dimanche, mars 09, 2014

Preserver FAYENCE avec Patrick Schreiber | Site web

Chaque candidat et son équipe ont leur méthode. L'équipe "Préserver Fayence" avec Patrick Schreiber a la sienne, une méthode originale en bien des aspects que je salue, sur la forme et sur le fond... Une équipe qui propose une alternative intégrale ou partielle pour les six prochaines années à Fayence.

Visiter leur site web et ses rubriques...



En savoir plus sur la composition de l'équipe.

Tract "Préserver Fayence"

8 commentaires:

  1. Bonjour,
    ai-je raté un épisode ou cette liste ne figure pas sur le point des listes enregistrées par la préfecture et repris par var-matin?

    RépondreSupprimer
  2. En effet, question. Mons ne figure pas non plus dans la liste. Mais Patrick Schreiber dit que la liste "préserver Fayence" est bien en lice.

    RépondreSupprimer
  3. Pour Mons c'est normal car elle est une commune de - de 1000 habitants.
    c'est une autre liste.
    Alors si la liste de Mr Schreiber est en lice tant mieux pour la démocratie et le débat ,
    sinon question?

    RépondreSupprimer
  4. En effet, cette liste a été invalidée par la préfecture et cela a été confirmé par le tribunal administratif aujourd'hui. Dommage.

    RépondreSupprimer
  5. Patrick Schreiber candidat11 mars, 2014 11:44

    Sortie de route:

    Nous avons appris hier à nos dépens qu’une liste électorale, expression essentielle de notre démocratie, pouvait être disqualifiée par un fonctionnaire d’autorité et un juge administratif parce qu’une administration publique n’était pas en mesure de faire parvenir de Nantes à Fayence en 4 jours un document administratif par ailleurs statistiquement parfaitement inutile.

    Il faut savoir aussi que notre fonctionnaire d’autorité pouvait obtenir en quelques minutes l’information contenue dans ce document. Mais il ne s’est pas senti détenteur d’une autorité suffisante pour prendre sa décision de validation de notre liste sur la seule base de l’information sans détenir le document.

    On comprend mieux l’idée de supprimer rapidement nos sous préfectures dont la valeur ajoutée par rapport à un simple automate type SNCF parait faible, l’archaïsme bien français du respect absolu (en principe bien sûr) de la lettre des lois, quitte à s’assoir confortablement sur leur esprit, relève bien du simplisme informatique, pas de fonctionnaires hors classification.


    Le ridicule de cette situation est consternant, pour les acteurs engagés bien sûr, plus encore pour la conception que nous pouvons avoir de ce que devrait être une société démocratique efficace, pour nos concitoyens et pour nos enfants.

    L’élection municipale de Fayence confrontera donc la liste sortante dont nous connaissons bien les limites, et une liste inconnue dont nous ne mesurons pas la capacité de nuisance.

    Le choix des Fayençois devrait être celui, prudent, du bon sens, d’autant que la liste sortante a consommé toutes les marges financières de la commune ce qui lui évitera d’investir et de l’endetter, faute de capacité de remboursement donc de capacité d’emprunt, alors que l’engagement renouvelé de ne pas augmenter la fiscalité locale devrait lui servir de garde fou contraignant sur le plan des dépenses de fonctionnement.

    Nous aurons ainsi pour quelques années une mairie sans moyens faute de capacité d’amélioration de sa gestion et qui pourra consacrer toute son énergie à des tâches utiles d’entretien et gratifiantes de communication dans le vide.

    Pour notre part nous recommandons le vote blanc qui permettra à notre maire de se faire une juste idée de l’appréciation actuelle de ses concitoyens.
    Ceux ci devront un jour se mobiliser un peu plus qu’en 2014 s’ils veulent sortir de la zone d’encalminage dans laquelle nous sommes entrés depuis de nombreux mois déjà.

    De son coté, tranquillisée par cet immobilisme contraint, l’AdéFa reprendra la veille à partir d’avril pour suivre en particulier la démarche PLU qui fera partie des activités d’aiguilles utiles de la nouvelle équipe municipale.

    Cordialement
    Patrick Schreiber

    ps accessoirement nous disposons d’une possibilité d’appel à travers une contestation du résultat de l’élection, dont nous envisagerons l’utilisation en fonction du résultat concret du 23 mars, s’il apparaît trop contraire à l’intérêt bien compris de notre commune.
    Il pourrait conduire, devant le Conseil d’Etat détenteur de l’autorité suprême en la matière, à une invalidation de ce scrutin, entre autres si la façon dont notre liste a été écartée ne lui parait pas conforme au droit, à son esprit ou à l’intérêt général, faisant ainsi évoluer la jurisprudence sur un sujet devenu confus depuis l’intégration de membres de la Communauté Européenne dans nos listes municipales (sans parler d’une actualisation des procédures matérielles).

    RépondreSupprimer
  6. D'autant que la poste fonctionne de moins en moins bien en terme de délai d'acheminement du courrier et si nous étions un peu "paranos", nous pourrions supposer que certains de ces collaborateurs ne se gênent absolument pas pour faire preuve de mauvaise foi et de lenteur volontaire(voir refus de distribution tel annoncé dans les médiats ce matin) dans l'exécution de leur travail quotidien!!
    Encore un triste exemple ,à différents échelons ce coup-ci, qui nous montre que tant qu'il n'y aura pas d'oxygénation de notre société au travers d'un allégement intelligent du nombre de fonctionnaires de notre pays , le boulet sera encore lourd à traîner jusqu'à la mise sous tutelle de notre économie non souhaitable!
    D'ailleurs pour un exemple heureux , vous devriez faire valoir votre droit d'invalidation de cette élection déjà faussée dès le départ.

    RépondreSupprimer
  7. La qualité de la composition de cette liste et la présence d'une professionnelle du droit aurait dû tout de même mieux maitriser les conditions de dépôt de la liste !!!!

    RépondreSupprimer
  8. La démocratie est sauve, il reste un choix : Charybde ou Sylla ?

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.