mardi, septembre 17, 2013

La Hollandie veut imposer les revenus virtuels - YouTube


Imposer les propriétaires de leur logement principal d'un revenu virtuel correspondant au loyer qu'ils ne paient pas. Un avantage exhorbitant par rapport aux malheureux qui paient un loyer. L'inventivité fiscale sans limites de notre état socialiste et de notre énarchie! J'ai connu cette tentative autrefois avec les logements de fonction.

4 commentaires:

  1. Quelle tête à claque le hollande .
    Chaque fois qu'il est à la télévision je le zappe .
    Je l'aurais bien vu tamponner des lettres à la poste à la place du "président normal "
    Franchement quand on pense que plus de la moitié de la France on cru à CA !
    "le normal "
    Comme quoi une bonne campagne et hop c'est dans la poche !
    Inquiétant tout de même .

    RépondreSupprimer
  2. Ne vous en faites pas. Il n'ira pas jusqu'au bout de son mandat car ce sera la panique dans peu de temps, même si ses affidés s'accrochent. Ne voyez vous pas les positions ridicules de tous les membres de ce gouvernement socialiste et ce à propos de tout. Même bien de leurs adhérents commencent à sentir le vent du boulet. D'ici peu ça va partir en vrille. Le monde enseignant, grand soutient de FH n'aura jamais les c..les pour le défendre quand cela deviendra dangereux pour eux aussi.

    RépondreSupprimer
  3. et bien vivement qu'il retourne d'où il vient le boulet .
    Il ne sait même pas faire un discours .
    Il ne sait rien faire à part foutre la M..e .

    RépondreSupprimer
  4. 52% des Français ont voté pour ce gros naze, maintenant, ils sèment ce qu'ils récoltent ( même ceux qui n'ont pas voté pour hollande malheureusement )

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.