mardi, février 28, 2012

SDCI projet de fusion CdC du pays de Fayence avec l'agglo Fréjus Saint-Raphael; Lettre ouverte d'Adéfa à M. Georges GINESTA, député du Var

Fayence le 26 février 2012

Monsieur le Député,

La loi du 16 décembre 2010, votée par la seule majorité a pour objectif d'achever rapidement le processus de rationalisation de nos structures politiques locales engagé par divers textes majeurs depuis plus de 30ans. Il s'agit en particulier d'aller au bout de la mutualisation de nos communes au sein de communautés de communes de différents niveaux.

De quasi pleins pouvoirs ont été donnés sur cet aspect, à priori relativement consensuel, aux Préfets, sous contrôle de Commissions d'élus locaux désignées et s'exprimant aux 2/3, soit grosso modo la situation d'équilibre entre droite et gauche sur ce niveau politique. De nombreux départements ont pu ainsi aller au bout de la démarche dans les courts délais prévus, mais le dispositif coince dans une trentaine d'autres, ce qui devrait conduire à une révision post électorale, déjà engagée par le Sénat sur l'ensemble du texte.

Pour notre problème local, à coté du résultat caricatural du 06, où le système Estrosi-UMP contrôle Préfet et Commission pour dénier toute alternative aux petites structures rurales, nous sommes parvenu très près du but : au projet initial de 6 entités lourdes se sont ajoutées sans difficultés 3 communautés territoriales homogènes en taille avec la nôtre, mais le bouclage a butté sur la volonté du Pays de Fayence de conserverson autonomie, contre l'avis non motivé du Préfet du Var, qui a préféré différer et ne pas prendre celui d'une Commission que l'UMP ne contrôle heureusement pas à la mode du 06...

Ainsi, une réforme importante et utile traîne sans que ses acteurs, autres que les Maires unanimes de notre Pays de Fayence, n'aient motivé de façon sérieuse ce blocage. L'argumentation initiale du Préfet sur cette fusion particulière est creuse, comme cela a été analysé par ailleurs, et l'Agglomération d'accueil que vous co-présidez n'a jamais fait l'effort de l'appuyer de ses propres motivations. Il est vrai que dans les civilisations où le mariage forcé se pratique, la future épouse n'a pas son mot à dire

contre la décision des pères, et l'époux n'est pas toujours mieux traité!

En l'occurrence nous avons pourtant le sentiment que votre poids politique relatif est le problème, il est insuffisant pour passer outre le consensus des Maires ruraux du Var, trop lourd pour que le Préfet du Var puisse être l'arbitre impartial qu'il devrait être, malgré votre position restée confidentielle.

Il vous appartient donc de corriger cette situation dans le bon sens ou de vous justifier publiquement, alors que les électeurs de notre Pays de Fayence vont avoir très bientôt leur vote à dire. Leur poids ne peut évidemment qu'être très marginal pour les présidentielles, mais il est clair que leur intérêt bien compris pour les législatives ne sera pas de reporter les voix qu'ils vous ont accordées auparavant sur votre successeur désigné par l'UMP en Dracénie (la nouvelle 8° circonscription), mais sur un candidat susceptible de les aider à sortir de ce mariage forcé par toutes les voies utiles.

Comme le bon sens fondé et déterminé a toutes chances de l'emporter un jour, peut être conviendrez vous qu'il serait préférable que celui-ci puisse procéder auparavant du vôtre à travers une initiative pré-électorale efficace?

Nous vous prions de croire, Monsieur le Député, à l'expression de nos sentiments distingués.

