mercredi, juin 16, 2010

France - Inondations meurtrières dans le Var - actualités Orange

Deux personnes sont mortes mardi dans le Var, à la suite de pluies torrentielles exceptionnelles pour la saison qui ont inondé plusieurs communes dont Draguignan, envahi par des torrents d'eau boueuse. Les deux morts ont été retrouvés, pour l'un, dans un ruisseau au Luc et, pour l'autre, dans une rue de Draguignan, où les habitants ont été surpris par la rapidité avec laquelle l'eau est montée. "Il y a tellement de courant et d'eau que nous n'avons pas de visibilité", a déclaré à l'AFP le sous-préfet de Draguignan, Corinne Orzechowski, soulignant que "c'est arrivé au pire moment, quand les gens sortaient de leur travail".

21 commentaires:

  1. Malheureusement, aujourd'hui, face à ces dramatiques événements (à côté de chez nous)certains vont peut-être enfin prendre conscience de la réalité, celle qui impose aux élus de Fayence d'appliquer dans le droit des sols le principe de précaution conséquence cumulée des inondations, des eaux de ruissellement et des pluies torrentielles... Puisse la responsabilité guider chacun vers le bon sens, afin que tous les diviseurs de parcelles pour lesquels seul comptait le profit prennent en considération les risques, le mitage et l'harmonie des nouvelles constructions de notre village. Par chance, à Fayence, pour éviter de telles inondations, nous avons désormais une application stricte des recommandations de l'étude hydraulique dans le droit d'urbanisme. Si elles n'éviteront pas les sinistres, nous sommmes assurés qu'elles éviteront sûrement des catastrophes...

    RépondreSupprimer
  2. Comme ailleurs en cas d'inondations catastrophiques, la polémique viendra, une fois l'émotion passée; constructions, bétonnage et goudronnage, artificialisation des sols, développement économique etc. etc. et des élus de tous bords qui se défausseront et bottéro(nt) en touche! voyez aussi le terrain "agricole" en bas de Callian près du pont - un lac; pourtant FC a promis que tout serait mis en ordre comme avant!

    RépondreSupprimer
  3. Crues du Rhône: inondations Arles en 2003 Document de GeoConfluences Risques et sociétés
    Ce document de "GeoConfluences Risques et sociétés", par des spécialistes géographes, décrit les inondations catastrophiques d'Arles en 2003 par suite de la crue du Rhône. Draguignan est certes dans des conditions géographiques différentes; mais nul doute que la région est devenue plus vulnérable dans un contexte urbain caractérisé par l’augmentation et l’expansion des surfaces urbanisées (notamment Trans en Provence).... Attendons de savoir ce qu'en diront les experts!

    RépondreSupprimer
  4. dernier bilan:11 morts et 12 disparus; mercredi 16 juin 11h04. Cliquer.

    RépondreSupprimer
  5. Et oui pour rappel, la plaine de Callian et surtout la zone autour de la Camiole est en zone dangereuse par risque d'inondation. Doit-on encore autoriser des constructions dans ces zones à risques?

    RépondreSupprimer
  6. La ville de Fayence a-t-elle été gravement touchée par les inondations récentes?

    RépondreSupprimer
  7. Bilan en fin d'AM ce 16 juin; 19 morts; voir la couverture de l'évènement par l'Express. Cliquer.

    RépondreSupprimer
  8. La ville de FAYENCE aurai été touchée si nous avions eu les même précipitation 400 litres au M2 d'après un sppécialiste sur France 3 !
    Il est bien de conserver les terres agricoles là ou elles sont c'est à dire la plaine et éviter de construire donc près de Camandre ? Le Maire de Fayence a eu tout le bon sens de renoncer à son Hyper U! Ne peut-il pas le" repasser " à son collègue Jean-pierre botté"RO"?
    Jean-luc FABRE ne peux pas tout faire "courir la gueuse" et bien penser à construire là ou il faut ???

    GEAIDELAPEINE

    RépondreSupprimer
  9. Et comme toujours en pareil cas les charognards de la critique crache ,pas une pensée pour le pauvre garagiste mort dans son garage de Draguignan et les autres ,et si cela était dans notre pays de Fayence ces pigistes banderaient de joie!.

    RépondreSupprimer
  10. le style littéraire de l'anonyme du 16 juin 21h14 ...
    "crache" et "banderai" doit être inversé pour être "de bon aloi"??
    Notre "fine plume" de "Secret défense" devrai demander conseil à son supérieur hiérarchique notre Premier Magistrat de notre Ville Fayençoise "l'expert du genre"?
    monsieur Pierre RATCLIFFE va-t-il publier sa...adressée à M.C
    Bien sûr, il n'est pas question de lancer ce brûlot sans précautions. S'il est publié dans sa totalité, il faut prendre le soin de supprimer des passages ...

