samedi, mars 27, 2010

Nouveau journal du pays de Fayence: N°6 printemps 2010

Le nouveau journal du pays de Fayence N°6 printemps 2010 est paru. Quelques commentaires sur 3 des éléments qui rejoignent les thèmes de ce blog. Des points d'accord, mais des nuances importantes sur le témoignage de Daniel Colombo "les raisons d'espérer".

19 commentaires:

  1. le nouveau petit journal a remplacé le journal de LeClos; leClos publiait des articles ayant du fonds sur des sujets sensibles; ce petit journal est un ensemble disparate de commentaires divers sur la vie locale. Un caneton local donc où tout le monde peut écrire sans que je journal soit classé critique ou pas; c'est le choix des animateurs. Au niveau local ce sont les prises de décisions qui importent; et pour prendre des décisions il faut des connaissances précises et des débats autour de ces connaissances. Le petit journal se fait bien des illusions sur leurs entretiens avec nos élus ... les Bottero et Ugo; ce n'est pas en allant recueillir les cocoricos qu'on va faire avancer les dossiers; mais ce n'est pas le but comme le petit journal l'a bien expliqué à Ugo. Mais bon vent quand même à notre caneton local.

    RépondreSupprimer
  2. sujet RD101.
    Entre Estérets du Lac et le Jas de la Maure la route projetée sera très sinueuse et escarpée. Je ne vois donc pas qui aurait intérêt à l’utiliser et sûrement pas les poids lourds qui continueront à emprunter le pont de Pré Claou qu'il faudra donc de toute façon renforcer. C’est une fausse solution.
    Une véritable solution serait la création d’une nouvelle sortie sur l’A8 au niveau de Malpasset et qui rejoindrai directement Bagnols. Ce qui désenclaverait aussi Bagnols et Saint Paul sans avoir à saccager des massifs forestiers.

    RépondreSupprimer
  3. exactement; le trajet que vous évoquez est de relier à une sorte 38bis situé à mi chemin entre Fréjus et les Adrets; ce trajet partirait de la D56 avant la bifurcation vers le col du Blavet, descendrait la vallée du Reyran. C'est indiqué dans le dossier RD101. Escota a déjà donné son accord de principe.

    RépondreSupprimer
  4. Très intéressant, ce débat avec Daniel Colombo (que je connais depuis longtemps).....un "choc des cultures" (pragmatisme/idéalisme) que j'ai déjà croisé qques fois.....perso, je suis un peu entre les deux (c-à-d contre l'incinérateur mais avec une obligation de résultat)...

    RépondreSupprimer
  5. Je rejoins Daniel Colombo dans l'historique du projet fonsant ainsi que dans son analyse. Les choses ont qq peu évoluer depuis. Il n'est plus question à fonsante d'incinérateur mais d'un centre de tri. Mon Ami Daniel serait il opposé à ce centre de tri si sur ce site qu'est fonsante conjointement au centre de tri, s'élevait un "lieu à vivre" pour les déshérités ? Je crois connaitre sa réponse si les citoyens sont associés au projet ainsi qu'à son suivi et surveillance

    RépondreSupprimer
  6. @Sylvain
    Vous militiez à l'époque dans le CIC... dans la mouvance contestataire. Je maintiens que les 500t/an mentionnés par Daniel dans son témoignage étaient des REFIOM c'est à dire des cendres et des machefers du four. Un incinérateur d'OM n'est pas qu'un four. C'est une unité de tri qui sépare les OM en produits fermentiscibles et en refus no fermentiscibles. Les fermentiscibles vont dans une unité de méthanisation, dont il sort du méthane et un résidu solide qui est transformé en compost. Les non fermentiscibles sont triés encore pour en extraire les produits non combustibles; ce sont les produits combustibles qui vont au four. Le four produit des cendres et des machefers et des fumées; les fumées sont traitées par filtration et traitement chimique et les gaz purifiés sont rejetés à l'atmosphère à 170°C. IL faut voir tout cela dans mon dossier sur l'incinérateur de Fos.