Patrick Schreiber, président de l'AdéFa

adefayence@gmail.com

Toutes les vidéos de la campagne présidentielle sur You Tube

C'est ici que tout se joue et se comprend. Chaque vidéo est découpée en petites séquences accessibles pour écouter ce que le candidat a dit sur tel ou tel sujet.... Lire la suite...

samedi, février 25, 2012

Le paysage français, grand oublié des politiques d'urbanisation - LeMonde.fr

Comme souvent, ce soir-là, Nicolas Sarkozy n'a pas fait dans la demi-mesure. Lors de son intervention, retransmise simultanément sur dix chaînes de télévision, dimanche 29 janvier, le président de la République annonçait son intention d'augmenter de 30 % les droits à construire sur "tout terrain, toute maison, tout immeuble". "Cela va donner un travail formidable à toute l'industrie du bâtiment, expliquait-il. Deuxièmement, cela va augmenter considérablement le nombre de logements, donc cela fera pression sur les prix. Et enfin les prix de l'immobilier à l'achat, à la vente, et les prix à la location vont pouvoir baisser."... Lire la suite...

mercredi, février 22, 2012

Le Parlement a définitivement voté proposition de loi visant à assouplir les règles relatives à la refonte de la carte intercommunale

Le Sénat a voté, le 20 février, la proposition de loi Pélissard sur l'intercommunalité dans les mêmes termes que ceux adoptés par l'Assemblée nationale une semaine plus tôt. Le texte est donc définitivement voté. Des assouplissements attendus par les élus locaux vont pouvoir être appliqués dans de brefs délais à la réforme de l'intercommunalité pour résoudre un certain nombre de difficultés pratiques... Lire l'article de localtis.info...

- lettre de Jacques Pélissard Président de l'AMF aux maires datée du 22 février 2012


Madame le Maire, Monsieur le Maire,
Madame la Présidente, Monsieur le Président,
Vous trouverez ci-dessous le lien vers une analyse de la proposition de loi visant à assouplir les règles relatives à la refonte de la carte intercommunale votée conforme par l'Assemblée nationale et le Sénat et qui sera publiée dans les prochains jours.

Je tiens à vous dire ma satisfaction que ce texte, dont j'ai pris l'initiative en tant que président de l'AMF, ait pu être adopté avant la fin de la législature.
Il prévoit des ajustements urgents et nécessaires aux dispositions de la loi du 16 décembre 2010 sur l'intercommunalité.

Dès le mois de juin 2011, suite à de nombreuses remontées d'élus, je n'ai eu de cesse d'alerter le gouvernement sur un certain nombre de difficultés d'application de certaines dispositions concernant l'élaboration des schémas de coopération intercommunale.
Lors du congrès des maires en novembre 2011, suite à mon interpellation, le Premier ministre s'était engagé à ce que ma proposition de loi soit inscrite à l'ordre du jour du Parlement.

C'est grâce au travail très constructif que j'ai mené avec le gouvernement, mais aussi grâce à la bonne intelligence entre le rapporteur à l'Assemblée nationale, Charles de la Verpillère, et le rapporteur au Sénat, Alain Richard, qui ont su faire converger ma proposition de loi avec celle de Jean-Pierre Sueur, adoptée en première lecture au Sénat, que nous sommes parvenus à remédier aux difficultés pratiques d'application de la loi de 2010 concernant l'intercommunalité.

Je me réjouis de ce travail de consensus mené par l'AMF avec le gouvernement et les parlementaires de tout bord pour répondre à l'attente des maires et des présidents de communautés. Le bon aboutissement de cette démarche confirme le pouvoir de conviction d'une l'AMF forte de son unité et de son pluralisme.

Veuillez agréer, Madame le Maire, Monsieur le Maire, Madame la Présidente, Monsieur le Président, l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

Jacques PÉLISSARD Président de l'AMF

Télécharger la note : Dispositions de la proposition de loi visant à assouplir les règles relatives à la refonte de la carte intercommunale

mardi, février 21, 2012

Schéma départemental de coopération intercommunale SDCI


Nos élus semblent être entendus. La sous préfète de Draguignan déclare que l'intercommunalité fusion ne nous sera pas imposée! Acceptons en l'augure.

