lundi, novembre 25, 2013

22 mandats à eux trois; 3 maires du Var; dont Alain Bagur.

C'est un cliché mais c'est ainsi : je n'ai pas vu le temps passer ! » Elu maire pour la première fois en 1971, Alain Bagur, 86 ans, le maire de Saint-Paul-en-Forêt,« sans étiquette mais droite républicaine », se retirera en ayant la satisfaction de voir l'un de ses poulains se présenter devant les électeurs. « Préparer sa succession, ce n'est pas une obligation mais c'est un devoir ! » Lui, le rapatrié arrivé sur le continent en 1962, n'a jamais oublié l'accueil reçu dans la petite commune varoise : « À peine neuf ans plus tard, les habitants m'élisaient maire ! C'est une fonction qui m'a plu tout de suite. » Même s'il constate que depuis dix ans, tout a beaucoup changé. « Avant le maire, c'était un notable. Aujourd'hui, c'est devenu un esclave ! » Alors bien sûr, « c'est difficile pour les jeunes élus. On nous demande tellement de choses, tout et n'importe quoi. Surtout dans les communes rurales. » Mais si André Bagur a décidé, lui, de ne plus resolliciter le suffrage des électeurs, c'est le cœur en paix. « Ces sept mandats m'ont donné d'immenses satisfactions. Et j'ai pu faire avancer le village en préservant son âme. » Suite sur Var Matin...

2 commentaires:

  1. Bravo monsieur Bagur pour votre travail et tenacité dans ce rôle très difficile de maire et amitiés à vos fils de ma part
    Cordialement.
    Michel GRAILLE

    RépondreSupprimer
  2. Une épine dans le pied de l'intercommunalité, mais respectueux par la rétrocession à celle-ci
    de CENT SOIXANTE DIX MILLE EUROS de deniers des saint-paulois. Si cela n'est pas exact
    accepte contradicteur; Toutefois le beau projet faisant suite à celui de MR HOPE est resté dans
    les placards. vive la démocratie.
    JEAN RIGOL ANKHOR

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.