lundi, janvier 06, 2014

François Hollande pourra-t-il tenir une année supplémentaire sans s'attaquer à de vraies réformes ?

4 commentaires:

  1. OH Landes, oh désespoir, écoutez svp le général de corps Bernard SOUBELET n°3 de la gendarmerie nationale, oui écoutez le bien, c'est la voix du peuple ! un peuple qui se crispe
    ce n'est pas bon comme la soupe au lait !!!
    Pour l'instant l'obligation de réserve de l'armée... jusqu'à quand ??
    JEAN RESTEQUOI.

    RépondreSupprimer
  2. Gros effort pour François de tenir bien sage sa "quenelle", lui au moins ne sera pas jugé par une haute juridiction. Valse à rhum préfère les produits ibériques à ceux de Nantua, toute une histoire de goût. Mais attention la prestance de ce ministre de l'intérieur démontre une grande pauvreté d'un gouvernement à la ramasse, toujours traumatisé par l' affaire " K UZAC" car il est évident que nous ne pourrons jamais oublier cet homme qui savait baiser les hommes de pouvoir
    HIDALGO VALSE A ROME..

    RépondreSupprimer
  3. Connaissez vous la quenelle hollandaise ? Marque Le Président !!!
    JEAN RIGOL ANKHOR

    RépondreSupprimer
  4. On s'amuse comme on peu au frais exclusif des contribuables. On occupe un palais royal en installant sa rouquine occupante SANS TITRE, on se déguise pour rejoindre un appartement de FONCTION d'un grand patron du CAC, pour rejoindre une certain lady GAGAYET et le lendemain, ce serviteur exemplaire crie aux valeurs, à la justice, à la vie privée. Du haut de l'Etat, jusqu'au plus bas de l'échelle, nous retrouvons le même modèle, d'autres serviteurs
    genre TATAYET. Toutes réflexions faites...
    YANN AMARE

    RépondreSupprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.