dimanche, juillet 29, 2012

Entreprises: à propos du changement de discours du président Hollande et du gouvernement

La société moderne c'est l'économie. L'économie c'est la production de biens et de services et leur consommation. Ce sont les entreprises qui assurent la production de biens et services marchands pour tout le monde. Les entreprises produisent, emploient et paient des salariés, paient des impôts quand elles font des bénéfices. Avec les impôts des entreprises et des ménages, l'État assure des services publics: santé, éducation, police, pensions, solidarité etc... L'État prélève 56.6% (2010) de la richesse produite pour ses dépenses principalement de personnels. Avec un PIB de 2145 milliards d'€ (2010), les 64.8 millions de français avaient 33100US$/habitant en moyenne... Lire la suite.

4 commentaires:

  1. Ecrivez "clair" SVP. Les ânes bâtés dont je suis ne comprennent rien a ce pathos. Que voulez vous dire exactement? Ce n'est pas si mal que cela d'utiliser la vox-populi, une fois!

    RépondreSupprimer
  2. D'accord avec cette critique. Mon article est une rêverie mélant différents éléments qui ont un rapport entre eux à mes yeux, mais pas aux vôtres. Ce que j'ai voulu dire en clair, c'est que l'infléchissement du discours du gouvernement envers les entreprises est bienvenu; car les entreprises doivent réussir cad. vendre leur production au meilleur prix, payer leurs personnels au meilleur prix, faire des bénéfices et payer des taxes sur ces bénéfices. Dans la situation économique actuelle avec son cortège de licenciements annoncés c'est important de favoriser les entreprises. J'ai fait ensuite une association d'idées avec le spectacle de Danny Boyle le soir de l'ouverture des jeux olympiques de Londres, rappelant la révolution industrielle, les débuts du capitalisme et la première mondialisation [lien]. . La deuxième mondialisation que nous vivons aujourd'hui est une évolution nouvelle du monde [lien], auquel on ne peut pas échapper. Pratiquement tous les produits sont "made in monde" [exemple]. Il faut favoriser les entreprises qui travaillent dans ce sens cad. qui exportent grâce à leur compétitivité coûts et hors coûts; d'où le lien avec la fiscalité, les charges, la R&D, l'innovation, l'éducation et la formation permanente.

    Autre association d'idées, cet article de Charles Murray dans Wall Street Journal.

    RépondreSupprimer
  3. La réalité est finalement bien plus simple et d'autant plus difficile a accepter mentalement. Nous ne sommes pas en "crise". Nous ne sommes pas attaqués par la "mondialisation" ni les "méchants marchés".
    Tout simplement,et depuis déjà des années, même si nous l'avons nié, le monde a MUTE. Notre relative aisance - certes parfois mal répartie - n'a existé que face a un dépouillement extrème ailleurs ( dont nous ne sommes pas responsables, contrairement à ce que pronent les adeptes de la culpabilisation a outrance). Les "ailleurs" se sont réveillés et veulent logiquement leur part du gateau, si ce n'est la plus grosse pour plusieurs. Dès lors, ce n'est pas avec les "nouvelles générations" abreuvées et abruties de séries star-machin,etc où il est primoirdial de savoir si Mélanie va perdre son pucelage pour la centième fois avec Rachid, ou comment bien se vautrer sur des canapés pourris en bramant que "c'est galère" que le pays va retrouver au moins une place honorable. Nous sommes une vielle famille qui consomme les restants de biens acquis par les générations précédentes et décriées et ce ne sont pas les nouvelles chances pour la France qui vont arranger l'affaire. Les plus intelligents, capables et valeureux quitteront ce qui n'est plus la France et la laisseront, bien à plat aux "nouveaux" qui ne cessent de nous répéter que dès maintenant "ils" sont chez eux et nous pas. J'incite mes descendants à se forger au maximum pour pouvoir dégager de ce qui ne tardera pas a devenir un cloaque que les ex-indigènes que nous seront devront abandonner. Les nouveaux égaux mais trop, contrairemlent à l'émission orientée, verront alors que cette terre ne s'est faite que par les efforts des anciens et qu'elle ne nourrira plus personne sans contre-partie. Et, malgré le réchauffement climatique, certains constateront que l'hiver est ici bien plus dur qu'au "bled". La boucle sera bouclée.

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme du deux aout : BRAVO. D'ici là un genre de F.L.F petite soeur du F.L.N '?) - front de libération de la France - arrivera assez tôt, a voir l'impact de Marine, les flans présidentiels, les valses à Rome (valls à roms),
    les traits siliconnés de la Guigou très accentués, les yeux de plus en plus ronds de notre MOSCOVICI, VIDI, VINI.... notre représentant dans les sangs dessus dessous, un montebourge dans tous ses états, j'en passe des meilleures, mais le hic, pour l'instant est de constater DIX SEPT POLICIERS BLESSES à AMIENS
    mais pas un seul interpellé dans les rangs des voyoux !!!!!!!!!!!
    Pendant ce temps là, la nouvelle présidence enverra des bons francais au casse pipe si rien n'est fait (SYRIEN NEFFE) laissant ainsi la part belle à ceux qui savent si bien grapiller le patrimoine FRANCAIS !
    Pourtant on nous cache l'agitation au nord de l'Europe de ceux qui espère conserver leur culture ? non ??? quitte a se battre ENTRE EUX !!!
    Pour l'instant, on continue de baigner dans la puanteur du côté d'AGORA
    tandis que notre serviteur se ballade avec une valise de déodorants.
    RIZ GAULONS

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.