jeudi, mars 31, 2011

Journée "Laïcité et pacte républicain : débattons du débat" - Information - France Culture

Journée "Laïcité et pacte républicain : débattons du débat" - Information - France Culture

Les matins - Laïcité et pacte républicain par franceculture

2 commentaires:

  1. France Culture Pravda, la radio des bien-pensant en remet une couche sur la pseudo sygmatisation de l'islam. on aimerait les entendre également sur certains textes du coran qui recommandent de tuer tout ce qui n'est pas musulman. Et aussi de dire comment ils voient les relations soit-disant laiques avec un système qui par essence n'est pas qu'une religion, mais aussi un mode politique, les deux intimement liés. Chercher l'erreur. Tout le reste n'est que takkiya.

    RépondreSupprimer
  2. Lu sur le site FN des Alpes Maritimes

    Depuis sa création, le CFCM est dirigé par le Recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur. Mais les résultats de la désignation des délégués ont donné une majorité aux tendances intégristes de l'Islam présent sur notre sol : UOIF et FNMF.

    Il faut noter que le CFCM n'a pas réellement de pouvoirs. Ainsi, il ne désigne pas les Imams qui prêchent dans les mosquées et autres lieux de culte. Ceux-ci sont désignés par les organisations les composant. On a donc en France dans les mosquées des imams venus tout droit d'Arabie Saoudite ou d'Egypte et ne parlant pas un seul mot de français. Il est vrai que ce n'est pas ce qu'on leur demande ! (d’après les docteurs de la foi, le Coran ne doit être enseigné qu’en Arabe qui doit aussi rester la langue des prêches ! –future langue universelle- c’est d’ailleurs pour cela que l’Education Nationale prévoit l’enseignement de l’Arabe dans les établissements publics et sous contrat, dès l’école primaire, seront affectés à cette noble tâche des enseignants venant d’Algérie et rémunérés par la France !)
    Le marché de la viande Hallal (très lucratif avec une clientèle "captive") échappe aussi au CFCM. Ce qui nous amène au problème du financement de cette organisation (Même les non-musulmans participent au financement de l’Islam, la taxe d’abattage rituel étant incluse dans le prix de la viande et l’abattage rituel se généralisant à tous les abattoirs, sauf pour les porcs qui conservent le droit d’être anesthésiés avant égorgement et qui serviront peut-être de support à une taxe servant à financer la chrétienté en France, si le gouvernement le veut bien !).

    Dominique de Villepin, alors Premier Ministre, a créé la Fondation pour les Oeuvres de l'Islam, organisme aidé par la Caisse des Dépôts et Consignations. François Fillon, nouveau Premier Ministre-Collaborateur de Sarkozy, enfoncera le clou en rendant possible le financement de la construction des Mosquées, et le Hadj (pèlerinage à la Mecque) par cette même caisse (organisme public, gérant des fonds publics et majoritaire dans la chaîne de restauration rapide QUICK).

    On notera avec intérêt que TOUTES les organisations composant le CFCM ont refusé de faire allégeance aux lois de la République (égalité homme-femme, entre autres).(Maintenant c’est clair, on sait où l’on va ! Vers la révolution !)

    C'est donc la République qui s'adapte à l'Islam et non le contraire !

    On constate alors que, pour la première fois depuis 1905, la République Française cesse d'être laïque en reconnaissant un culte de préférence aux autres ! Parce que, bien évidement, il n'y a rien d'équivalent pour les Chrétiens DE France !

    (Mais non ! Les chrétiens ont bon espoir d’obtenir la gratuité des déplacements pour effectuer leur pèlerinage à Rome ou à Lourdes !! Dans sa grande mansuétude, le gouvernement organisera des trains gratuits, se renseigner auprès de la SNCF pour les horaires !)

    Merci M. Sarkozy !

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.