lundi, octobre 07, 2013

Newsletter de François Cavallier, Vice Président du Conseil Général - Maire de Callian - OCT. 2013 - N°19 | sur la gestion des déchets


François Cavallier, Vice Président du Conseil Général président de la commission environnement, fait écho dans son site et sa newsletter N°19 d'octobre 2013, au problème des déchets. Il est d'avis pour accroître le tri en pays de Fayence de mettre en oeuvre le porte à porte pour les déchets recyclables. Son éditorial: "déchets ménagers, le grand chaos annoncé".... Suite...


En savoir plus.
-  Conférence de Daniel Dietman à la maison pour tous 26/9/2013
- La situation des déchets en pays de Fayence
- Idées d'amélioration des performances du tri
- Tout ce que les élus doivent savoir sur la gestion des déchets | association AMORCE

4 commentaires:

  1. Là comme pour la publicité le long de la RD562, l'action de nos élus est d'une lenteur désespérante. Des études et des études qui n'aboutissent jamais à de l'action concrète. Et notre serviteur appelle de ses voeux mais n'arrive jamais au niveau local à faire aboutir ses voeux. C'est plus facile pour lui évidemment hors du contexte local, au département ou à la préfecture.

    RépondreSupprimer
  2. Le département a enfin décidé de prendre à bras le corps le problème de l'élimination des déchets ultimes dans le département [lien]. On est au pied du mur car on ne pourra pas indéfiniment exporter au loin, et de plus en plus loin, les déchets ultimes qu'on ne peut pas traiter chez nous faute de moyens: valorisation énergétique, TMB, méthanisation, valorisation organique et finalement ISDnDs (installations de stockage des déchets non dangereux).

    Extrait du site de François Cavallier:
    "La commission consultative pour le plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux (d'où l'acronyme PPGDND) s'est réunie le 1er octobre sous ma présidence. Cette réunion a été adossée à une présentation (téléchargeable ci-dessous) du prestataire chargé de nous assister dans cet exercice, prestataire qui a la charge d'un grand nombre de ces documents en France. La réunion du 1er octobre a permis, au vu de l'urgence que nous pose l'arrêt dorénavant inévitable du centre d'enfouissement du Cannet-des-Maures, de valider l'un des axes de travail que j'avais demandé à ce cabinet de présenter : la création d'un syndicat départemental."

    Les auteurs de cette démarche savent les lourdeurs administratives et les nécessités de la concertation qui affectent le temps des décisions et des réalisations; ils ont voulu être réalistes.

    Le refus du tout enfouissement, comme du tout incinération, est justifié de la part des populations impactées par de tels projets; mais le refus absolu n'est pas raisonnable. Il faut bien éliminer les déchets par tous les moyens techniques disponibles. C'est le meilleur mix de tous ces moyens qu'il faut trouver et je crois que la démarche du CG pour un nouveau PPGDND (plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux) va dans ce sens. Le problème c'est que cela vient un peu tard, alors que nous sommes près de la fermeture de Balançon, après celle de Bagnols et qu'en attendant d'avoir trouvé ce mix et de l'avoir réalisé, nous allons devoir exporter encore plus loin nos déchets avec effet sur nos impôts locaux.

    On ne peut pas éliminer les déchets par le seul recyclage - c'est physique, comme on ne doit pas les éliminer par le tout enfouissement ou le tout incinération. C'est par un ensemble de techniques et de moyens partant de la source c'est à dire les foyers et les agents économiques, la collecte, le tri, les déchetteries... tout cela pour séparer le volume et le tonnage des déchets en différentes fractions qui seront traitées séparément par des techniques éprouvées, qu'il faut agir. Cela implique des usines de tri, des filières de recyclage, des méthaniseurs, des incinérateurs, des composteurs de déchets verts, du co-compostage de déchets verts mélangés avec papiers, cartons, boues de STEP, et des ISDnDs en final pour ce qui reste après avoir éliminé tout cela.

    Une fois le mix de ces moyens définis, il faudra dire où implanter telle ou telle installation; et c'est là qu'il faut éviter de retouver le refus des gens concernés. Le rôle de tous les acteurs et des associations est alors de suivre l'élaboration du plan PPGDND avec vigilance et d'expliquer tout pendant son déroulement, pour qu'au final les décisions soient acceptées par les populations concernées.

    RépondreSupprimer
  3. PPDGNG.. un jour on se perdra dans ce dédale d'initiale, mais cela fera l'affaire des initiés, les quidams perdus ne viendront plus non em...
    Jean Rigol Autan.

    RépondreSupprimer
  4. Les filières touchant la vie des hommes sur terre prendront fin un jour, après avoir pris en otage, l'eau, la gestion de vie des humains, de la naissance à la mort, des syndics, des comptables, des transports, des déchets, des SPANC, bientôt de l'espace, de l'électricité, finiront par l'air, là par contre ON AURA PAS L'AIR CON !
    COUILLONNAIS.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.