lundi, novembre 11, 2013

À propos d'un commentaire de Michel Graille sur la newsletter N°19 de François Cavallier


Je remercie Michel Graille de contribuer aux idées que ce blog voudrait diffuser sur l'état des choses de notre territoire, le pays de Fayence. On dit souvent "la critique est facile, mais l'art (l'action) est difficile". Je pense que la critique - au sens des bonnes idées nécessaires pour bien agir - est aussi difficile que l'action; cela demande beaucoup de travail et de recherche pour comprendre l'état des choses et ses causes afin de suggérer ce qu'il convient de faire pour s'adapter à l'avenir qui est le changement.  Et ce n'est pas le travail d'un seul, mais un travail collectif grâce aux recherches sur internet. Suite...

9 commentaires:

  1. Je reviens sur le billet du blog "Ensemble pour Montauroux" et le constat du CAUE sur le faible ratio emplois par hectare de surface commerciale et emplois par entreprise sur l'ensemble des surfaces commerciales du canton. Ces ratios reflètent un territoire dynamique en évolution de croissance de la population.

    Un lecteur m'interpelle sur les trois bâtiments commerciaux construits à Fondurane pouvant accueillir une trentaine d'entreprises, lesquels sont encore vides [photos]. J'avais écrit le 2 juin 2012 ce billet sur le projet [lien]. Mon lecteur demande si de tels projets sont utiles? Ne contribuent-ils pas au sur-équipement commercial? Et la mairie peut-elle favoriser, freiner voire s'opposer à de telles implantations? Sur ce point voir ici les dispositions de la loi LME, loi de modernisation de l'économie, elle aussi de tendance libérale et imposée par l'UE [Les compétences de la commune en matière d'implantation commerciale].

    RépondreSupprimer
  2. Sauf erreur de ma part à savoir de nouvelles lois, un maire ne peut pas freiner ou s'opposer à la création de locaux commerciaux à partir du moment que le POS le permet !
    Ceci dit ces locaux trouveront preneurs un jour sauf si à cause du problème de la saturation de la D562, il fini par décourager les entrepreneurs commerciaux à s'établir dans notre canton!
    Michel GRAILLE

    RépondreSupprimer
  3. Si je comprends la loi LME sur l'urbanisation commerciale [lien], à partir de 1000m2 de surface il faut l'avis de la Commission départementale de l'aménagement commercial CDAC; un avis négatif vaut refus; c'est ce qui s'est passé pour IKEA à Mougins en raison de l'opposition de Mouans Sartoux [lien]. De 300 à 1000m2, le maire peut, facultativement, demander l'avis de la CDAC; un avis négatif vaut refus. Et dans les deux cas l'entrepreneur peut faire appel auprès de la Commission nationale d'aménagement commercial CNAC. En dessous de 300m2 le maire est souverain dans le cadre du POS, aujourd'hui PLU; mais en cas de refus l'entrepreneur peut faire un recours auprès du tribunal administratif.

    RépondreSupprimer
  4. M Cavallier devra aussi répondre de son manquement à ses promesses: préserver la plaine.
    C'est encore dissimuler à la population, mais le nouveau PLU va permettre de densifier les constructions sur les terrains qui restent constructibles dans la plaine.
    Je rappelle que la plaine est une zone inondable et je ne comprends pas que l'on impose pas moins de constructions par parcelles et plus de zones de verdure capable d'absorber la pluie! On courre la catastrophe en densifiant plus en plaine.
    Je tiens à dire que je comprends l’intérêt de densifier car le mitage des constructions est terrible dans le var, mais pas en zone inondable!!!

    RépondreSupprimer
  5. désolé d'utiliser cette rubrique, mais je retrouve pas la proposition du président de E.2.S.
    sur la transformation de la S.E.M. en S.P.L... pouvez vous la remettre à l'honneur ?

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour; c'est ici Cliquer. On retrouve les 70 billets les plus récents dans la liste à gauche; en se rappelant quelques éléments d'association; sinon essayer le moteur de recherche avec E2S ou les rubriques avec E2S. Cordialement.

    RépondreSupprimer
  7. Dans son bulletin municipal de septembre 2013, M Cavallier nous annonce que l'agrandissement de Weldom et cette intégration paysagère tant promise ( comme d'autres promesses de campagne de l'époque ) est bien avancée!!! Allez donc voir le gros bâtiment qui sort de terre , les 3 pins plantés devant qui sont ridicules!!!

    RépondreSupprimer
  8. Ce qui ne va pas ce n'est pas trop les commerces car il y en a de partout . C'est que c'est fait sans aucun goût . On passe par tous les styles du brillant au béton à la tôle . D'un supermarché Diaz au mac do puis d'un Norauto puis d'un bowling ! le tout mélangé aux poteries multicolores et pour couronner le tout on rajoute des panneaux publicitaires .
    Pas top !

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.