dimanche, septembre 29, 2013

Ras le bol aussi | Jacques Garello | libres.org

Ras-le-bol fiscal bien sûr. Mais aussi ras-le-bol politique, ras-le-bol social, ras-le bol sociétal. J’en ai ras-le bol, vous en avez ras-le-bol ; alors que faisons-nous ? Le ras-le bol fiscal est tellement visible et nuisible que Pierre Moscovici lui-même s’en est ému. Il est rare que les vrais alcooliques confessent qu’ils ont trop bu. Mais nous sommes gouvernés depuis quelques décennies par des ivrognes, les uns s’enivrant au gros rouge, les autres au champagne. 48 % de prélèvements obligatoires sur le Produit Intérieur Brut, voilà qui suffit à expliquer le blocage de la croissance, le chômage, la stagnation du pouvoir d’achat. 56 % de dépenses publiques, et une dette « souveraine » de 2.000 milliards d’euros, soit pratiquement à 100 % du PIB : ras-le-bol de ces annonces mensongères sur la sortie de crise.... Suite...

En savoir plus.
- Un président décourageant pour une France découragée
Après une semaine marquée par la présentation du projet de loi de fiances, la majorité des chefs d'entreprise et des ménages sont découragés. Et pour cause.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.