vendredi, mai 07, 2010

Montauroux Sunwood, questions sur une entreprise dédiée à l'environnement?

L'entreprise "Sunwood" s'est installée durant l'été 2009 dans la zone d'activités du plan oriental de Montauroux, sur le chemin de Fondurane à proximité de Giordanengo matériaux. Il s'agit d'une entreprise dont l'objet est de produire des copeaux de bois à partir de déchets de bois et de déchets verts pour servir de combustible dans des chaudières dites multicombustibles. Sunwood répond à un besoin provoqué par l'interdiction de mettre en décharge ultime les déchets verts et les déchets industriels banals (DIB) de type bois. Elle reçoit donc sa matière première de détenteurs de tels déchets comme Véolia ou Pizzorno. Lire...

19 commentaires:

  1. SUNWOOD (vendeur de chaudière environnementale..) avec des partenaires prestigieux tels VISSMANN (accessoires de chaudières) GUNTMATIC, ZAEGEL HELD (idem) mais surprise avec le partenariat de la région PACA (que fait veau z'el dans cette histoire ou intervient VEOLIA-PIZZORNO ??? A croire que l'on retrouve toujours les mêmes même
    dans les déchets.
    Iron'nique.

    RépondreSupprimer
  2. Compliqué, ce dossier....
    On manque certes dans la région d'entreprises de production de "plaquettes forestières" ou "pellets" pour répondre à la demande. Elles sont souvent importées d'ailleurs en France, ce qui est une aberration écologique surtout qu'ici celà pourrait constituer un très bon débouché pour les débroussaillages ant-incendies (coupe sélective suivie d'un broyage sur place puis enlèvement vers une unité de fabrication de pellets).....en plus, cette ressource ne pose pas le problème de pollution liés à d'autres entrants (traitement du bois, phytosanitaires, etc...)
    La problématique est :
    1)de vouloir réutiliser des déchets verts dont on a des doutes sur la composition (je n'ai pas de billes)
    2) les quantités à stocker, vu que ce sont des "marchés" avec des communes ou des syndicats intercommunaux, on est obligé de "tout prendre" à l'entrée, et là, il ya un pb sérieux de tri pour orientation vers différents usages
    3) le stockage, sachant qu'il est polluant ; ici, on a eu le cas de Gérard Ferro qui fait du compost au bord de la vallée du Reyran = hyper eutrophisation du cours d'eau en aval (c'est comme un tas de fumier), il a été obligé de couler une très vaste dalle en béton avec bassin récupérateur des lixiviats..... autre pb, ce compost n'est du "bio", loin de là, il est difficile à revendre....

    à suivre, car il y a là un gisement important de ressources locales, des potentialités....perso, je composte bien sûr..et je fais des essais de poêle à sciure...

    RépondreSupprimer
  3. ce qu'il y a de dingue, c'est que chaque fois qu'on semble entrer dans le cadre écolo, l'ETAT (c'est nous) sponsorise à grand frais, ce qui est le cas pour ces chaudières à bois, avec une niche fiscale de plus, en attendant de déclarer que la fumée pas bonne pour la santé... après le rachat de l'électricité par EDF et revu à la baisse... après les éoliennes
    défigurant notre bel environnement, en fait tout est une histoire de fric, après le rouge datcha, le vert argenté.
    fRANCHEMENT ON NE S'ENNUIT PAS !
    Par ailleurs un bel article sur la famille REBUFFEL producteur de lait à CALLIAN. (var matin).
    Par ailleurs, une journée de débats pour faire le point sur l'avenir du tourisme sur le Pays de FAYENCE ....avec la population,
    une façon de dire démocratie participative.... mais les bêtises
    accumulées au fil des ans, portent toutes une signature. Renversant.
    iron'nique

    RépondreSupprimer
  4. Il est inadmissible que la mairie de Montauroux ait laissé s'installer Sunwood à cet endroit de la commune. Tous les riverains consultés déplorent cette nuisance. Le terrain entre les deux propriétés de l'allée qui longe GreenMama est un terrain constructible. Il est rempli de déchets verts en décomposition qui jouxte les jardins de ces deux résidences. Voir ou revoir les photos. La vie de ces habitants est gâchée depuis l'installation de Sunwood. Les élus en sont les premiers responsables.
    Je n'ai RIEN contre Sunwood et son activité bien au contraire. Cela s'inscrit dans l'écologie, le développement durable, la filière bois et les énergies renouvelables. MAIS PAS À CET ENDROIT. C'est précisément une activité qui pourrait se dérouler à FONSANTE. Pourquoi tout est si lent???

    RépondreSupprimer
  5. ... faire feux de tous bois ...
    dans l'urgence pour pendre de cours les con..citoyens.
    Mon tout roussi.

    RépondreSupprimer
  6. A propos de démocratie participative, voir le var matin d'aujourd'hui page bagnols en forêt

    RépondreSupprimer
  7. A non pas a fonsante nous aux Adrets nous disons NON NON NON .

