mardi, juin 01, 2010

Jacques Nain s'exprime à propos de la manif des policiers municipaux ce 1er juin 2010:

Le 20 mai 2010, à 9h55, à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne), Aurélie Fouquet, 26 ans, policière municipale a été la victime d’une fusillade et de l’acharnement criminel de malfaiteurs. Les assassins n’ont pas hésité à faire usage d’armes automatiques en direction des représentants des forces de l’ordre, menaçant dangereusement et blessant grièvement sur la voie publique la vie de dizaines d’innocents. En ces circonstances dramatiques, nous ne pouvons que confirmer notre profond attachement aux professionnels, civils et militaires, qui œuvrent au quotidien pour la sécurité publique à Fayence comme dans tout l’hexagone : policiers municipaux ou nationaux, gendarmes ou militaires, pompiers ou personnels de la sécurité civile. Nous nous inscrivons dans la défense de la tranquillité et de la sécurité publique, c’est-à-dire dans les valeurs républicaines qui s’opposent à tous ceux dont la violence et le crime sont la règle. Lire...
Voir les liens relatifs à Aurélie Fouquet. Cliquer.

32 commentaires:

  1. non mais quelle démagogie !!! Comme si la répression avait ou devait changer la donne. Jacques Nain ignore que les jeunes d'aujourd'hui n'ont rien à perdre... puisque les vieux que nous sommes comme nain ne leur offrons rien

    RépondreSupprimer
  2. philderib juin 2010.02 juin, 2010 06:08

    Mr Nain, au risque de vous déplaire, vous reflétez exactement l'âme syndicaliste de vos (anciens) confrères. . C'est navrant, très triste. Et je suis peiné pour les enfants qui attendront en vain leur mère morte dans une attaque violente, stupide. Mais n'oubliez surtout pas que vous policiers, gendarmes, Municipale, vous embrassez une carrière avec des risques. Notamment celui de se faire abattre. Quand un soldat part au combat, il sait qu'il risque qui une bombe, une balle où simplement une arme blanche(sic).A notre époque, les valeurs essentielles sont travesties. Détournées. Je ne cherche pas à vous convaincre. Croyez vous que nos parents, grands pères, péres se sont battus ici sur le territoire français sans connaitre le destin fatal qui risquait de leur arriver.Souvent au hasard d'une tranchée. D'un réseau de résistants....Combien sont morts de glorieuse façon. Et dans l'anonymat le plus total. Alors de grâce, arrêtez votre récupération politique, votre démagogie permanente. Pour valoriser votre image bien ternie. Et un manque de discernement. Façon habile de récupérer les écrits et les images des médias. Comme par hasard, le jour de l'enterrement, tous les policiers, gendarmes, municipaux de France et de Navarre se donnaient la main. S'aimaient du fond du coeur. La majorité des français ne sont pas dupes. Savent en réalité que vous ne pouvez vous supporter. Simple logique.

    RépondreSupprimer
  3. Il apparaît évident que Jacques Nain est un ANTI FLIC parce qu'avec de telles analyses et déclarations, il nous les fait détester !

    sylvain

    RépondreSupprimer
  4. Apologie de la sécurité locale sous le commandement de Mr NAIN :
    j'ai été édifié en regardant sur la deux, faites entrer l'accusé !
    au sujet de l'affaire MESRINE !!!
    a part dans la lucarne, la face lunaire de notre flic local, je n'ai vu et revu que les grands patrons... qui n'ont à aucun moment nommé notre écrivain, prompt à faire de la prose dans notre coin de campagne... Monsieur, assez de vos suffisances
    la sécurité locale est mal en point, voyez le "pastis" dans tous les coins du var... là on ne fait pas semblant... Dommage de croire qu'un "parisien" est intelligeant, c'est affligeant !!!
    pise vinaigre..

    RépondreSupprimer
  5. le pÔvre NAIN un ancien du 36 en prend pour son grade!
    N'a-t-il pas la mémoire coute ? Son "je vais te flinguer connard!!...

    RépondreSupprimer
  6. Jacques Nain

    Adjoint au maire de Fayence chargé de la sécurité publique,

    Commandant de Police Honoraire,

    Auteur de « ANTIGANG : missions impossibles », Esprit du Livre Editions, 2009

    Ce monsieur est plus fort avec le porte plume et sa langue bien pendue ?
    On ne sais d'où il sort ? Pour Fayence c'est un donneur de leçons à deux balles (pas celles d'un magnum 357 mais plutôt le magnum chocolat glacé) BRRR

    Jacques AÏOLI

    RépondreSupprimer
  7. NAIN le profiteur veut redorer son blason bien terni depuis ...
    Aurélie FOUQUET c'est bien triste ! NAIN c'est lamentable ...

