vendredi, mars 12, 2010

Les Adrets : "Attention ! Fontsante, ça repart !”


Europe écologie s'invite dans notre vie locale. L'ex mine de Fonsante est une fiche industrielle lamentable qui mérite d'être réhabilitée..... La mine est sur le territoire de Tanneron ; le terrain appartient à Callian; des infrastructures de la mine se trouvaient sur la commune des Adrets. Des opposants, habitants des Adrets qui ne connaissent probablement pas bien le projet, mettent "Europe écologie" dans le coup! Que peut en savoir Philippe Chesneau? Voir leur tract ici.

8 commentaires:

  1. on peut être pour, on peut être contre ce projet. Je trouve minable qu'à 4 jours des élections, je reçoive un tract pour voter europe écologie si je suis contre le projet. Vraiment, je hais cet opportunisme amateur et je formule le voeu pour que les électeurs ne se fassent pas berner. Europe écologie n'est pas seul à refuser un projet à fonsante

    RépondreSupprimer
  2. Vous n’y êtes pas du tout Pierre. Le tract que vous publiez est celui d’avant la réunion qui a eu lieu aux Adrets.
    Nous en avons reçu un autre depuis, hier plus exactement et à J-2 les élections, comme le souligne ici dans un autre fil un commentateur anonyme.
    Si je trouve celui auquel vous faites référence « de bonne guerre » et d’une bonne résolution de couleurs. A contrario, le ton de celui d’hier tiré à partir d’une imprimante noir et blanc à cartouche d’encre en fin de vie me fait penser beaucoup plus à un « matraquage des consciences »tel le faisaient les nazis pour leur propagande. En effet, l’interprétation que nous en faisons est « votez pour moi où vous êtes morts ».
    Pouvons nous apprécier ces menaces ?
    Cerise sur le gâteau, le tract auquel je fais référence évoque, à titre d’exemple, la lutte de Monsieur Michel Tosan pour la décharge de Bagnols en forêt. Or, que je sache, Monsieur Michel Tosan défend sa commune quand ceux qu’on devine derrière ce tract se mêlent d’affaires qui regardent le pays de Fayence alors que très sincèrement, j’aurais pu adhérer aux arguments du tract reçu hier si celui-ci avait concerné la pollution engendrée par les stations d’épurations obsolètes de la commune des Adrets.
    Tout aussi sincèrement, je ne pense pas que Monsieur Chesneau soit informé de tels moyens pour justifier la fin de quelques verts locaux.

    RépondreSupprimer
  3. merci pour ces précisions; qui peut m'envoyer ce tract pour que je le publie et que tous les lecteurs puissent juger....

    RépondreSupprimer
  4. Les sujets relatifs à l'environnement, la dégradation de l'espace de vie de tout le vivant - végétal et animal - par destruction de leur habitat, la production de déchets de tous ordres par la transformation des ressources permise par nos techniques pour alimenter des besoins de plus en plus artificiels de notre société de production consommation .... méritent plus que de vaines polémiques où les ténors de tel ou tel parti cherchent à se mettre en avant pour être élus.
    Quant aux opposants des Adrets, que je crois être les promoteurs des jardins partagés... une si bonne initiative, qu'il réfléchissent à ceci. Les Chinois dans leurs campagnes cultivent depuis plus de 4000 ans les mêmes lopins de terre aménagés en terrasses, sans engrais chimiques, sans pesticides; comment y sont-ils arrivés au grand étonnement de nos experts agricoles? Rien n'est gaspillé; tout retourne à la terre et les villageois sont organisés pour le maintien de la fertilité du sol et l'organisation des cultures. Chez nous c'était pareil avant l'agriculture intensive qui aujourd'hui a besoin d'engrais chimiques, de pesticides et d'énergie mécanique fournie par les combustibles fossiles.
    Nos stations d'épuration qui récupèrent désormais nos eaux usées pour ne pas polluer l'environnement naturel puisque nous sommes si nombreux dans ce pays, y produisent des eaux claires et des résidus solides que sont les boues. La destination naturelle de ces boues devrait être de retourner à la terre. Il faut s'organiser pour cela.

    RépondreSupprimer
  5. Petite question les candidats ont ils des pots de vins des "putes" du bord du lac,la y a pas de polution de capottes mais que la futur polution le Fonsante ? Nello tu marche sur la tête aprés le centre de tri sans écoulement des eaux dans le lac ? il nous laisse des "pôvres "filles de l'est qui tapine avec le canton de fayence.
    Si l'écologie c'est ça !!!!!!dimanche votons.
    zebulon

    RépondreSupprimer
  6. suis désolé, le mien est passé illico de la boite aux lettres
    à la cheminée... parce qu'il était marqué dessus de ne pas le jeter sur la voie publique.

    RépondreSupprimer
  7. @zébulon à propos de la pollution liée à la prostitution...

    comme disait coluche "ça tâche pas, c'est des gosses"

    RépondreSupprimer
  8. Certains diront sans doute que les boues de stations d'épuration ne peuvent pas être utilisées en agriculture humaine car ces boues contiennent des éléments toxiques pour la santé. Il est question que l'Europe va interdire leur emploi en agriculture humaine. C'est bien la preuve de pollutions non maitrisées; comme les pesticides, les lisiers de porcs, le lessivage des engrais chimiques, et autres produits chimiques très dangereux pour la santé. C'est donc aussi en amont qu'il faut agir. J'ai défendu cet été, l'idée d'employer un procédé thermo-chimique (procédé ALXIMIX) pour traiter les boues de STEP. Mais c'est un procédé qui demande de la chaux donc de l'énergie. C'est pourquoi, sécher les boues et les remettre à la terre me semble une meilleure solution.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.