samedi, février 08, 2014

Préserver Fayence avec Patrick Schreiber: analyse des réalisations de la municipalité sortante

La liste "Préserver Fayence" avec Patrick Schreiber analyse le compte rendu de mandat de Jean Luc Fabre "Fayence Progrès et Tradition"


Madame, Monsieur

Quelques remarques tout de même sur un bilan qui ne fait pas de distinctions entre actions propres et fatalité, le soleil se lève tous les matins sans intervention de la municipalité :

Sécurité

Le départ de la gendarmerie a été engagé en 2006, la mairie Fabre a procédé à l'inauguration réussie d'une réalisation du Ministère de la Défense négociée par la municipalité précédente.
L'école des jeunes sapeur pompiers (gérée par le département) a bénéficié d'un aménagement marginal de ses locaux (loués par la mairie au département) sans que soit réglée la situation à long terme de l'ancien collège.
La police municipale est mieux dotée et installée, son éloignement du centre n'est cependant pas  forcément heureux.

Travaux, Urbanisme et Foncier

Le centre multi accueil est la grande affaire de l'équipe sortante, utile certainement, efficacité à voir puisque son ouverture coïncidera parfaitement avec les élections…
6 ans donc pour réaliser, à coté d'une source de poussière à suivre, un bâtiment à l'architecture tristounette et banale, pour près de 3.000.000€ et dont les charges de fonctionnement vont relever du prochain mandat en sus de la barque actuelle déjà bien chargée.

Malgré un affichage très volontariste, les réalisations du parc de logements sociaux se sont limitées à une dizaine d'unités en 6 ans (dont une a permis de loger le fils de notre 1° adjointe, conseiller sortant et futur adjoint aux finances?), pas de quoi améliorer significativement la situation des travailleurs locaux à revenus modestes.
Le stock reste à 3 %, très loin de la norme nationale de 20% (qui ne s'impose pas aux communes de notre taille).

Pour Urbanisme on note un certain mélange de travaux appréciés relevant de la commune avec d'autres traités par le département, beaucoup sont la continuité normale des chantiers engagés par la mairie Truc. 
On s'étonnera de voir JLF se prévaloir de la «définition d'un nouveau PLU» dont personne n'a eu vent à ce jour.
Cette démarche PLU, politiquement délicate, a été reportée avec prudence (politique) après les élections, ce sera la grande affaire des 3 prochaines années.

Le Foncier n'a guère été considéré (1.000.000€ d'acquisitions en 6 ans dont l'essentiel pour un local non utilisé), l'augmentation de la dépense de fonctionnement (1.000.000€ par an) a bien entendu limité fortement notre capacité d'investissement et d'endettement (l'endettement suppose de nos jours d'après crise une capacité de remboursement, celle ci a été réduite des 1.000.000€ consacrés au fonctionnement…).
A noter donc l'achat en 2009 pour 775.000€ du centre de tri désaffecté par la poste pour loger depuis, en vrac au coeur du centre ville, les archives communales, en attendant un projet utile qui n'est toujours pas décrit et sera difficile à financer, comme la sortie de nouveaux logements adaptés sans réserves foncières et sans ambitions à niveau significatif.

Vol à voile

Le problème principal, passage de la plate forme d'une ouverture (libre et incontrôlable) à la circulation aérienne à un statut d'usage restreint géré localement et efficacement, a été différé tout au long de ces 6 années avec une succession de revirements auxquels il convient de mettre un terme définitif pour éliminer enfin les nuisances injustifiées qui troublent l'image du vol à voile.

Sports et jeunesse

Les amoureux de la petite reine sont ravis. Les sportifs, jeunes ou moins jeunes, apprécient l'actuel adjoint aux sports, que nous nous ferons un plaisir de confirmer dans ses fonctions s'il le souhaite.

Culture

Le traditionnel fonctionne suivant la tradition à l'initiative des associations de bénévoles actives de la commune aidées comme il se doit, avec une relative érosion peut être?.
Difficile par contre de se faire une idée précise sur l'exploitation du centre culturel, sa part dans l'évolution des dépenses courantes n'est pas négligeable et les contreparties en terme de satisfaction globale des Fayençois non évaluées.

La gestion de cet aspect important de notre vie collective mérite certainement sa prise en charge par une personnalité plus adaptée à l'évolution des goûts du public.


En résumé une municipalité qui s'est activée, surtout en début de mandat et en dehors des séances du Conseil Municipal, mais dont les réalisations propres significatives ne vont pas vraiment au delà du multi accueil dans des conditions moyennes en terme de délais, de coût et de qualité architecturale. 
A coté des projets avortés après d'assez couteuses études, inacceptables comme le super U aux champs, ou irréalistes comme l'aménagement sur 2 à 3 ans du centre ville sur des parkings au sous sol extrêmement fragile pour un coût hors de portée des finances actuelles.

On relira aussi avec intérêt le «mot du maire» de 2009 ci joint, ou au moins sa conclusion : le super U devait être déplacé ou fermé…, enfin quelques uns des nombreux pôles proposés restent aussi à charge, le cas échéant, de la prochaine municipalité.

Cordialement
Patrick Schreiber, candidat


3 commentaires:

  1. Monsieur Schreiber,

    Au-delà de votre analyse et de vos constats , pour qu'il y ait de la crédibilité à votre discours , merci de nous indiquer clairement le contenu de votre liste ainsi que le projet associé.
    Nous sommes à six semaines du premier tour!!
    Cdt.

    RépondreSupprimer
  2. patrick Schreiber08 février, 2014 19:30

    Un état de la liste utile au 2 février vous a été diffusé, son état qualitatif final au 28 février dépendra des vocations issues du constat en cours et des contacts engagés depuis 3 semaines seulement.
    Vous aurez alors 3 semaines aussi pour peser votre choix électoral à partir d'un ensemble de papiers décrivant situations et actions pour remédier aux faiblesses qui nous paraissent le justifier...
    Rappelons que nous réagissons à un constat assez troublant de quasi vide politique sur notre commune, avec le sentiment que ce que nous proposons d'ores et déjà, avec ceux qui ont d'emblée partagé ce sentiment, apporte à nos concitoyens une alternative efficace à la reconduite par défaut d'une municipalité en place qui n'a pas vraiment convaincu, pour rester mesurés dans nos propos.

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme À 08 février, 2014 17:37
    ne cherchez pas les projets de Patrick Schreiber sur ces papiers ou discours, allez directement sur le programme de la liste de gauche de montauroux de monsieur Huet où il se réfaire pour trouver vos réponses.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.