dimanche, janvier 26, 2014

Le problème récurrent des déchets de démolition dans le pays de Fayence

Le problème des déchets de démolition est récurrent. Décharges sauvages le long des routes ou dans la nature à proximité des chemins forestiers. Cela commence avec un petit tas, puis d'autres s'accumulent. Il faut dire que la déchetterie intercommunale ne reçoit pas les gravats et les déchets de démolitions. Les particuliers qui font des travaux par eux-mêmes chez eux - rénovations de cuisines, de salles de bains, et autres travaux - n'ont pas d'autre moyen que de les réutiliser sur leur terrain ou de les verser discrètement dans la nature.  Suite...

5 commentaires:

  1. Bonjour pierre, en visionnant votre rapport photo, l'on comprend bien qu'il manque un ou des lieux de dépôts à la disposition des concitoyens particulier et artisanats en adéquation avec les besoins... Malheureusement les gestionnaires des déchèteries ne font pas l'effort d'équiper leurs site de bennes à gravats pouvant recevoir j'usqu'a 3a/5 t, bien à vous GF

    RépondreSupprimer
  2. Voilà un problème auquel les élus de la prochaine mandature devront s'attaquer au sein de la communauté de communes dont cest la compétence.

    RépondreSupprimer
  3. Ceux qui se débarrassent de leur déchets de démolitions (y compris les entrepreneurs) sur les bords de route ou dans les bois au prétexte que la déchetterie n'accepte pas ce type de déchets sont des menteurs (surtout pour les artisants qui ne se gênent pas pour facturer une pseudo décharge a leurs clients). L'année passée, j'ai démoli pour 2 m3 de maconnerie et les ai déposés, moyennant paiement sur le site de Lafarge a Tourrettes - un autre site sur le plateau entre Tourrettes et St Paul les acceptent aussi. Que les gougnafiers se comportent correctement au lieu de piauler sans cesse que les services publics n'ont font jamais assez pour eux. Se sont d'ailleurs souvent les mêmes qui s'arrangent pour passer leur imposition a l'as, tout en réclamant que l'on vienne leur torcher les fesses.

    RépondreSupprimer
  4. Amanda BOUARD Chargée de mission de FNE PACA26 mars, 2014 21:21

    Objet : décharge au Tanneron

    Bonjour à tous

    Un mail pour vous informer d'une affaire de décharge dans le Var. Nous avions été contacté par Monsieur Gilles Tosello qui signalait une décharge "sauvage" dans la commune du Tanneron sans indications ni panneaux spécifiques pour l'indiquer et qui engendrait de multiples allers et venus de camions qui déchargeaient sur le lieu.

    Je suis désolée car je ne sais pas pourquoi j'étais persuadée que le Tanneron était une commune des alpes maritimes et non du Var, j'avais donc transféré son message à FNE 06 et Serge Jover président de l'association de défense de l'environnement de Villeneuve qui connaît très bien la question des déchets et est très actif sur cette question en particulier sur la décharge de la Glacière.

    Serge Jover s'est saisi de cette affaire (et nous le remercions!) et à transmis le dossier à la DDTM06 qui lui a dit que ce n'était pas dans le 06 mais dans le 83 et à donc fait suivre à la DDTM 83. La responsable du dossier dans le Var s'est saisi de l'affaire et est décidé à agir et à ne pas laisser passer ce dossier, ils vont donc voir avec le Maire de la Ville. La Maire a d'ailleurs appelé Serge Jover et il avait l'air bien embêté de cette affaire, ce serait notamment les déblais de la ligne haute tension du coin réalisé par RTE...

    Le dossier est donc en cours par les services de la DDTM 83 qui tiendront informés Serge Jover et qui nous tiendra informé. Je le laisse d'ailleurs compléter ces premiers éléments s'il le souhaite.

    Bien sûr comme je vous l'ai dis c'est moi qui croyais que le tanneron était dans le 06 c'est pour cela que je ne vous ai pas contacté au départ, mais n'hésitez pas à voir avec Serge Jover pour un suivi plus précis du dossier, ou passation.

    Vous trouverez en PJ les documents envoyés par Monsieur Tosello, ainsi que son résumé de l'affaire.

    Bonne soirée à tous

    Bien cordialement
    Amanda

    Message transféré de monsieur Tosello :
    "Bonjour, merci de m’accorder de votre temps sur ce sujet.

    Je vais tenter de vous faire un résumé :

    J’avais entendu dire l’été dernier par un de mes voisins que le maire de Tanneron avait autorisé une décharge proche de la station d’épuration du village.

    Cet automne, en allant aux champignons, je suis "tombé" sur le site, chemin de TOUORDAN, piste classé DFCI, sur une parcelle communale.

    Depuis, je constate des allées et venues de très nombreux camions chaque semaine, y compris le samedi.

    Pour m’être rendu plusieurs fois sur le site, je puis vous affirmer qu’il n’y a aucun affichage, aucune interdiction d’accès, rien qui ne puisse identifier ni le commanditaire ni ses assesseurs.

    Cependant, une pelleteuse de l’entreprise SEETP de Grasse est stationnée depuis plusieurs semaines sur la décharge, et j’ai vu quantité de leurs camions sur la voie d’accès.

    Par ailleurs, ils ne sont pas les seuls utilisateurs, j’ai aperçu également des camions de l’entreprise GALLIANO de Cannes ainsi d’autres "anonymes" qui bien entendu profitent de la situation.

    Parmi les déblais de terrassement, j’ai noté plusieurs déchets suivants :

    - bitume
    - béton
    - plâtre
    - parpaing
    - carrelage
    - plastique
    - tôle de toiture (fibrociment ?)
    - gravats de chantier,…
    Je ne suis pas très au courant des obligations nécessaires pour l’autorisation et la gestion de décharge de (soit disant) déblais inertes, mais je ne trouve pas admissible que l’on puisse autoriser des centaines voire des milliers de camion de venir benner leur chargement en pleine nature sans aucun contrôle.

    Et quand bien même aucune autorisation n’aurait été délivrée, il me semble que le respect du code de l’environnement est de la ressource du maire, dépositaire de l’autorité dans sa commune, ou à défaut du préfet.

    Cordialement, Mr Tosello.

    Amanda BOUARD
    Chargée de mission de FNE PACA

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.