mardi, avril 24, 2012

Élection présidentielle 2012: la campagne du 2è tour est lancée

Nicolas Sarkozy est donné largement perdant par les premiers sondages. Les résultats du premier tour, et l'arithmétique des reports de voix possibles - Lepen et Bayrou - lui semblent nettement défavorables. Le principal enseignement que je tire des résultats, c'est qu'en additionnant les voix de Lepen, Mélanchon et autres petits candidats, environ un tiers des électeurs ayant voté - #36 millions - a exprimé un vote protestataire; un rejet du système. Ils ne croient pas en la capacité des partis traditionnels - PS et UMP - à résoudre les problèmes de la France. Marine Lepen et Jean-Luc Mélanchon et tous les autres petits candidats prônent un retour en arrière vis à vis de l'Europe, de l'Euro, de la mondialisation... Lire la suite.

8 commentaires:

  1. restons calmes, il y a 10 ans l'entretien des collèges était assuré par des fonctionnaires d'état, depuis il est attribué à des fonctionnaires locaux et demain il sera confié à des entreprises privées, soit qq dizaines de milliers de personnes qui se promènent ds des statistiques illisibles en direct pour des coûts voisins.
    ce n'est qu'un exemple, les comparaisons fines entre les diverses sociétés occidentales montrent qu'elles dépensent toutes à peu près la même chose, ds les dépenses collectives comme ds les privatives sous des statuts variés.
    parler alors de soviétisation propre à notre pays relève donc d'une déception post électorale et pré 2° tour, pas d'une analyse objective.

    celle ci est des plus simples pourtant, la droite libérale a échoué à faire évoluer significativement la dépense publique ds le sens de la baisse, et son pari qui consistait à baisser en anticipation la fiscalité (en commençant par celle des plus riches censés être les dynamiques alors qu'ils sont le plus souvent des goinfres) a débouché, avec un petit coup de pouce de la crise (100 à 150 milliards tout de même) sur 500 milliards de dettes supplémentaires, record historique pour un quinquennat!

    poursuivre avec les mêmes? les classes moyennes paierons l'essentiel en tva et diverses taxes..., le seul élément positif est que le nouveau sarko aurait probablement plus de mal à sortir 500 milliards de plus cette fois des marchés! saurait il faire ce qu'il a négligé avant? difficile de le croire, on ne peut être ultra libéral et compétent pour définir et tenir une politique industrielle sérieuse qui est contradictoire avec la notion même de libéralisme!

    la gauche ps saura t elle faire? à suivre, mais c'est notre seule chance réelle ce jour et la facture sera au moins plus justement répartie à partir d'un autre constat aussi très simple et rarement évoqué : les français (lesquels?) épargnent chaque année environ 3 fois l'augmentation actuelle de la dette de l'état!!!

    en résumé un problème structurel, notre capacité à nous adapter au cycle économique mondial, et un problème politique, ajuster dans la douleur le couple dépense publique-fiscalité.
    sarko n'a pas fait mieux que chirac, au suivant?

    RépondreSupprimer
  2. @psfay
    Vous êtes dans la posture de soutien au PS et au candidat Hollande. Je ne suis pas dans une posture pour ou contre un candidat. Quand j'évoque le désenchantement post élection du futur président, je pense que le problème de la France est profond; c'est tout un système de société qui est en cause avec ses pesanteurs, l'aveuglement des élites politiques et de la haute administration et l'impossibilité de conduire des réformes acceptées collectivement pour l'avenir du pays. Il est bon de relire sur ce sujet le livre de Francis Mer "Vous les candidats" publié en 2007 (il n'a pas pris beaucoup de rides); j'en donne ici le résumé et deux extraits (lien) .

    Peu de temps après avoir porté quelqu'un au pouvoir, les français le détestent quand celui-ci tente de mettre en oeuvre les réformes dont le pays a besoin. J'ai peur que ce sera encore le cas durant le mandat 2012-2017.

    Quand je parle de soviétisation, je pense à certains syndicats dont les plus staliniens; et aussi à ces dinosaures trotskystes et communistes qui constituent 12% des électeurs (près de 4 millions) le 22 avril 2012; ils descendront dans la rue avec leurs pancartes pour s'opposer à toute réforme, bloqueront les routes, les trains et les avions, etc.

    RépondreSupprimer
  3. je suis surtout (même si mes sympathies vont clairement à la gauche) ds une posture pragmatique, l'équipe sarko a multiplié les erreurs depuis 5 ans alors qu'elle disposait de tous les rouages utiles de la république (même si tout n'est pas à jeter), la renouveler en l'état relèverait d'un aveuglement absurde et l'on regrettera seulement que la droite n'ait pas su faire elle même une démarche de changement à sa tête, qui aurait fourni au pays une réelle alternative "vision, programme et méthode de gouvernance républicaine"...
    pour être très clair je suis pour ma part prêt à voter contre hollande président le moment venu si celui ci ne réussit pas à nous remettre sur une trajectoire économique et sociale normale, et, s'il réussit (pas gagné), il lui sera demandé ensuite d'aborder nos problèmes de long terme cruellement absents de la scène médiocre ce cette présidentielle.
    maintenant je ne vois guère plus de monde ds les rues que d'habitude en temps d'élections et encore moins de perspectives de grand soir ou de lendemains qui chantent susceptibles de bloquer routes, trains et avions, le gouvernement de gauche disposera toujours, et pour longtemps, de ministres, de préfets et de crs, tous des fonctionnaires solides de la république n°5, tels que les dénoncent à des titres divers un mélenchon en forme ou une marine en guerre, parolé, parolé dirait dalida.

    RépondreSupprimer
  4. Voyez aussi cette vidéo de Xerfi sur la dette et les déficits. Lumineux! Lien.

    RépondreSupprimer
  5. xerfi : lumineux effectivement et complètement conforme aux commentaires que je vous propose depuis de nombreux mois, dont le dernier ci dessus, notre problème n'est pas de droite ou de gauche, il est de mettre à la tête du pays le niveau de compétence adéquat après avoir constaté que les 2 équipes de droite qui viennent de se succéder n'étaient pas à la hauteur des enjeux... et la 2°, politique à l'excès, plus que la 1°, notre système ne laisse donc pas d'autre choix qu'espérer une soudaine rédemption des sortants ou passer à une nouvelle équipe (en l'occurrence plus technique que de gauche au sens folklorique du terme, comme l'a dénoncé un mélanchon rêveur), et il me semble que l'institut montaigne est sur la même voie?

    RépondreSupprimer
  6. Vite la victoire de Hollande et l'arrivée de la gauche au pouvoir, aussi bien a la présidence de la république qu'aux législatives, en plus du sénat et des régions. Vive les calomniateurs , éructeurs, haineux, etc...
    Ainsi très vite nous serons débarassés, tant il est clair que les prédateurs ne peuvent plus se nourrir de ceux qu'ils ont fait disparaitre.
    Bonne chance mr. psfay (probablement fonctionnaire, bien a l'abri, tant que des crétins paient encore pour lui, ou encore bon bobo demandant aux autres de payer mais s'arrangeant au mieux pour échapper a la caisse, comme cela ne manque pas dans le canton.
    Avec votre futur président insulteur, épaulé par méluche, ça va être drole.

    RépondreSupprimer
  7. Au LANDES pays de LATCHE là où l'ISF dans les bois est inconnu, les tableaux non taxables, la justice fiscale n'est pas la même pour tous.
    Pour s'en sortir une seule voie (voix) : travailler beaucoup plus, et économisons plus, en remboursant notre dette...
    PRUDENCIEL

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.