mercredi, mai 12, 2010

Centre de Compostage d'Ensuès-la-Redonne: boues de STEP en mélange avec les déchets verts

Ensuès la Redonne - quartier de l’Aiguille - Plate-forme de réception et de tri des végétaux, des encombrants et des gravats. Site exploité par la Société Silim Environnement - et Ensuès la Redonne - quartier de l’Aiguille - Installation de compostage de déchets municipaux et assimilés, site exploité par la société Biotechna.

11 commentaires:

  1. dans Var-Matin du 13 mai 2010 page 8 "la décharge de Bagnols devrait rouvrir fin mai" (Nota : tout le monde parle de décharge pour cette installation qui ne mérite pas d' autre nom!) le Président du SMIDDEV promet que les boues de STEP n' y seront plus acceptées...

    RépondreSupprimer
  2. Alors les boues iront où? dans les Bouches du Rhône bien sûr.... Septemes les Vallons entre autres et jusque quand le 013 les acceptera? Et la commission qui travaille sur la décharge de Bagnols? des nouvelles SVP; ça avance au pas de l'escargot et notre serviteur en est président.

    RépondreSupprimer
  3. bonjour , je vous signale que la commune de TOURRETTES a opté pour le séchage solaire des boues , qui sont ensuite utilisée en agriculture ( foins surtout ) suivant des normes assez contraignante . l'équipe municipale de Monsieur POUJOL avait étudié bien d'autres procédés , dont le compostage avec déchets vert; un site existe sur la commune de la CRAU dans le VAR . nous avons préfère le système de déshydratation solaire , plus cher a l'installation mais beaucoup plus écologique .j'ai eu le plaisir de participé , en tant qu'élus, a cette aventure . sincéres salutations . CHATELAIN jacques , ancien adjoint aux travaux de la mairie de TOURRETTES

    RépondreSupprimer
  4. @J.Chatelain
    Merci de ces précisions car je me damandais où allaient les boues séchées de Tourrettes. La serre de séchage de la STEP est bien visible de la R56 en montant vers StPaul, après le pont du Riou Blanc. C'est une installation analogue à celle de Bagnols en Forêt, également visible de la route avant de remonter vers Fréjus. Si l'exutoire agricole est pérenne, c'est bien la plus simple des solutions; mais comme vous le dites, il y a des contraintes et des craintes de la part de certains agriculteurs (l'article sur l'emploi des boues en Franche Comté en lien de gauche le montre); un autre article accessible dans les liens de gauche dit que les craintes d'emploi des boues en agriculture seraient excessives et que des recherches sont en cours. Je ne suis pas compétent pour avoir un avis. Les ruminants mangent le foin et nous mangeons la viande de ces ruminants.

    RépondreSupprimer
  5. Je reviens sur la toxicité des boues de STEP: le document ci-après donne l'état des connaissances sur ce sujet. Cliquer. Je l'ai ajouté en lien dans le dossier.

    RépondreSupprimer
  6. L'intérêt du compostage des boues en mélange avec les déchets verts est de détruire les éléments pathogènes, par effet de la forte température lors des réactions aérobies (plus de 70°C). Mais les éléments chimiques ne sont pas affectés.

    RépondreSupprimer
  7. à propos de l'application du Grenelle 2, voir cette info qui s'applique particulièrement à notre région. Cliquer.

    RépondreSupprimer
  8. Informations supplémentaires sur cette plateforme:


    1. L'installation est conçue pour traiter 30000t/an de boues brutes à siccité 15-20% donc ce qu'on a dans la STEP de Montauroux-Callian. On peut dimensionner pour traiter beaucoup moins.

    2. Le site fait 5 hectares mais l'installation utilise 3 hectares.

    3. La question des odeurs est maintenant bien maîtrisée depuis que l'on a ajouté un traitement chimique des gaz (tour de pulvérisation) et un traitement de l'air. Il y a 3 recours administratifs en cours datant d'avant ce complément d'installation et les gens veulent laisser leur procédure aller jusqu'au bout par principe; des études ont été faites par un bureau d'études spécialisé en odeurs lequel dit qu'on est en dessous des normes.

