samedi, juillet 21, 2012

24 juillet 2012… Enfin libres ! Cette année, les Français vont travailler encore 2 jours de plus pour l’Etat | Contribuables Associés

Chaque année, les Français travaillent environ 200 jours pour payer les dépenses des administrations publiques. Cette année, ils travailleront 2 jours de plus qu’en 2011…Le « Jour de libération fiscale » tombera le 24 juillet. L’Etat et ses administrations dépensent chaque année plus de la moitié de la richesse créée par les Français. Gaspillages, inefficacité, connivences et corporatisme… Autant de ressources mal employées par la classe politique qui nous conduisent en 2012 à une dépense publique de 56,1% du produit intérieur brut, soit l’équivalent de 205 jours sur une année... Lire...

En savoir plus: Contribuables associés.

1 commentaire:

  1. Qu'attendre d'autre d'un gouvernement constitué UNIQUEMENT de gens n'ayant jamais travaillé dans la vraie économie et payés par les impots. De même que leurs "conseillers". La récession n'attendra pas 2013 et nous aurons tout loisir d'apprécier la normalitude et ses bienfaits. D'autant que, attaqués comme ils le sont, les grands décideurs ne vont pas tarder à "prendre leur pied la route", comme on dit en Afrique ( traduisez : ils vont se tirer et laisser les tribuns gauchistes vociférer, la seule chose qu'ils sachent faire en plus de tondre les moutons a deux pattes.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.