samedi, janvier 18, 2014

Le marché immobilier en pays de Fayence, un déséquilibre structurel entre l'offre et la demande

Au vu du déroulement de la campagne électorale, je soumets aux habitants et aux candidats ce billet sur le problème de l'habitat en pays de Fayence, pour les jeunes actifs. J'y vois aussi un lien avec notre appartenance économique et sociale avec l'ouest des AM et la métropole de Nice.... et la question du Lycée pour nos jeunes. Lire...

6 commentaires:

  1. Nice a 45 mn cela c'était il y a 15 ans, désormais Nice c'est plutôt 1 h30 (autoroute limité à 110), trafic.... je le fais tous les jours et pas aux plus grandes heures d'affluence je peux vous en parler.

    RépondreSupprimer
  2. d'accord; 45mn c'est pour aller à l'aéroport, pafois un peu stressé vu la circulation.

    RépondreSupprimer
  3. Je pose ces questions à la lecture de l'article : l

    Les PLU sont calés pour que dans le futur, la croissance de la population soit moindre que dans les années précédentes. Est ce que les communes se calent sur des prévisions de croissance ou est ce qu'elle veulent limiter la pression démographique dans le futur ? c'est pas clair dans ce que tu écris et selon la réponse, on peut se poser plein de questions. Ce serait bien de donner les chiffres.

    Aujourd'hui, les communes n'arrivent pas à loger les actifs dont le Var et les AM et en auraient bien besoin pour accélérer l'economie. (tu as les chiffres pour le Var)

    C'est quoi le pari de cette décision politique ? De rattraper le retard, de mieux gérer? de limiter l'arrivée d'actifs nouveaux, de n'avoir que les actifs les plus riches?. En quoi cette décision politique va-t-elle améliorer la situation du logement des actifs?

    Où vont aller les gens qui arrivent pour travailler si les communes sont plus restrictives sur ce qu'elles sont prêtes à accepter? que mettent-elles dans leur PLU? elles ouvrent de nouveaux terrains à construire? Elles densifient? elles rachètent des terrains aux prix des domaines pour loger en priorité leurs actifs?

    Ce n'est pas suffisant d'expliquer qu'elles baissent de 1% env par rapport à la réalité constatée d'avant.

    D'autre part, dans quelle mesure ont-elles réellement le pouvoir d'endiguer le flot des nouveaux arrivants? (respect de PLU, pression du gouvernement pour plus de logement, campings devenant des villages sauvages, bidonvilles,...).

    Les élus varois sont trés frileux pour construire des logements pour les actifs car cet effort est associé dans les esprits à du logement social ce qui n'a rien à voir. Certains élus n'hésitent pas à faire ce raccourci à des fins électorales. Ils pensent rassurer leurs électeurs. Un discours facile basé sur la peur des pauvres, des délinquants etc...

    Or le var et les AM sont à la ramasse total pour loger leurs actifs aujourd'hui

    Tu parles de l'élu CG de Callian : il fait plein de choses pour le logement social avec le CG83. Ce n'était pas du tout le constat du préfet à son arrivée en juin dernier. Il faut le savoir.

    Voilà je n'ai pas les réponses à toutes ces questions. Mais il me semble intéressant de les poser.

    Il y a des maires qui ont une véritable volonté politique et ça se traduit par des programmes concrets pour booster le logement. Mais ces maires là sont rares.

    As tu des chiffres à mettre : prévision de croissance démographique, historique, "hauteur" du pari des élus. pour mesurer si tout cela est crédible et permettre au lecteur de se faire son opinion

    RépondreSupprimer
  4. Dans le canton de Fayence comme dans bien d'autres endroits de France, d'ailleurs, la question ne se pose pas réelement en termes de rapport offre/demande de logements, mais plutot en terme de demandes SOLVABLES. Imaginez qu'un illuminé richissime construise tout va du logement destiné a la location mais qu'aucun "locataire" potentiel ne soit en mesure de payer un pris en rapport avec l'investissement : on fait quoi? Des loyers payés par les municipalités comme c'est déjà le cas pour certaines catégories "enrichissantes" de la population. Et jusqu'où porter cette générosité. Et surtout comment la financer. Sauf a spolier l'investisseur, bien sur.

    RépondreSupprimer
  5. le titre du billet c'est le déséquilibre structurel entrel'offre et la demande; et structurel est justement la question de la capacité d'achat des demandeurs. Je vous suggère de relire le billet plus attentivement.

    RépondreSupprimer
  6. Vous pouvez jouer sur les mots autant que vous voulez. Il n'en reste pas moins que "structurel" ou pas, le véritable problème du logement - et pas seulement dans le canton de Fayence - , qu'il s'agisse de location ou d'achat est la capacité de paiement des gens ayant besoin de se loger. Le reste n'est que littérature. Tant que le cout du logement n'aura pas drastiquement chuté le problème, non seulement perdurera, mais ne fera que croitre (sans embellir). N'oublions pas non plus que ce cout pèse déjà beaucoup trop sur le pouvoir d'achat. Je suggère des logement collectifs, style URSS avec maison ou apparts à partager à plusieurs familles, avec un tour de cuisine pour chacun.Ou la réquisition forcée des résidences secondaires étrangères occupées 1 mois par an et misent à la disposition -gratuites- des plus déshérités. Vive le NPA!

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.