Catherine KINTZLER vote MELENCHON - Le blog de fdgvar8eme

Ce billet de Catherine Kinzler philosophe fait suite à cette info parue dans les dernières nouvelles d'Alsace DNA. L'Alsace fut sous administration allemande de 1870 à 1918 (un demi siècle)... Le concordat et le statut hors "séparation de l'église et de l'état" de 1905 vient de là et les alsaciens y sont majoritairement attachés.

« J'ai appris par la presse (Les Dernières nouvelles d'Alsace, 13 février) le contenu de votre lettre aux représentants des cultes en Alsace-Moselle. Il ne s'agit pas d'une simple entorse à la laïcité, mais d'une destruction programmée de celle-ci. Vous déclarez en effet vouloir conforter le régime concordataire en le reconnaissant au niveau constitutionnel. Vous vous contentez de constitutionnaliser, parallèlement, l'article 1 de la loi de 1905, ce qui est inutile, mais en excluant l'article 2 (qui interdit la reconnaissance et le financement des cultes) de la constitutionnalisation, vous ouvrez sciemment la voie à tous les "toilettages". On croirait lire le rapport Machelon ! Je suis plus que déçue, consternée par ce virage délibéré vers un régime anti-laïque qui acclimate le communautarisme et la reconnaissance officielle des religions par la possibilité avouée de leur financement public. Lire.

dimanche, février 19, 2012

La gestion du conseil général passée à la loupe | Var Matin 8 octobre 2011

Avant l'adoption du budget supplémentaire 2011 du conseil général, hier en préfecture, le président Horace Lanfranchi a exposé les conclusions du rapport d'observations de la Chambre régionale des comptes (CRC) sur la gestion du Département. Dans le cadre d'une enquête nationale, la juridiction a, entre autres, épluché l'évolution financière de la collectivité entre 2003 et 2009. Une situation qui s'est sans surprise « dégradée », mais « essentiellement pour des raisons exogènes, indépendantes de la qualité de sa gestion », peut-on lire pages 9-17 de ce rapport consacré aux transferts de compétences.... Lire...

Voir le rapport de la chambre régionale des comptes (lien).

Elections 2012 : candidats, primaires, scrutins... tout sur l'élection présidentielle 2012 | planet.fr

Info: il y a une réunion publique du FG en faveur du candidat JL.Mélanchon à Seillans le 20 février "2012 : Sortir Sarko ! Reconstruire la gauche !" l'invitation circule localement sur internet et les organisateurs ainsi que des sympathisants déjà votants - hors du secret de l'isoloir - se sont désignés!

Le candidat du Front de Gauche, qui a réussi en quelques mois à unir une bonne partie de l’électorat ouvrier et populaire, est doté d’un passé riche en anecdotes plus ou moins connues du grand public. Petite revue des secrets non gardés de Jean-Luc Mélenchon. Lire...

Voir aussi

lundi, février 13, 2012

Vidéo des voeux du maire de Callian 13/1/2012 sur Daily Motion


Vidéo des voeux de la commune Callian 13-01-12 Francois Cavallier maire... par prodmedia

Projet d'urbanisation du centre de Fayence

Je reviens sur le projet d'urbanisation du centre de Fayence ayant pour objet de rédynamiser le centre ville de la commune. [...] Ce billet a pour objet de cadrer le projet dans le système des caractéristiques de notre territoire. Un tel projet sur Fayence ne peut pas s'envisager hors du Scot et des caractéristiques socio-économiques d'un territoire déjà structuré, centré sur la plaine de Fayence et s'étendant depuis le quartier de la gare de Fayence jusqu'au carrefour de la Barrière à Montauroux. Lire...

mercredi, février 08, 2012

COS à plus 30% les mesures Sarkozy divisent

Les droits à bâtir augmentés de 30 % et la libération des terrains de l’état pour doper la construction laissent dubitatifs les élus comme les professionnels du Bâtiment. En matière de logement, rien de nouveau depuis un bon demi-siècle. Depuis ce fameux hiver 1954 où l'abbé Pierre poussait son cri d'alarme. Cette année, la Fondation de l'abbé crie toujours et pointe 3,6 millions de victimes du mal-logement en France. Lire l'article de Var Matin.