    Jacques LOPPORTUNISTE

    RépondreSupprimer
  8. Mais vu l'âge de monsieur NAIN à l'époque de MESRINE il avait 20 ans ,et le préfet à l'époque ????? PAPON ?Que du beau monde!.

    RépondreSupprimer
  9. Faut rire: un conseil municipal houleux à Pont St Esprit ...
    C'EST POUR BIENTÔT à FAYENCE ???

    HYPER U

    RépondreSupprimer
  10. Le monde n'est plus dupe de l'épouvantail agité par la société dominante. (Nous sommes traités de terroristes et de délinquants parce que nos dénonciateurs ont quelque chose à gagner...)
    Au besoin, voir et ou revoir AVATAR et d'autres fims et documentaires traitant du sujet.

    RépondreSupprimer
  11. A l'anonyme du 2 JUIN à 1.52 H. : à ceux que vous appelez les "jeunes" ( bel euphémisme !) mais que vous ne connaissez certainement pas, offrez leur donc tout ce que vous avez pour tenter de les calmer. Vous nous faites penser à ces maires gauchistes de banlieues envahies qui font un chantage permanent pour obtenir des fonds a distribuer a des populations souvent complices de dealers. Jusqu'où pensez vous que ceux qui paient (surement pas vous) pourront le faire? Et que se passera t il ensuite. Les discours doloristes dirigés, c'est bien beau, mais il faudrait peut être aussi etre capable de rappeler aux parasites que la vie ce n'est pas cela.

    RépondreSupprimer
  12. tiens encore un qui croit qu'il est le seul à payer... Pauvre c...

    RépondreSupprimer
  13. Le blog "pays de fayence" ronronnait.. puis une déclaration sur la police municipale à immédiatement fait sursauter les internautes... pas très apprécié ce nain, d'autant plus que de signer anonymement "pauvre c.."
    résume assez la qualité intellectuelle de nos élus.. bon, sans blague, ils sont gentils tout de même.. mais le compte à rebours à sonné. On ne demande pas de copier REGUSSE... nous n'avons pas de moulin à vent !!!
    pas uto pique.

    RépondreSupprimer
  14. La série des commentaires concernant ce billet de Jacques Nain ne porte que sa personne; rien sur le fond! il y a eu pourtant mort d'une jeune policière mère de famille à Villiers sur Marne!!! Jacques Nain s'exprime comme ex-policier, c'est sa compétence. Il faut lire son billet et réagir sur le fond pas sur sa personne.

    RépondreSupprimer
  15. fayence Un radar mobile sur les routes de la commune

    La municipalité vient de faire l'acquisition d'un radar mobile, pour lutter contre la vitesse excessive sur les routes fayençoises. Il s'agit d'un appareil qui permet d'apprécier, à plus d'une centaine de mètres, si les automobilistes respectent les limitations.

    lundi 16 février 2009 à 01H00

    http://www.varmatin.com/article/derniere-minute/var-un-radar-mobile-a-fayence

    Sur une idée lumineuse de Jacques NAIN !! Quel résultat depuis ?
    Vidéo-Gag

    RépondreSupprimer
  16. comme l'a dit un intervenant plus haut, chaque métier à des risques... combien de mécaniciens, de maçons, de boulangers.... morts au travail ? Combien de soldats ??
    Pas pour autant que les responsables de ces accidents (la fatalité pour beaucoup)soient emprisonés dans des peines incomprésibles.. Et les bavures policière, combien de policiers condamnés à trente ans incomprésibles ?
    Le Nain s'en prend plein le figure, parce qu'il ne comprends pas des choses aussi simples

    RépondreSupprimer
  17. La mort d'une jeune mère de famille est bien triste !
    D'autres mères de familles décèdent dans l'exercice de leur fonction et c'est bien triste aussi!
    Pour autant il ne faut pas trop pousser le "balancier" afin d'armer ou militariser les policiers municipaux à notre humble avis? Les "bavures"risqueront alors d'imploser?
    Jacques NAIN n'a jamais un flic de terrain GIPN ou GIGN mais plutôt habile à récupérer les bravoures des autres ?

    Robert BROUSSARD et Lucien-Aimé BLANC

    RépondreSupprimer
  18. Merci aux lecteurs de ce changement de ton; la réaction "pauvre c.." s'appuyait sans doute sur une réflexion de fond sur le sujet; non spécialiste et n'ayant pas d'avis, je cherche sur le net où il y a un débat citoyen. En voici un, avec des commentaires de lecteurs sur le fond. (lien) . Et voici tous les liens trouvés sur google. (lien). De quoi nourrir le débat, car on revient à la police intercommunale que JN souhaite pour le canton.

    RépondreSupprimer
  19. le terme "pauvre c...on" n'est pas plus méchant que celui de "parasite" quand il ne sort pas de la bouche d'un président de la république.