    C'est bien triste toute ces catastrophes naturelles et ces morts " le pauvre garagiste mort dans son garage de Draguignan" Nous n'y pouvons pas grand chose .Nous présentons nos condoléances à sa Famille.

    il existe aussi des humains d'un naturel assez catastrophiques qu'il nous faut subir encore quelque années ?

    Bernard Pivote

    RépondreSupprimer
  11. Recherchons les vraies causes de cette nouvelle catastrophe. Pour moi, selon les témoignages des personnes secourues à fréjus qui ont vécu une nuit d'horreur juchées sur le toit des maisons, de hangars, d'arbres.... il ne fait aucun doute que le tsunami qui a déferlé sur la plaine de l'argens trouve son explication dans la formation d'un barrage naturel qui s'est créé en amont sur l'argens, barrage qui s'est rompu brusquement. Remenber la catastrophe d'auribeau / siagne il y a une vingtaine d'années ou un simple ru est devenu une arme meurtrière.

    Bref, "Nos" 7 SDF sinistrés sont sains et saufs à fréjus. La communauté des gens du voyage installée dans la plaine de st aygulf peut elle en dire autant ? Un couple de personnes âgées auraient vu deux enfants portés sur des civières, recouverts entièrement d'une couverture. A l'heure où il est, nous attendons confirmation de cette info mais rappelons dores et déjà que cette communauté (évangéliste) s'est installée sur ce terrain sur ordre des autorités qui a refusé que celle ci s'installe sur un terrain à la sortie de l'autoroute de fréjus où elle souhaitait s'implanter. Utile à savoir aussi que l'aire d'accueil des gens du voyage en cours de réalisation à fréjus a été recouverte par 2,20 m d'eau la nuit dernière. Rappelons encore que cet emplacement avait fait l'objet de nombreuses critiques car jugé dangereux. Monsieur le sénateur Maire de fréjus, Elie Brun va t il persister dans l'erreur ou attend il de nouvelles catastrophes pour se rendre à la raison des plus sages ?
    Madame Guillermin son adjointe, durement éprouvée personnelement lors de la catastrophe de Malpasset, devrait lui tirer l'oreille sévèrement à ce sujet... Est on en droit de rêver ?

    Sylvain

    RépondreSupprimer
  12. Réponse à la question du 16 juin à 17h57 : "La ville de Fayence a-t-elle été gravement touchée par les inondations récentes?" Oui ! En 2002, certains pavillons ont eu jusqu'à 2 m d'eau dans les salons. Deux quartiers sont plus particulièrement concernés, les 4 Chemins et les chemins des Puits du Plan Ouest. C'est le problème du ruisellement des eaux qui est le plus dramatique sur Fayence et, selon l'étude hydraulique de la commune, le débit des eaux peut atteindre entre 80 m3 et plus de 100 m3 /seconde au point le plus bas de la Camandre... Le principe de précaution n'est donc plus imaginaire, il correspond au réel risque que pourraient encourir les occupants de nouvelles habitations. La logique recommande donc d'interdire les constructions dans certaines zones tant que les bassins d'orages n'auront pas été réalisés en amont... Pour en savoir + voir le site de la commune de Fayence et l'étude hydraulique, ses conséquences urbanistiques et les recommandations techniques. Une transparence de l'équipe JLF et des élus fayençois en matière d'urbanisme qui méritait d'être soulignée...

    RépondreSupprimer
  13. @Bernard Pivote
    La lettre de JN à MC que vous mentionnez est un brûlot qui susciterait une polémique supplémentaire dans notre chochemerle local! Ceux qui ne veulent que du "positif" et jamais de "négatif" en seraient désolés. Je ne publie donc pas la lettre de JN ni celle de MC que les intéressés m'ont communiquées. Mais voici de quoi il s'agit. Invité au pot qui suivra la cérémonie de l'appel du 18 juin par la mairie de Fayence, MC a répondu qu'il n'assisterait pas au pot (au seul pot!); sur ce, JN lui a adressé une volée de bois vert particulièrement dure stigmatisant sa posture politique au sein du MC de Fayence! ce à quoi MC a répondu de manière modérée et courtoise indiquant qu'il n'assistait pas au seul pot!

    RépondreSupprimer
  14. Vu ces inondations catastrophiques en Dracénie (15 juin 2010) et dans le bassin de l'Argens, je signale mon dossier sur l'hydrologie de l'Est Var (mis à jour car en pays de Fayence, nous ne sommes pas à l'abri d'évènements analogues! il faut le savoir). Cliquer.

    RépondreSupprimer
  15. @à Pierre RATCLIFFE ...
    Vous avez sans doute raison de résister à ne pas être "instrumentaliser" par ...Jacques ,Michel ou d'autres ?
    Votre blog "pratclif.com" a une utilité publique ...la fréquentation des visites en est la preuve ...Grâce à votre énergie et votre travail investi dans l'avenir du PAYS DE FAYENCE .Nous avons le droit de savoir et de nous exprimer sur ces MESSIEURS que nous avons élus ...la "chronique villageoise"
    et le dessous des cartes nous intéresse . Nous vous remercions d'avance de publier ces lettres d'Élus!

