mercredi, avril 17, 2013

Vers l'interdiction des cirques avec animaux sauvages au Royume-Uni

Jean Baptiste nous fait connaître cet article du Guardian britannique. Le parlement britannique vote une loi visant à interdire l'utilisation des animaux sauvages dans les cirques à partir du 1 décembre 2015. Ce délai est choisi pour permettre aux exploitants de cirques d'adapter leurs entreprises à cette interdiction. L'usage des animaux domestiques, chiens, chats, chevaux, poneys n'est pas interdit. Paradoxalement en pointant cet information, Jean-Baptiste éclaire autrement le débat qu'il mène avec Montauroux. C'est que les cirques sont des entreprises itinérantes à travers le territoire et dépendent de l'accueil des communes pour exercer leur activité et les emplois liés. Le maire et les élus d'une commune peuvent être anti-cirques animaux sauvages et refuser la venue d'un cirque dans leur commune; mais cela constitue une discrimination économique, en l'absence de loi. Si le propriétaire du cirque n'accepte pas ce refus, il peut saisir la justice et il obtiendrait probablement gain de cause cad. une condamnation du maire. Il faut donc poursuivre l'action au niveau national afin d'obtenir le vote d'une loi, comme au Royaume-Uni (voir la dernière phrase de l'article)... Suite... - En savoir plus

6 commentaires:

  1. Merci Pierre.

    Pas de paradoxe dans la démarche ni dans l'intérêt de reproduire cet article. Il est important de souligner TOUS les enjeux, car c'est précisément derrière des alibis économiques et de prétendues impossibilités que se cachent certains maires.

    Il est important également de souligner que plusieurs villes françaises ont interdit avec succès et en toute légalité les cirques avec animaux sauvages sur leur commune. Les propriétaires de cirques n'ont qu'un délai limité pour protester (de deux mois si je m'abuse), raison pour laquelle les communes mentionnées ont réussi à faire passer l'interdiction. L'association Code Animal a un dossier tout prêt expliquant aux maires comment procéder, c'est celui que j'ai remis à Montauroux.

    En résumé, il n'est pas illégal d'interdire les cirques avec animaux. Ces derniers ont des recours, mais seulement jusqu'à un certain point.

    L'article souligne également l'importance de mener ce combat au niveau national, afin que la loi française, complètement archaïque, soit changée. Ecrivez à votre député ainsi qu'à l'Elysée directement via leur site web.

    RépondreSupprimer
  2. Ça tombe bien. Bottero est le suppléant de notre député. Relire la dernière phrase de l'article du Guardian. À lui de jouer.

    RépondreSupprimer
  3. Malheureusement la dernière phrase du Guardian ne décrit ni Bottero ni notre député (c'est le moins que l'on puisse dire...), les deux ayant fait la sourde oreille à notre pétition. La Mairie n'a pas donné suite ni eu la courtoisie de m'informer de quoi que ce soit après avoir reçu la pétition et Audibert Troin n'a jamais répondu à mon courrier.

    Si nous voulons les "politiques visionnaires" décrits dans l'article du Guardian, il faut chercher ailleurs.

    RépondreSupprimer
  4. Exact. Mais ceci démontre qu'ils sont NULS pour ne pas vous avoir répondu j'entends, car je n'ai pas l'outrecuidance de penser qu'ils puissent intervenir sur ce blog.

    RépondreSupprimer
  5. Que voulez vous que des personnes comme le Maire de Montauroux réponde aux cirques sans animaux .Le mieux pour eux c'est de tout ignorer et de laisser couler comme pour le reste ( constructions et autres) tellement plus facile que de réfléchir au problème et D'AGIR !
    Quant au propriétaire des cirques à animaux pensez vous qu'il vont saisir la justice pour des années de procès !
    Mais non ! pfff!!
    Il suffit de faire venir un cirque sans animaux une fois pour que les gens se rendent compte qu'il y a aussi des cirques sans animaux beaucoup plus spectaculaire avec des gens de cirques ( sans animaux ) qui travaillent comme des dingues pour donner un spectacle époustouflant et parfait .

    Pour ma part j'ai eu des rendez-vous avec les Maires des communes voisines pour l'idée de faire venir chaque années des cirques sans animaux et d'ici cet été on pourra voir un cirque sans animaux à 20km de Montauroux .

    Bien Cordialement,
    Serge .M.


    RépondreSupprimer
  6. Rien que la photo avec le Lion qui est forcé de passer au milieu du feu est insupportable à regarder . Quant on sais que les animaux sauvages ont une peur extrême du feu . Que c'est une torture pour eux de leur faire faire cette ignoble chose en les torturants pour arriver les faire passer au milieu du feu !
    C'est insoutenable.MONSTRUEUX ! CHOQUANT !

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.