    Si je ne vous connaissais, je pourrais d'ailleurs m'étonner que vous n'ayez pas relevé et commenter ce dernier terme qui stigmatise une jeunesse qui a besoin d'Amour et de Paix + que de Haine et violence que ce soit de notre président et ce c... d'anonyme

    RépondreSupprimer
  20. Réponse tardive à "Pauvre C.. : soit vous ignorez totalement de quoi vous parlez et vous etes mur pour vous faire ....., soit vous faites partie de ceux que je persiste a appeler des parasites, lorsqu'ils ne sont pas des délinquants. Auquel cas votre réaction épidermique s'explique. Pour la jeunesse "en quête d'amour et de paix", allez donc faire un tour dans ces quartiers, si vous n'êtes que blanc et pas du coin. Vous apprendrez vite à vous réveiller. J'en termine en vous confirmant que ke me moque de vos invectives d'inconscient. Et ajoute à mon tour "Pauvre très C.."

    RépondreSupprimer
  21. pauv c... ces quartiers, j'y suis né et j'y ai vécu des lustres..

    RépondreSupprimer
  22. Nouvelle réponse a "Pauvre C.." Je pense que vous etes un menteur ou que, si vous avez vécu dans ces quartiers, ce n'est pas pendant des lustres, mais que vous les avez quittés depuis des lustres. Contrairement à vous, j'y ai passé ma jeunesse. C'étaient des endroits populaires mais très honnètes, les gens travaillaient dur et vivaient chichement. Depuis ces "quartiers" ont changé de population a tel point que même les immigrés voulant élever correctement leurs enfants les fuient. Vos insultes , je m'en torche le fion et puisque vous prétendez venir des ces quartiers, peut être pourrez vous décoder ce qui suit : J.T.P.A.L.R.
    Allez cirer les babouches de vos colains, Très Pauvre C..!

    RépondreSupprimer
  23. et NTM connais tu la signification ?

    RépondreSupprimer
  24. A NTM. Bien sur que je connais NTM. C'est toi qui niques non seulement ta mère mais aussi ta soeur!

    RépondreSupprimer
  25. En hommage à Aurélie Fouquet, à son fils, à sa famille et à tous ceux qui la pleurent, M. Ratcliff SVP, veuillez fermer ce billet dans lequel seuls les imbéciles souhaitent exister. D'avance merci même si vous n'y êtes pour rien dans cette triste médiocrité.
    Un ordinaire mais respectable habitant de Callian.

    RépondreSupprimer
  26. Vous avez raison à 100%. Je suis certain que la nature humaine ne changera pas; sexe, volonté de puissance, violence, etc.... Lisez de Yves Paccalet "l'humanité disparaîtra, bon débarras!" (lien). Et ici le lien vers son blog.
    C'est pourquoi, plutôt que de censurer (sauf diffamation caractérisée), il me paraît utile d'apporter des commentaires comme le vôtre. On peut toujours espérer, au niveau local, une petite inflexion des commentaires vers du plus concret, du plus nuancé, du plus documenté. Après tout, les gens ont-ils des raisons que nous ne saisissons pas bien! et ce blog est peut-être utile pour cela, du moins pour ceux qui lisent les commentaires!

    RépondreSupprimer
  27. l'expérience le montre, ne pas supprimer de tels commentaires au nom de la démocratie cache un manque de démocratie...

    Sylvain

    RépondreSupprimer
  28. Voici la revue de presse disponible sur Internet sur le sujet (lien).

    RépondreSupprimer
  29. @Sylvain
    Ça n'a pas à voir avec la démocratie selon moi; voir des commentaires jugés "ineptes" par certains permet aux autres commentateurs de les pointer du doigt en les commentant à leur tour; ainsi j'ose espérer que, comme pour vous Sylvain naguère, les gens feront preuve de plus de raison et de tolérance.

    RépondreSupprimer
  30. alors Pierre, pourquoi avoir supprimé les commentaires à propos des prostituées du lac à l'instant ou j'ai posé la question de savoir quid, de la mairie de montauroux ou des adrets, allait encaisser les sommes relatives aux emplacements des marchands ambulants en connaissance de cause grâce à votre billet sur le sujet que ces emplacements sont sur le domaine des adrets (monsieur le maire de cette commune l'a confirmé dans var matin) alors que c'est la commune de montauroux qui bénéficie de ces recettes. Ma question gênait elle quelqu'un ???... le lecteur et le contribuable que je suis a le droit de savoir et je suis "fâché" d'avoir vu les commentaires disparaitre à ce sujet
    amitiés et cordiales salutations

    RépondreSupprimer
  31. Je ne me rappelle pas avoir supprimé ce commentaire; mais le voilà de nouveau sur le blog s'il avait disparu; allez, encore une fois, et comme toujours, vous avez le dernier mot. SVP je vous en SUPPLIE ne cherchez pas à voir le dernier mot du dernier mot....

    RépondreSupprimer
  32. j'argumente pierre, j'argumente

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.