lundi, août 20, 2012

Fralib : la colère du PDG d'Unilever contre la France

Paul Polman, pdg de la multinationale Unilever nous donne une leçon d'économie réelle à l'occasion d'une interview du Figaro à propos de Fralib.

Le patron du géant anglo-néerlandais des biens de consommation appelle le gouvernement à prendre ses responsabilités sur le dossier sensible de la fermeture de l'usine Fralib de Gémenos, berceau de la marque Éléphant... Lire la suite...

En savoir plus; actualités Fralib:....

5 commentaires:

  1. Il est plus qu'urgent que la gauche en général et la CGT en particulier reflechissent avant de mettre le souk dans les entreprises et les pousser a fermer.

    RépondreSupprimer
  2. Justement c'est le sujet d'un essai de ce jour... Cliquer.

    RépondreSupprimer
  3. Sur le même sujet voir aussi ce lien sur l'interview d'Olivier Bouba Olga à France 3. Cliquer.

    RépondreSupprimer
  4. Écoutez les podcasts de patrons d'industrie, ceux qui animent les corps sociaux organisés, assurent les emplois de leurs équipes, créent les richesses utiles pour tous. Cliquer.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.