    RépondreSupprimer
  7. Je le revendique, j'ai été aussi président du CIC. S'il le fallait, je m'opposerais à nouveau à cet incinérateur (et à une zone d'activités de production et de consommation. Mais aujourd'hui, il ne s'agit plus de ce projet (A moins que nous sachions pas tout)mais celui d'un centre de recyclage car nous avons besoin de ces outils pour entrer en décroissance... A celui ci, je souhaite voir autour quelques jolis chalets pour loger des travailleurs du centre de tri. Mon positionnement depuis le CIC s'est affiné, il n'a pas changé

    RépondreSupprimer
  8. @Sylvain
    Votre entêtement dans l'idée d'un centre de vie pour cabossés de la vie à Fonsante me désole! Vous n'acceptez l'idée d'un centre de TRI que dans cette perspective. Comme souvent dans les domaines qui ne sont pas les vôtres vous prenez des positions tranchées sans connaître le fond des choses. A Fonsante, j'avais commencé par suggérer une plateforme de traitement valorisation de déchets et déblais du BTP, analogue à la plateforme Ferro à Fréjus, ou Jo Guglielmelli au dessus de lac à Tanneron ou Didier Pugnères à Tourrettes (d'autres se sont créés depuis) et en même temps compostage des déchets verts des communes et particuliers. Entre temps un syndicat mixte a été créé à l'initiative de Callian propriétaire du site qui se trouve sur la commune de Tanneron. Ce syndicat s'est fixé pour objectif d'étude de recevoir les boues de stations d'épuration séches (80% mini de siccité) et de les mélanger aux déchets verts pour faire des composts. Le maire des Adrets a quitté avec fracas le syndicat à cause de cela. Du coup tout est à recommencer. Mais, élément favorable, le temps a passé, des conditions nouvelles sont apparues; donc tout reste ouvert.

    Vous parlez TRI; mais TRI de quoi? de quelles matières? Les habitants des Adrets refusent d'emblée TOUT sur Fonsante; soit! Les ordures ménagères devront continuer d'aller polluer les sites de Bagnols en Forêt ou ceux de de Balançan, respectivement 120000t/an et 340000t/an.... NIMBY not in my backyard.

    Une usine d'inciération des ordures ménagères UIOM d'une ligne de 200000 tonnes, comportant une unité de TRI, une unité de méthanisation des matières fermentiscibles, une unité d'incinération des matières non fermentiscbles plus les boues de STEP sèches des communes, du compostage, du recyclage et de la valorisation des métaux et des machefers.... conduirait à environ 1000t/an de déchets ultimes à mettre en décharge. Bagnols reçoit 120000t/an d'OMR. Une telle usine est entièrement fermée, en dépression; rien ne va à l'extérieur. Et les fumées sont traitées pour ne rejeter que des effluents gazeux répondant aux normes très strictes. Les moyens d'instrumentation et de contrôle ont considérablement évolué durant les 10 ans qui nous séparent de Fonsante.... CIC, ACPE et Greenpeace. Et les unités en fonctionnement, voir notamment le site de sytcom Paris, ont acqui de l'expérience. Alors, il n'est pas évident qu'aujourd'hui la mobilisation de 1996 donnerait les mêmes résultats. Car la situation de Fonsante est idéale; à proximité de l'autoroute; pas de nuisances majeures du fait de la circulation des bennes à OM. 200000t/an, à 400kg/an et par personne cela fait 500000 habitants. Il faudrait donc en plus des communes servant Bagnols en Forêt, l'agglomération de Draguignan et des communes de l'Ouest des Alpes maritimes. Tout ceci pour alimenter la réflexion pas seulement pour vous mais pour tous les lecteurs. Je publierai prochainement un dossier sur l'UIOM de Fos sur Mer (410000t/an d'OMR et 1 million d'habitants de MPM).

    RépondreSupprimer
  9. Je le répète; je ne dis pas qu'il faut un incinérateur à Fonsante; j'informe sur ce que c'est qu'un incinérateur. Fonsante présente l'avantage d'être en dehors de voies de circulation de bennes qui nuiraient au vosinage d'habitants. Mais vu qu'il s'agit d'une ancienne mine souterraine, on ne pourrait pas charger le sol de manière importante. C'est la raison principale qu'on aurait dû avancer en 1996. La DRIRE m'a dit l'an denier qu'avec des produits du BTP il fallait faire attention à ne pas surchager le sol. Je connais la question des affaissements miniers. Le 2è raison aujourd'hui c'est la proximité d'habitations du domaine de Séguret. Que les écolos des Adrets soient rassurés, il y a peu, voire aucune, chance de voir surgir des cartons, un projet d'UIOM. Il faudra trouver un autre site. Si possible près d'une voie de chemin de fer, car l'approvisonnement d'une UIOM de 200000t/an se fait préférentiellement par trains de 45 wagons de 15t, donc environ 1 train par jour.

