mardi, novembre 29, 2011

lundi 12 décembre 2011, à Ramatuelle Journée de réflexion et d’échanges autour des agricultures littorales

L’agriculture des territoires littoraux est riche dans sa diversité, sujette à des pressions particulièrement fortes, tant démographiques que climatiques ou foncières, mais elle reste au cœur des renouvellements stratégiques et de l’innovation sociale. Les littoraux, entre eaux douces et eaux salées, ont toujours historiquement joué un rôle de laboratoire ; traiter de l’interface terre-mer et croiser les visions terrienne et maritime sont des entrées fertiles pour changer le regard et renouveler les questionnements liés à la raréfaction du foncier et au gaspillage de la ressource. Trois temps de réflexion et d’échanges invitent à construire un langage commun et à contribuer à une stratégie de maintien et de valorisation des agricultures, des agriculteurs, et des agricultrices dans les territoires littoraux. La question du devenir de l'agriculture dans les régions littorales ne concerne plus les seules communes littorales; la pression remonte et la raréfaction de la ressource en foncier comme en eau concerne le partage entre hauts pays et littoraux. Ce forum à Ramatuelle le 12 décembre 2011 souhaite être une étape constructive. Lire.

1 commentaire:

  1. En même temps que cette annonce du forum à Ramatuelle, je reçois l'annonce de ce livre de Michel Tarrier (Cliquer).

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.