    4. La distance minimale d'une installation par rapport à des habitations devrait être de 1km pour ne pas provoquer de nuisances olfactives.

    5. Concernant l'exutoire des composts, il est impératif avant tout projet, de s'assurer d'avoir un exutoire local - utilisations agricoles, maraichères, jardins de ville etc.... sinon on devrait transporter loin ce qui gréverait les coûts....

    6. Il faut être vigilants sur la qualité des boues et des déchets verts en matières de polluants: pesticides, hydrocarbures (provenant par exemple de garagistes), traces métalliques; en cas de produits hors normes, il faut bien les identifier, les traiter et les garder séparés... Il faut aussi être vigilants sur la qualité des composts et en cas de produits hors norme, bien les identifier et les garder séparés.

    7. Cas des boues séchées en serres solaires (Tourrettes, Bagnols et d'après ce que je sais St Raphaël Frèjus l'envisagent aussi).... Il s'agit là de déchets - siccité 70-80% - et la loi impose d'avoir un plan d'épandage agricole. Les producteurs AOC de vignes ou de foins - exemple en Crau - n'en veulent pas... grosses contraintes donc... utilisations en fenaison, en espaces dégradés à revégétaliser .... on va plus loin en faisant de la pelletisation, procédé de compactage qui exige une siccité de la matière d'au moins 65%.

    8. On ne peut pas utiliser des boues séchées en compostage. En revanche, les boues brutes sont un produit organique valorisable par épandage agricole (avec difficultés d'acceptabilité agricole et de pérennité d'exutoire) et mieux par compostage avec déchets verts (car hygiénisation des boues par la température du procédé de traitement aérobie 70-80°C ce qui détruit les bactéries pathogènes). Si des STEP comme Tourrettes, Bagnols voulaient envoyer leurs boues à une éventuelle plateforme de compostage, elles devraient cesser le séchage solaire.

    9. La plateforme reçoit les boues de STEP à 85€/t HT; les déchets verts entre 25 et 35€/t HT selon qualité; les composts sont gratuits ou quasi gratuits soit 1-2€/t mais il faut les considérer gratuits. Les coûts de fonctionnement et d'amortissement de la plateforme sont donc couverts par les prix payés par les apporteurs.

    RépondreSupprimer
  9. A j Chatelain le monsieur propre de Tourrette mais ce que vous ne dite pas : vous n'avez pas de déboucher de vos granulés provenant du séchage ,dans votre station SI au top vous (la mairie) n'accepte pas les vidanges des fosses même celle de Tourrette cela disfonctionne votre station .


    alors pas de quoi faire des comm a l'eau de rose.

    Flaméche

    RépondreSupprimer
  10. c'est bien le problème des boues séchées, même en serre solaire, parce qu'elles ne sont pas hygiénisées cad. les éléments pathogènes ne sont pas détruits; il n'y a donc pas d'exutoire agricole sûr et pérenne. Et selon ce que vous dites, la station d'épuration de Tourrettes ne serait pas conçue pour traiter les boues des fosses septiques car il s'agit de boues de caractéristiques différentes (plus épaisses). Taxil assainissement a l'autorisation de les mettre à nouveau sur son site de lagunage sur le plateau de la D56.

    RépondreSupprimer
  11. Dans mon secteur, pas de problèmes avec les "boues" (lisez merdes) de fosses septiques. Les effluents a la sortie secendent tranquilement vers la piscine du voisin du dessous. Un autre n'a même pas d'épandage. Le SPANC le sait, l'a signalé à la Mairie, mais il parait qu'il ne faut pas choquer les électeurs. Particulièrement ceux qui viennent vous faire des ronds de jambe car on aime beaucoup ça. Presqu'autant que les déjections d'animaux installés n'importe où.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.