    RépondreSupprimer
  8. Super Mr TOSAN ! n'es-ce pas trop tard ? le petit doigt a été mis dans l'engrenage, il va falloir beaucoup de perséverance pour faire reculer ces "groupes" puissants... mais pourquoi pas !
    On comprend mieux les indiens des ADRETS dans leur combat titanesque, mais malgré tout, comme l'avoir dis souvent, cette
    mine ".. d'OR.." ne restera pas en jachère, il faudra que la communauté soit partie prenante,
    pour des dédommagements sur plusieurs générations. je peux me tromper... a tous du courage !!!
    PAZUTO PIQUE

    RépondreSupprimer
  9. Un beau sujet de "démocratie participative", avec un sondage sur les souhaits des électeurs : "préférez vous être beaux, intelligents, riches, jeunes et en bonne santé, que moches, idiots, pauvres et malades". Qui parie avec moi sur la seconde proposition?

    RépondreSupprimer
  10. à l'anonyme du 7 mai ç 19 28.. Je ne crois pas pour le connaitre un peu que M' Tosan soit contre un centre de tri à fonsante, ni sur sa commune d'ailleurs.. il est contre le n'importe quoi, donc à priorir, contre votre pensée un brin à trier..

    Vers pragmatique

    RépondreSupprimer
  11. à mes amis Vert. Vous parlez et pensez à juste titre à la réutilisation des choses, quand penserez vous à l'utilité des humains ?
    Des humains à fonsante, c'est mieux que des choses !!

    pas anonyme

    RépondreSupprimer
  12. Eva Joly à déclaré sur les grandes gueules de R.M.C son salaire de député eUropéen des verts : 4.000 euros dont 1.200 sont reversés au parti des verts... DONC LES CONTRIBUABLES
    PAYENT 4000 EUROS DONT 1200 SONT REVERSES A CE PARTI !!! en somme comme les communistes si critiqués. je dois être vraiment niais...
    pas uto pique.

    RépondreSupprimer
  13. C'est du joli ! J'en suis heuh, vert !!

    RépondreSupprimer
  14. @l'anonyme du 09 mai, 2010 16:59

    au moins, Mr Tosan lui offre le choix à contrario de votre maire qui est plutôt du genre "soyez beaux, jeunes, intelligents ou bien moches, vieux et idiots, mais surtout, fermez votre clapet et crevez en me laissant faire ma "cuisine" seul !

    RépondreSupprimer
  15. Au résultat de cette consultation intéressante, voilà qu'il manque dix neuf votes "oui", pour pouvoir prendre en considération cette opération... par ce manque de dix neuf votes, Mr TOSAN belle figure emblématique de notre région, devra supporter la puissance de cette société bien ingrate en son endroit; en son en-vert aussi. Tandis que le quindam supporterA également les odeurs désagréables de la campagne..??..
    Allons, allons, réveillons notre GRAND SERVITEUR CONSEIL DE MOUGINS pour avoir le courage pour une fois, de mettre le poing (point ?) sur la table pour démontrer l'intérêt de la population au développement de FONSANTE, sans la voracité de certaines multinationales, mais avec l'investissement de toutes les populations locales et riveraines... investissement public/privé pourquoi pas, mais
    réservation exclusive d'emplois locaux. Les Adrets pas vraiment touchés par ce projet, même s'ils sont très verdoyants, pourraient en fait être les grands gagnants à VIE (mieux qu'une assurance), mais faudra une bonne fois pour toutes, voir ou est l'intérêt GENERAL. Quant au LAC, une analyse sérieuse des eaux serait très surprenante....
    PAZUTO PIQUE.

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour, en attendant, la Gendarmerie, la DDE, les services de l'urbanisme de la Mairie de Montauroux, et sa Police Municipale, sont tous au courant, le parquet " serait" " aurait" le dossier en main.
    En attendant, l'été arrive, et Sunwood continue à entreposer ses déchets. Un jour il en retire, un jour il en ramène par ses énormes camions.
    Un cercle bien fermé.. Et les nuisances sont permanentes.
    Souris, odeurs, moustiques, nuées de mouches et de moucherons...
    Alors que faut-il faire??
    Aller taper à la porte du Procureur, l'amener de force sur les lieux pour qu'il réagisse?

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,
    A ce jour, Sunwood à en parti gagné puisqu'il à reçu l'autorisation de continuer son activité à la seule condition, de ne plus entreposer ses déchets.
    Il a à débarrassé une bonne partie du terrain loué derrière son entreprise, a savoir des montagnes de déchets vert, mais il en reste et il semblerait qu'ils aient oubliés de retirer les quelques tas qui constituent un abri de choix pour les rongeurs et les insectes..ils ont omis de tout retirer.
    Il n'a plus le droit de déposer des stocks comme il l'avait fait l'hiver dernier, et ce, jusqu'à la mi juillet. Il doit utiliser son broyeur pour maintenir le site vide de toutes montagnes de déchets vert. Reste que si sa machine tombe en panne, il lui faudra bien à nouveau emmagasiner ses déchets, et le cercle vicieux recommencer.

    RépondreSupprimer
  18. Après les nuisances et dégradations écologiques, a présent la broyeuse émet des décibels très important et travaille beaucoup. Il faudrait avoir un sonomètre afin de calculer les valeurs au dessus des normes autorisées...
    Pendant combien de temps les riverains et les autres entreprises conserveront-elles leur passivité?

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.