lundi, avril 12, 2010

Fonsante (suite) une évolution très positive de la position des Adrets


Il faut se réjouir du changement de ton des Verts de la commune des Adrets et du maire Nello Broglio. Ce n'est plus l'opposition à TOUT projet à Fonsante, mais de "certains projets" ou éléments de projets. Cela est totalement légitime. Cela s'inscrit dans la logique "Votre projet ne nous satisfait pas, proposez nous autre chose". Lire...

12 commentaires:

  1. J'ai pu vérifier sur son blog le nouveau positionnement de la mairie des Adrets et je ne peux que féliciter l'équipe municipale d'enfin proposer un projet et plus exactement de réfléchir à celui de de ferme photovoltaique.
    A propos de Musée, je rappele que la liste sur laquelle je figurais aux côtés de feu Didier Court propose "le musée de l'estérel" dédié à feu Georges Cappa au lieu et place de la zone industrielle et d'activités proposée à la fois par la liste de Nello Broglio, celle de Robert Martinat, celle de Michel Scandolo.
    L'écologie ne pouvant Être sans cohérence, sans ce sens donné à la vie sur terre, un projet d'éco musée, s'il ne se réalisait pas aux Adrets, serait une bonne chose à Fonsante - mon choix prépondérant alliant écologie et humanitaire étant un lieu à vivre avec activités de recyclage des 3 E par les éco résidents.

    sylvain

    RépondreSupprimer
  2. Si quelqu'un autre que Callian était proprio du terrain qu'en farait il !!!!vaste question et bien stop au rêve c'est bien Callian le proprio!!!!!


    HB

    RépondreSupprimer
  3. De toutes les propositions sur ce site enchanteur, l'une venant de
    EOLIA (filiale de VEOLIA ?), d'y installer un nombre conséquent d'éoliennes dernier cri (35 metres de haut) retient l'attention des écologiques. En effet dans ce couloir très venté,
    serait une source d'énergie interessante avec un débouché de proximité. Et au mileu de tout celà, une ressource photovoltaïque sur plus de mille hectares, résoudrait les problèmes
    d'odeur et autre, mettrait les écolos en harmonie avec la population, reste que la mine serait toujours là, certes, mais il y aura surement autrechose à enterrer.
    legalliard

    RépondreSupprimer
  4. Le leader Europe Ecologie Adréchois Claude Garioud est décédé le 7 avril dernier. Personnage ambivalent "balloté" entre progrés et morale, Claude Garioud s'est fait connaitre du monde associatif adréchois en cocréant Abankor. Il fut par la suite Président du tennis club adréchois puis créa dés 1995 les Amis de Paola ou il assura la présidence jusqu'en 1998. En mars 2003, nouvelle présidence aux Amis de Paola où il est en poste jusqu'en 2005 date à laquelle il fonde "semailles 83", anciennement "jardin d'autoproduction des esclamandes. Politiquement, Claude est candidat à l'élection municipale adréchoise de 1995 sur la liste "les adrets autrement" conduite par Madame Mèllères, divers droite. Lors de sa prise de contact avec le monde de la société civile en l'an 2000 à Draguignan lors d'une soirée débat d'Attac animée par Daniel Mermet "Claude avait pris la parole ainsi avec humour "je connaissais les magasins Atac et quand mon ami adréchois m'a sollicité pour venir à cette soirée, je pensais qu'on allait causer épicerie..." avait il dit en prologue à sa réflexion sur la marchandisation de l'humain.
    Je ne partageais pas ses stratégies politiciennes ni points de vue sur la gestion des centres d'accueil pour SDF. Mais j'aimais avec lui refaire le monde le dimanche matin devant une tasse de café au bistrot du village.
    Comme mon ami Didier Court, Claude déconseillait de fumer. Il est mort à 54 ans, Didier à 51 ans.
    Les obsèques de Claude Garioud auront lieu le mardi 20 avril prochain à 10 heures en la cathédrale de Fréjus.
    A tous, famille et amis, j'adresse mes plus sincères condoléances.