Élection présidentielle 2012 - le point à j-70

mardi, février 07, 2012

Projet de rénovation du centre urbain de Fayence

Un projet de renovation du centre urbain de Fayence est à l'étude par la municipalité. Ce projet se situe sur l’emplacement actuel du parking St Pierre. Rappel, des travaux de sondages avaient eu lieu à l'extrêmité ouest du terrain de boules au printemps dernier. Une maquette du projet est exposée dans l’entrée de la mairie de Fayence, ainsi qu’un cahier pour recueillir les avis des fayençois et habitants du canton. ... Lire.

dimanche, février 05, 2012

Schéma départemental de coopération intercommunal; réunion publique de 3 février 2012.


Voir la présentation (utiliser l'icône plein écran - carré à côté de "menu" en bas à droite).

Lors de cette réunion publique d'environ 80 personnes, où assistaient François Cavallier et Michel Tosan maires de Callian et de Bagnols en Forêt, les éléments d'opposition locale au projet du préfet ont été répétés. La présentation ci-dessus a été faite à nouveau. Mr Cavallier a rappelé la situation actuelle de moratoire en attente des élections présidentielle et législatives. La majorité des maires ruraux du Var est également en opposition avec le projet du préfet représentant de l'Etat. Il semble donc ne pas y avoir autre chose à faire que d'attendre le prochain épisode de ce projet de fusion de la CdC du pays de Fayence avec Fréjus, St Raphaël et la CdC Mer Esterel (Puget et Roquebrune). Suivez le dossier fil RSS.

samedi, février 04, 2012

Législatives : Investiture UMP pour Olivier Audibert Troin - Draguignan Avenir

L'information est tombée ce matin, c'est finalement Olivier Audibert-Troin qui est investi par les instances de l'UMP dans le cadre des prochaines élections législatives pour la 8ème circonscription (cf Var Matin du 1 février 2012). Les instances du parti s'en sont remis à un sondage, qui place de toute évidence le Président de la CAD en position de favori pour ce srcutin. Dans la 4ème circonscription, c'est le Député sortant, Jean-Michel Couve, qui obtient la préférence de l'UMP au détriment de Vincent Morisse, Maire de Sainte-Maxime, et qui a déjà annoncé son intention de se maintenir sa candidature. ... Lire.

Electricité | Faut-il craindre une panne générale ?

En ces temps de froid polaire, tout le monde a le même réflexe : pousser le chauffage au maximum. Résultat : la consommation d’électricité est en train d’exploser. Elle a atteint 96 377 mégawatts (MW) jeudi à l’heure de pointe (19 heures), frôlant le pic absolu du 15 décembre 2010 (96 710 MW), selon les données de RTE, la filiale d’EDF qui gère le réseau haute tension français. Le sommet historique de la fin 2010 pourrait cependant être dépassé dès lundi prochain, RTE prévoyant une pointe à 98 700 MW ce jour-là. Cette estimation sera cependant affinée au gré des bulletins de Météo France. Alors faut-il craindre un black-out électrique, autrement dit une panne générale ? Non, répondent en chœur EDF et RTE. “Le système électrique, sous étroite surveillance, est en mesure de tenir le choc”, assure Hervé Mignon, directeur de l’économie, de la prospective et de la transparence chez RTE.... Lire.

Voir sur le site RTE écomix la production/consommation et les installations qui nous fournissent l'énergie en ce temps de froid. Si en région Est PACA il faut réduire la consommation, pourquoi ne pas commencer par l'éclairage public? Sans doute est-ce plus difficile que de demander aux ménages de réduire le nombre de leurs appareils connectés au réseau!