samedi, mai 08, 2010

Bagnols: Référendum décisionnel local sur l'extension de la décharge le 15 mai prochain.

Ce référendum s'inscrit dans le problème des ordures ménagères de l'Est Var. Voir ou revoir le dossier sur la méga-décharge d'ordures ménagères de Bagnols en Forêt Les Lauriers. Cliquer. Et voir ici des liens sur le référendum décisionnel local. Cliquer.

8 commentaires:

  1. Ouf, ça vient, ce Maire est vraiment un Grand Maire !

    sylvain

    RépondreSupprimer
  2. Mon avis personnel sur ce référendum: Cela me paraît de la démagogie; poser la question qui revient à "voulez vous l'extension de la décharge?", les gens répondront massivement NON. Et alors? aura-t-on avancé? D'autant que la décharge concerne non le seul PADD de Bagnols, mais toutes les communes utilisant le site; le site est bien au sud de la commune - il est impossible d'y accéder depuis Bagnols, il n'affecte pas les gens de Bagnols mais plutôt les gens de Fréjus Nord... Et si on est CONTRE pour des raisons écologiques légitimes, alors il faut mettre zéro poubelles à sa porte et faire zéro déchets en changeant de mode de vie et de consommation. Tout le monde, l'environnement et la planète s'en porteront mieux.
    Le problème c'est la nature et la quantité de déchets ultimes. On ne parviendra à les réduire au strict minimum que par une combinaison de techniques: tri, recyclage, compostage, valorisation; des techniques et des installations judicieusement placées en divers endroits du territoire. Je viens de visiter à la Mede entre Marseille et Fos, une installation de compostage de boues de STEP et de déchets verts de 30000t/an. J'y reviendrai avec des informations utiles.

    RépondreSupprimer
  3. Monsieur Cavallier, en conviant la population à des réunions d'information pour chaque grands projet tels que fonsante va dans le même sens qu'est la démocratie participative. Mais tout le monde n'a pas l'emploi du temps pour participer à ces réunions. Passer aux urnes pour un référendum d'initiative populaire est un moyen de faire participer encore + de citoyens. Faut il encore en avoir le courage, car dans les chaumières, on sait bien que la pensée de chacun est parfois très éloignée de qq uns participant aux réunions d'info, dont moi. Un tel référendum permettrait par exemple de faire le point sur le Super U de fayence, sur le lycée en pays de fayence, sur, bien sur, fonsante.

    sylvain

    RépondreSupprimer
  4. Il est intéressant de voir ce lien sur le référendum décisionnel local. Cliquer.
    Étant donné la situation de blocage de Bagnols avec le Smiddev et les autres communes, le résultat contribuera peut-être à la débloquer.... vers des solutions techniques multiples et dispersées pour réduire au strict minimum les déchets ultimes ... Et ce ne serait que la stricte application de la loi.

    RépondreSupprimer
  5. chaque problème peut conduire à une analyse différentiée,
    le maire de bagnols peut souhaiter un appui populaire à sa position face à l'administration et à la nécessité collective que l'on doit lui opposer, éventuellement sans nuances,
    celui de fayence se garde bien d'évoquer cette possibilité, son projet super u n'est déjà pas passé à l'enquête publique, situation exceptionnelle dont il récuse la pertinence pour user du droit du conseil municipal de passer outre,
    clair que sa conception d'héritier d'une légitimité reprise après le règne nul d'une sorte de régent (edouard était le collaborateur salarié de son père depuis 30 ans) ne le conduira pas à demander l'avis d'une population admirative qui l'a élu à 70% après sortie d'ET, laminé par la perte de la moitié de son électorat, et contre MC, le "rouge" dans la curieuse vulgate du fils d'un maire tout à fait à gauche et de ses proches...
    reste la résistance citoyenne à travers ce blog, par exemple, et les associations qui attaquent le projet devant le tribunal administratif et ont besoin de tous les soutiens,
    voir acpe et adéfa....

    RépondreSupprimer
  6. Le problème des déchets dans notre Est-Var est difficile. Notre région manque cruellement d'équipements de traitement des déchets. Les blocages sur la décharge de Bagnols en sont le reflet.
    Comme beaucoup d’autres régions françaises, notre région Est-Var présente un déficit en matière d’équipements d’élimination des déchets. La croissance continue des déchets, les contraintes réglementaires concernant les décharges, conduisent à leur saturation voire à la menace de leur fermeture; et les projets n’ont pas pris à temps le relais, notamment en relation avec les difficultés à les faire accepter par les populations riveraines. La situation est plus que difficile chez nous, tant pour les déchets ménagers que pour les déchets industriels banals (les déchets des entreprises assimilés aux déchets des ménages). Ce document de la DIREN Franche Comté est particulièrement intéressant pour comprendre l'ensemble du problème des déchets. (lien).

    RépondreSupprimer
  7. A force de dire et redire :"pas d'usine d'incinération à fonsante", note gentil serviteur
    savait qu'avec le temps des problèmes cruciaux se poseraient.
    et maintenant... que vais-je faire.. ? gilbert becaud !!!
    pas utopique

    RépondreSupprimer
  8. @ adefa, bien sur la contestation et le recours au TA mais un référendum d'initiative populaire a en + le "toupet" de mettre (avant l'échéance des élections municipales)les élus face à leurs responsabilités quant à leur choix. Je note que l'élu de fayence aussi se protège en n'osant pas lancer ce débat dans l'urne.
    à Pierre, un référendum de grands électeurs, merci bien, nous avons déjà les sénatoriales... et les manipulations électorales qui vont avec.

    sylvain

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.