vendredi, avril 05, 2013

La République « EXEMPLAIRE » de Hollande est une grande farce que tout citoyen patriote doit dénoncer sans relâche. | Tiresias

Le socialisme c'est la voie vers la servitude.

http://www.tiresias.info/2013/04/la-republique-exemplaire-de-hollande-est-une-grande-farce-que-tout-citoyen-patriote-doit-denoncer-sans-relache/#comment-940

12 commentaires:

  1. je crois rêver... à une certaine époque, les déboires du directeur de
    ce site... quand certains internautes effleuraient la silhouette d'élu,
    sous forme de seules interrogations !!! K par K.
    JEAN RIGOL ANKHOR

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour cette volonté d'exemplaire, mais.... souvenir souvenir des agents immobiliers moqueurs de CANNES et MOUGINS
    au sujet de la déclaration minorée à l'époque de la villa de ST BASILE
    à MOUGINS propriété de Mr Hollande.
    JEAN RIGOL ANKHOR

    RépondreSupprimer
  3. Monsieur Jeanrigolankor (et toujours) : Si vous aviez la bonté de nous refaire le commentaire autrement qu'en termes abscons, afin que les ânes bâtés de nous sommes puissent comprendre, ce serait une bonne chose. Vous savez : ce n'est pas donné à tout le monde de savoir lire entre les lignes. Merci d'avance.
    Janrigoleraiensuite.

    RépondreSupprimer
  4. De retour d'un voyage du pays des ABS d'où notre
    nom : les abscons, nous avons CONSTATES COMBIEN LA SOCIETE QUITTEE IL Y A UN DEMI SIECLE AVAIT ETE BOULEVERSEE PAR LE VIRUS "K". Nous apprenons le nouveau langage établit par des gens évolués, par exemple : dans l'atelier des connaissances la boite à outils est à la disposition des emprunteurs...

    JEAN RIGOL ANKHOR

    RépondreSupprimer
  5. chez LES A B S C O N S, si il avait été constaté proportionnellement une dette aussi importante chez les particuliers que celle laissée par nos politiques depuis trente ans, la prison serait immédiate après avoir laissé au fisc
    tous les avoirs en guise de pénalité. Il semble qu'adviendra une amnistie générale pour les générateurs de plus de 1.800 Milliards de trou !!!
    Donc force est de constater qu'on demande plus de courage aux contribuables qu'a ceux qui nous dirigent. Comment vous lez vous que je n'en
    JEAN RIGOLE ANKHOR

    RépondreSupprimer
  6. Vu le directeur de campagne de notre serviteur présidentiel, vu notre K UZAC - une question se pose dans la destination des 41 millions d'euros
    ou tout au moins une grande partie, produit du "fameux" remboursement des frais de campagne présidentielle... dans une "version" suisse ???
    Pourquoi pas, puisque nous avions eu un parti dit REPUBLICAIN, qui avait préféré la sécurité des petits suisses.... POUR EVITER UN "K" RACH. ???
    JEAN RIGOL ANKHOR

    RépondreSupprimer
  7. J'ai de la peine vraiment de m'apercevoir si tardivement combien la manipulation des masses
    est toujours d'actualité, celle du peuple français
    en particulier. L'artiste CAHUSAC à trébuché entrainant la curiosité. Normal de regarder de plus
    près son patron. MOSCOVICI. Brillant à l'E.N.A et
    avec en poche un D.E.A. de philosophie, le voilà fin prêt sous la houlette d'un certain D.S.K.
    Pour perpétuer l'emprise psy sur nos concitoyens il faut faire des études, ce professeur avait même une élève surement douée, puisque maintenant sa compagne avec un poste d'avenir : rattachée à un laboratoire de recherche en... philosophie !!!
    G. DELAPEINE


    RépondreSupprimer
  8. Quand j'observe les individus hommes et femmes, leurs enfants et leurs familles, comme ce jour où nous sommes allés à l'île Saint Honorat au large de Cannes, tout se passe bien... ce sont les états les prédateurs. L'état se considère comme propriétaire de tout ce que nous avons et de ce que nous gagnons dans le cadre de la division du travail et de l'echange; il prélève ce qu'il veut et le peu qu'il nous laisse c'est par sollicitude. C'est comme cela depuis des lustres; cela a commencé par les prêtres, puis l'église, puis l'état république... Ces sont les intellectuels dits l'élite qui sont à l'origine de tout cela. Mais cette "élite" est dans l'erreur; l'erreur de créer un système de pensée et une vision du monde qu'ils veulent imposer à tous et en se donnant des privilèges.