    Monsieur Jacques NAIN Grand Chef et promoteur de la future police Intercommunale a des "rêve de pouvoir" et s'il le pouvait il contraindrai avec des menottes Monsieur Michel COULOMB attaché non pas au radiateur mais attaché au buffet du pot après la cérémonie de l'appel du 18 juin par la mairie de Fayence...

    Bernard PieVeau

    RépondreSupprimer
  16. Jacques Nain a entendu votre souhait! il a publié son message à MC (voir dans le billet d'aujourd'hui sur l'appel du 18 juin 1940). Alors voici la réponse de MC (je la publie puisque MC me l'a transmise pour cela):

    "Je ne comprends pas très bien le sens de votre message, sa finalité et l’amalgame saisissant que vous faites ; aussi je ne ferai aucun commentaire et je ne cèderai pas à votre énième provocation. Simplement, je ne j’ai jamais dit ni écrit que je ne participerai pas aux cérémonies de l’Appel du 18 juin, j’ai répondu à la question qui nous était posé sur le pot qui était organisé à l’issue des cérémonies, et j’ai dit que je participerai pas au pot !
    Pour le reste, je vous laisse libre de penser ce que vous voulez de moi, ce qui est sur c’est que votre prose montre qu’en matière d’éducation, de tolérance et de respect de la personne je n’ai pas de leçons à recevoir de vous.
    J’ai trop de respect pour l’être humain pour vous mépriser.
    Michel COULOMB
    PS : j’ouvre ce message à l’ensemble du conseil pour que chacun sache qui vous êtes réellement."

    RépondreSupprimer
  17. Pas de polémique, pas d'anathème, mais confrontation d'idées et d'opinions différentes. C'est l'aggrégat des opinions, des savoirs et des connaissances, ainsi que du travail de chacun, qui fait la société telle qu'elle est aujourd'hui et qui évolue vers celle de demain, d'après demain et bien au delà espérons! Il ne peut être question de trouver de solution définitive aux problèmes d'aujourd'hui qui sont différents de ceux d'hier (cf. l'appel du 18 juin 1940). Nous appliquons nos intelligences et nos connaissances acquises par le travail, à nous adapter. Le processus dure ainsi depuis 100000 ans qu'Homo "deux fois sapiens!" existe et continuera de la même manière. Mon propos à l'égard des élus locaux qui nous "gouvernent" ou essayent de le faire, c'est que l'économie des connaissances est désormais plus importante que l'économie de la production et du développement économique. Il suffit pour s'en convaincre de voir à quel point nos connaissances et nos techniques dans tous les domaines se sont accrues au point de nous donner l'impression d'être désormais maîtres du monde; alors que tout indique que nous touchons les limites physiques de la planète au point de menacer l'existence même de notre espèce sur la planète. Alors, dans ce microcosme qu'est le pays de Fayence, où chacun de nous a choisi de vivre, sachons trouver les solutions d'équilibre entre notre communauté et la nature qui nous fait vivre. Si chaque communauté dans son coin de planète fait pareil, alors nous pouvons garder l'espoir d'être encore là pour quelque temps.

    RépondreSupprimer
  18. Dans la suite de cette réflexion, voici de quoi continuer.... excessif? Cliquer. J'ai commandé ce livre; on en reparlera!

    RépondreSupprimer
  19. *Avoir le courage de ses opinions... frapper d'anathème Michel COULOMB ce n'est pas si grave?
    Quid notre "Super Jacques"NAIN est-il déçu de ne pas pouvoir trinquer avec Michel COULOMB au pot qui sera organisé à l’issue des cérémonies du 18 Juin ??

    Paul Ricard

    RépondreSupprimer
  20. et que penser des garages inondés une nouvelle fois aux Estérets du Lac ?
    c'est peu de choses en regard des sinistrés et des morts de Draguignan.
    mais avec un peu de bon sens cela aurait AUSSI pu être évité.

    RépondreSupprimer
  21. Nous sommes bien d'accord sur ce point Eric. Si la fatalité (la nature)a le rôle majeur dans l'évènement, les dégats humains et matériels où qu'ils se situent sont du fait de l'homme et principalement ses choix sructurels.
    Aïe, nous allons nous faire taxer de "yacafocon" !

    Nous (les décideurs et ceux qui ont élu ceux ci) avons choisi d'ergoter sur les dépenses pour l'entretien des berges, nous payons 1000 fois au moins le prix de cet entretien pour la solidarité et les secours.

    Il en est malheureusement ainsi et ce dans tous les domaines

    sylvain

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.