mercredi, juillet 11, 2012

Xerfi Canal, la chaîne de la réflexion économique - Jean-Michel Quatrepoint Les épargnants vont mourir...ruinés (Home Page)

l y a quelques années, des commentateurs américains avaient trouvé une formule choc pour caractériser le sort qui attendait les classes moyennes : « die broke ». Littéralement « mourir ruinés ». Ils partaient d’un constat : en raison de l’allongement considérable de la durée de la vie, les retraités allaient peu à peu manger leur capital, pour maintenir peu ou prou leur niveau de vie. Nous y sommes ! Et les fonctionnaires de Bercy à l’imagination débordante dès qu’il s’agit d’inventer des taxes et d’augmenter les impôts, feraient bien de se méfier. Tout comme les hommes politiques de tous bords, gauche et droite confondues, qui n’ont jamais rien compris à la psychologie, non pas des détenteurs du grand capital, mais à celle des épargnants. ... Voir...
En savoir plus sur Xerfi Canal....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.