    Sylvain

    RépondreSupprimer
  5. lors des obsèques de claude, un tronc est prévu pour SICHEM l'association locale qui vient en aide aux Rroms.
    Soyez nombreux à rendre un dernier hommage à Claude

    RépondreSupprimer
  6. Homme de grande qualité humaine, sensible, très engagé au niveau associatif et caritatif, fervent défenseur de la planète, prêt à défendre toutes les causes, il avait le goût de l'autre et du collectif.
    Avec son association « Les Amis de Paola » il aidait les sans domicile fixe.
    Il avait mis en place un accueil de jour puis un jardin de réinsertion.

    Il s'était investi dans le projet qu'avait soeur Emmanuelle de créer un lieu de vie et de formation pour des jeunes sans qualification.
    Claude Garioud a d'ailleurs longtemps accompagné soeur Emmanuelle entre sa maison de retraite à Callian et Fréjus, à l'époque où elle avait encore assez d'énergie pour venir aux « Amis de Paola » côtoyer les SDF.

    Il était également un fondateur actif du « Regain de l'Estérel ». Il a enfin été acteur de l'association « Abankor ».

    Il s'est toujours investi avec passion. Tous ceux qui l'ont connu et ses nombreux amis lui rendent hommage et s'associent à la peine de sa femme Mireille et de son fils Valentin.
    Claude repose en paix parmis tes nombreux amis.

    MD

    RépondreSupprimer
  7. ...Homme qui n'hésita pas à licencier une jeune femme handicapée après l'avoir laissée déménager de toulon à fréjus, et ce deux mois après que sa période d'essai fut validée par la direction, homme qui claqua la porte d'une association pour "une photo et un sac de riz" sur laquelle il ne figurait pas, homme qui participa à la rédaction d'une lettre emplie de méchanceté à l'attention de soeur Emmanuelle à propos de la régularisation des sans papiers, homme qui se retrouva plusieurs fois aux prud'hommes pour licenciements abusifs, homme qui élimina les animaux d'une ferme en les transportant dans un lieu où ils ne vécurent pas plus d'une année... on ne nous dit pas tout... Je n'ose dire tout.
    Mettre en avant ses grandes qualités sans aborder ses nombreuses dérives serait ne pas honorer la mémoire de cette homme.
    J'ai pardonné, j'ai pleuré la mort de cette homme que je trouve injuste. Je suis désolé de ne pouvoir oublier.
    Je m'associe bien évidemment à la peine de sa famille

    RépondreSupprimer
  8. Sc ne signe plus son billet,mais mon pauvre même soeur Emmanuelle a des gobelets (pas des casserolles),je m'éléve devant vos propos ,oui il y a des sans papiers qu'ils ne faut surtout pas faire de" régul",oui les prud'hommes lui ont donnés raison et enfin certain utilise leur handicap comme un passe droit avec le soutien des CG tiste !!! je suis en peine pour les 1500 personnes qui étaient à la cathédrale de Fréjus en peine pour vos propos gratuit qui entache des hommes et des femmes engagés comme lui. Qu'il repose en paix . Claude je n'arrive pas a ta cheville.

    Je ne signe pas en respect de mireille son épouse et valentin son fils.

    RépondreSupprimer
  9. Monsieur François Cavallier et son conseil le terrain de Fonsante est comme une voie sans issue si vous avez l'occasion de vendre !!!!!ALLEZ Y .

    RépondreSupprimer
  10. à celui qui ne signe pas non plus... lorsque l'engagement fait que l'on devient malgré soi, homme public, on accepte les critiques, toutes les critiques. Ma santé n'est pas très bonne... et quand l'heure du départ aura sonné, je sais que certains me pleureront, d'autres auront de la compassion pour mon épouse et mon fils. On ressortira ce que j'ai fait et pas fait, mal fait et bien fait. J'accepte ces faits, j'assume. Assumez ma liberté de parole, assumez ma liberté de penser... et vous deviendrez tout à fait respectable

    RépondreSupprimer
  11. contre la régularisation des sans papiers, désaccord avec la CGT, donc QQ part en accord avec le medef... vous étiez 1500 ainsi ?

    RépondreSupprimer
  12. Il m'a été confié que si le terrain de fonsante n'est pas utilisé, il serait squatté très très bientôt...

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.