samedi, novembre 23, 2013

L’homme qui taxait aux dépens des chevaux — Union Républicaine

Faire descendre les centres équestres dans la rue, c'est inédit. Une première peut-être même dans la grande Histoire de France. Et pour réaliser ce petit miracle : le passage d'une TVA de 7 à 20% pour tous les centres équestres et ce, dès l'année prochaine ! Une nouvelle taxe qui donne envie de mettre un grand coup de sabot dans le tas parce qu'elle laisse le sentiment d'un incroyable gâchis...... Suite... - En savoir plus.

1 commentaire:

  1. Encore un élément lié à l'excès des dépenses publiques - état, collectivités locales et sécurité sociale; taxer pour couvrir des dépenses excessives à tous les niveaux; clairement si les prix augmentent de 13%, TVA 7.5>>>>20%, le nombre de consommateurs va baisser; ou les centres équestres vont baisser leurs coûts pour maintenir les mêmes prix d'échange avec leurs clients, réduire le nombre d'emplois et/ou les horaires et salaires versés à leurs collaborateurs, pressurer leurs fournisseurs, etc... le cercle vicieux du déclin. Tout cela à travers tout le pays et pour d'autres entreprises, pour maintenir le sacro-saint modèle social que le monde entier nous envie... le mille feuilles administratif, les 36360 communes, les comités théodule, les syndicats hyper représentatifs, et tutti quanti!

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.