jeudi, février 11, 2010

Halte à la France moche !


Nous ne sommes pas seuls à dénoncer cette fuite en avant qui nous caractérise depuis 20 ans. Mais pourquoi nos élus locaux ne réagissent-ils jamais? Au voeux de la CdC, JPBottero a déploré la baisse des transactions immobilières cause de la baisse des droits de mutation et des finances des communes! Il a évoqué la crise sous cette forme et son souhait que l'on revienne vite à la situation d'avant. Il a fustigé les "prophètes de malheur" pas toujours compétents...

2 commentaires:

  1. Il a bonne mine notre président de la communauté des communes !
    après le rond pont de la colle
    noire un super établissement "PISCINE", construit en son temps sur un terrain admirablement choisi ? !!! ensuite on fait profiter les amis... Fossoyeurs de l'environnement, ces maires incapables d'entrer dans une logique moderne, qui se veulent les chantres du VAR VERT, avec sentiers pietonniers et surtout dans les différents slogans, venez chez nous faire du vélo sur des pistes cyclables ???
    Horrible ! Messieurs les maires vous êtes en face d'une crise sans précédent, alors faut agiter vos méninges et commençez vite à expliquer le plan d'urgence des économies !!!!!!!! Non seulement on enlaidit une TRES BELLE FRANCE, mais en même temps on l'a pourrie.
    Non sans blague au rond point de caillan, autour d'un champ de vigne, vite vite on continue à enlaidir le secteur ! à mon avis,
    ce cancer se soignera pas !

    RépondreSupprimer
  2. Halte à la France moche !
    « Cette enquête de Xavier de Jarcy et Vincent Remy sur «l’urbanisme à la française » pose le décor: trois décennies d’impéritie écologique et esthétique. »

    Il faut faire apprendre par cœur cette enquête à Jean-Luc FABRE et consort sans oublier le NAIN !!

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.