dimanche, septembre 15, 2013

Fillon à propos du FN

3 commentaires:

  1. Fillon dit du FN ce que beaucoup d'entre nous pensons. Des propositions économiques absurdes et politiquement dangereuses. Reste qu'il faut des réformes radicales dans ce pays.

    RépondreSupprimer
  2. En toute objectivité, je me demabde si la vision économique du FN est si absurde que cela, particulièrement au plan purement monétaire. Ses adversaires clament que cela reviendrait à dévaluer de suite de 25 % la monaie. Peut être, mais ne croyez vous pas qu'en réalité notre euro-français est surévalué par rapport a l'euro-allemand par exemple et qu'il est déjà virtuellement dévalué. On peut vouloir continuer à jouer les passagers clandestins de l'euro alors que nous n'avons pas payé le billet pour le même parcours, mais quand les taux consentis (ou refusés) aux emprunts d'état bondiront a des nineaux insupportables, qu'en sera-t-il de cette surévaluation factice? Que les allemands en aient marre de se trainer tous les boulets et qu'ils larguent l'euro pour retourner au mark et vous verrez si c'est seulement 25% de dévaluation qu'il nous faudra faire. De plus avec la couteuse prise en charge sans cesse croissante de villes et régions en déficit croissant tels Marseille -fleuron de la diversité enrichissante- comment ne pas payer ces prises en charge par autres chose qu'une très forte dévaluation. Et non, ceci ne nuirait pas a la firme BMW par exemple qui trouverait toujours des clients chez les NTM dealers aux revenus hors du commun. Les bobos, eux, continuraient à s'équiper en électro ménager Miele, etc... Les autres devront retourner aux patates comme pendant l'occupation (pardon plutot aux rutabagas pour ceux qui connaissent).

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas l'outil du FN qui me fait le plus peur. La dévaluation c'est changer la graduation du thermomètre pour avoir moins de température. Quand les prix intérieurs de tous les produits et services, y compris les salaires qui sont un produit comme les autres, sont devenus trop élevés au point de miner nos ventes à l'extérieur, que les produits importés sont devenus symétriquement de moins en moins chers, alors la solution est de changer le cours de change de la monnaie vis à vis de l'extérieur. Ce n'est plus possible avec l'€, donc sortir de l'€ réduira la température. Les produits allemands seront 30 à 40% plus chers, les produits chinois plus chers aussi et ce que nous produisons d'exportable sera 20-25% moins cher pour nos clients extérieurs. Mais c'est le laxisme monétaire qui produit l'inflation des prix et rien ne dit qu'une fois que la graduation du thermomètre sera changée, le laxisme monétaire, c'est à dire l'usage de la planche à billets et du crédit bancaire fractionnaire, ne produira pas les mêmes effets plus tard. Voir mon billet sur la monnaie.
    Cordialement

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.