est prévoir... non sans blague... !!!!!!!!!!
    YANN AMARRE

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.