vendredi, septembre 06, 2013

Déchets, recyclage et déchetterie

Tout le monde aura remarqué que la déchetterie cantonale [lien] n'est plus gérée par Pizzorno mais par une autre société. Les professionnels remarquent que l'exploitant est beaucoup plus exigeant sur la nature des déchets déposés destinés au recyclage: "ceci à mettre ici", "ceci on n'en veut pas", etc. alors quoi faire... Réponse "mettez cela avec les ordures, pour Bagnols les Lauriers [lien], mais en ce moment Balençan [lien].

Le problème des déchets reste entier et cela ne s’arrangera pas avec l'interdiction de brûler. Nous attendons la journée consacrée aux déchets organisée par le CIC du pays de Fayence le 21 septembre avec diverses actions de sensibilisation du public; cette journée se terminera à la maison pour tous de Montauroux, avec la présence de Dany Dietman [lien]. Venez  nombreux.

En savoir plus; extrait du site de Jean Yves Huet "Ensemble pour Montauroux"

Journée du 21 Septembre concernant les déchets

Le NCIC a le plaisir de vous inviter à une journée organisée en partenariat avec la communauté de communes du pays de Fayence, Cet événement a pour objet la gestion, la réduction et la valorisation des déchets en général et en particulier dans notre canton, Cette action se déroulera d'abord sur le site de la réserve de Fondurane (commune de Montauroux): Un apéritif sera offert à midi, suivi d'un pic-nic possible sur le site, A partir de 14h, chacun pourra parcourir le sentier de découverte et rencontrer des représentants d'associations dont les objectifs sont en relation avec la problématique des déchets, et la connaissance des milieux riche en biodiversité, Pour poursuivre sur le sujet une conférence de M. Dietmann président d'une communauté de communes d'Alsace à 17h30 à la salle polyvalente de Montauroux. Tout au long de cette journée, chacun pourra apporter ses suggestions ou ses interrogations qui seront débattues et transmises par la suite aux responsables concernés.

3 commentaires:

  1. Un problème les déchets? Quel problème? Faites donc comme certains en les brulant dans votre jardin le week end - ce que je viens de voir- . Le week end : pas de police municipale ouverte et pas de téléphone non plus (vous pouvez vous faire trucider). Pas d'avantage de réponse du 18 qui après vous avoir baladé vous propose de vous donner le numéro de la gendarmerie. A la question " est ce l'affaire des gendarmes" ? réponse, je ne sais pas mais vous pouvez essayer. J'ai conclu en disant que la citoyenneté avait des limite - la connerie aussi- et que j'arrêtais là. Ce qui a paru bien soulager l'interlucoteur. Pour faire bon compte, le "bruleur" s'est aussi débarassé de vieilles plaques de polystirène expansé, excellentes pour la qualité de l'air. Tout ceci bien que la circulaire préfectorale interdisant tout brulage jusqu'au 30 septembre soit affichée partout, ce que ne peuvent manquer de connaitre les pompiers. Alors les problèmes, nous n'avons pas fini d'en avoir lorsque les service concernés se dérobent et pas pour seulement une première fois. Que l'on ne vienne plus nous bassiner avec les devoirs citoyens et autres fables, quand les service que nous payons se refusent à faire le travail pour lequel ils sont payés. Ou évitons de produire des décrets dont tout le monde se fout.

    RépondreSupprimer
  2. L'état c'est un éco-système qui fonctionne pour lui-même et ses privilégiés en étouffant toute la société civile par ses taxes, ses normes et ses règlements et le droit qu'il ne s'applique pas à lui-même. Un système qui crée les chômeurs pour ensuite les entretenir. Un système bien décrit par les shadoks (lien); ça fait quarante ans que ça dure et que ça empire: les Giscard, Mitterand, Chirac, Sarkozy et maintenant Hollande. A quand la nuit du 4 août 20XX?

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.