    RépondreSupprimer
  9. Un contrôleur fiscal avait manifesté des doutes sur les activités du K USAC, mais n'a jamais été suivi. Croyez vous au contrôle de légalité efficace
    venant de Bercy ?
    JEAN RIGOL ANKHOR

    RépondreSupprimer
  10. 268.OOO euros de déclaration, cinquante six ans,
    MOSKO n'a pas bien économisé dans sa vie...

    RépondreSupprimer
  11. Tout cela est parfaitement stupide. Le problème c'est l'État, le niveau de ses dépenses, et le niveau de taxation que cela représente, soit près des deux tiers de la production des français mesurée par le PIB. L'État taxe tout, la consommation, ce que chacun gagne tout au long de la vie, ce qu'il reste après la mort après avoir payé des taxes toute sa vie, ce que l'on possède après avoir utilisé ce que l'on gagne déduction faite des taxes, la double imposition des bénéfices des entreprises.... Tout cela est le résultat d'un État mal géré, mal gouverné depuis des décennies; et avec ce gouvernement socialiste cela va encore s'empirer... jusqu'à une nouvelle rupture majeure; car ce gouvernement a une idéologie de destruction de la société. Je ne sais comment cela se passera, mais c'est certain nous allons vers une fracture importante qui provoquera un nouveau départ vers ???.

    La société des hommes et des femmes, individus, ménages, familles et entreprises, exerçantb en permanence leurs pensées, leurs actions et leurs activités pour atteindre leur bien-être, s'organise en réalité de manière naturelle, par le jeu des intérêts combinés, la division du travail, et l'équilibre des échanges entre eux ... Tout cela fonctionne de manière satisfaisante, on ne sait pas bien pourquoi, mais cela fonctionne, tant que des "prêtres" ne se mêlent pas d'organiser tout à leur manière. C'est "l'État", un groupe d'humains "intelligents" qui en développant un système d'idées une idéologie", perturbe le bon fonctionnement de la société.

    C'est le concept de la "main invisible" d'Adam Smith qui est le plus pertinent, un concept qu'Albert Einstein, sans s'y référer, a bien résumé à la façon de Philippe Bouvard: "la théorie, c'est quand on sait tout mais que rien ne fonctionne; la pratique c'est quand tout fonctionne mais qu'on ne sait pas pourquoi." Il y a des États plus ou moins bien gouvernés, des États où les services, les dépenses, et les taxes ne sont pas spoliatrices et ne nuisent pas à l'activité des individus et à la récompense de leur travail. Il y a des États comme le nôtre qui sucent le sang de leur population, au point d'inciter ceux qui le peuvent à partir ailleurs, ou à mettre en d'autres cieux l'argent qu'ils ont gagné, des cieux que nos prédateurs appellent des "paradis fiscaux", comme la Suisse, le Luxembourg, Monaco, Jersey, Singapour, les îles Caïmans etc... tous pays mieux gouvernés que nous. Alors nos socialistes - et je les mets tous dans le même sac, de droite comme de gauche - et les économistes qui les conseillent, voudraient l'harmonisation fiscale entre tous les pays et la suppression des paradis fiscaux... autrement dit que tous les pays soient aussi mal gouvernés que nous et qu'on ne puisse plus échapper à la prédation de ceux qui nous gouvernent. C'est la voie de la servitude.

    Alors ce qui me choque dans l'affaire Cahuzac, ce n'est pas qu'il ait mis de l'argent gagné en Suisse ou à Singapour, c'est qu'il a été choisi par ce gouvernement incompétent pour mener une politique fiscale encore plus prédatrice qu'avant,; car les dépenses ne cessent d'augmenter ainsi que les taxes; les coupes budgétaires ne sont que du simulacre. C'est cette incohérence là qui est scandale pour moi. Cet homme n'aurait pas dû accepter ce poste et Hollande/Ayrault n'auraient pas dû l'y nommer.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.