    RépondreSupprimer
  10. Il vous désole, j'en suis désolé. Vous voulez recyler, je souhaite insérer sans exclure la possibilité d'un centre de tri. Il est tout à votre honneur de vouloir recyler, le traitement des déchets est nécessaire à proximité autant pour notre bourse que pour l'écologie. Il est mon honneur de penser à associer à un centre de tri un lieu de vie. Quel centre de tri ? Même réflexion que José Bové "il vaut mieux dix petites fermes qu'une grande exploitation". Donc, un petit centre de tri me parait possible à fonsante. Une usine d'incinération, nous n'en voulons pas. Je dis nous parce que rejoignant alors les pros "rien à fonsante"

    sylvain

    RépondreSupprimer
  11. Sylvain
    Vous êtes borné; aucun échange n'est possible; quelques soient les propos, vous restez sur vos positions - tels les marxistes trotskistes que j'ai connus en étant étudiant; il est donc inutile de continuer. Dommage; ce sera le dernier commentaire.

    RépondreSupprimer
  12. a propos du petit journal.
    il est toujours bon d'avoir des supports d'expression dans le canton.il faut quand meme qu'il garde un esprit "critique"mais constructif.alors svp avant de publier le commentaire de mr bottero, merci de vous assurer qu'il ne nous prend pas pour des cretins !!!
    je cite:"dementi de mr le maire de montauroux sur les allégations concernant un rond point payé par le leclerc,permettant une jonction entre le magasin et l'accés a une hypothetique jardinerie leclerc de l'autre coté de la 562" patatras!!! 2 jours aprés nice matin publie un article racontant justement que le proprietaire du leclerc vient de sortir 139000 €(précisement)pour un rond point provisoire inquiet (tout a coup!!)de la sécurité de ses clients ; a noter que depuis 20 ans qu'il exploite son magasin, il ne s'etait pas vraiment soucié de ce probléme grave pourtant !
    je ne vois pas nice matin lancer un scoop contre un de ses plus gros annonceurs.
    autre détail: j'ai eu entre les mains les plans architecturaux de la fameuse jardinerie fantome.
    alors, de deux choses l'une :
    ou mr bottero ne connait pas les projets et les affaires de sa commune, ou vraiment il nous croit assez cons pour avaler n'importe quoi, a vous de voir!!
    d'ailleurs depuis que je sais qu'il est devenu le monsieur environnement au niveau de l'intercommunalité, je ne fait plus de soucis concernant les choix de développement de notre canton quand je vois l'urbanisation harmonieuse et intégrée de la commune de montauroux il n'y plus rien a redire je propose de l'inscrire au patrimoine,qu'en pensez vous?
    pour la petite histoire sachez que ce fameux leclerc outre les surfaces dont la destination a été detournée (la reserve est devenue un magasin de pneus)a obtenu son permis de construire (agrandissement magasin galerie marchande et reserve)malgré le refus du prefet( trés fort leclerc )
    parce qu'il se situe dans une zone trés inondable il y a déja eu une fois un métre d'eau dans le magasin.je me demande qui sera responsable en cas d'inondation faisant des victimes.
    pourquoi le projet du super u a-t-il tellement déchainé les passions alors que pendant les quinzes derniéres années on a salopé la plaine du bout de montauroux jusqu'a callian (de si beaux villages les pieds dans la m...)sans que personne ne léve le petit doigt
    attention a l'indignation selective!!!
    il n'y a rien de diffamatoire dans mes propos tout est connu et vérifiable
    le marginal

    RépondreSupprimer
  13. Daniel Colombo11 avril, 2010 07:57

    Daniel Colombo m'envoie un commentaire sous forme de mail non publiable car dépassant 4096 caractères le maximum admis. J'en ai fait une sauvegarde sous format txt et j'en donne ci-après le lien. http://paysdefayence.free.fr/nouveaujournal/daniel-colombo.txt

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour,
    tout a fait d'accord avec le marginal, très fort le roi, quand il s'agit de défendre ses interets ses bonnes oeuvres... et celui de ses copains,
    tout est n'importe quoi devient possible mais le règne ne dure qu'un temps
    à suivre

    RépondreSupprimer
  15. dans le même ordre d'idées sur la gouvernance de JPB, voir ces photos sur le chemin de Fondurane en avril 2010. Cliquer.

    RépondreSupprimer
  16. Allée royale écologique vers la réserve des fondus R ânes. JUSTE PUR RIRE !
    un sourire

    RépondreSupprimer
  17. Au théatre ce soir : la belle otéro s'est chagée en bel botéro.Toujours une question de voix.
    un sourire

    RépondreSupprimer
  18. bien vu, Merci Monsieur RATCLIFFE, merci pour la piqure de rappel avec les photos
    à suivre

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.