mercredi, août 27, 2014

Un nouveau gouvernement, le 3è depuis mai 2012

La crise politique qui s'est greffée sur la crise économique et sociale dans laquelle le pays continue de s'enfoncer, montre que le gouvenement ne sait plus quoi faire. La France et l'Europe sont en panne de croissance. Le choix d'un jeune homme si proche de François Hollande, pour diriger le ministère le plus important du moment, est un symptôme.
Il est vrai que Bercy et la direction du Trésor comptent des techniciens plus chevronnés de l'économie, lequels dirigent en fait ce ministère. Attendons quelques mois pour voir si les résultats de la politique choisie seront meilleurs, car les marges de manoeuvre sont faibles. François Hollande ne se risque plus à faire des promesses.
  1. Emmanuel Macron, l'homme de la dernière chance à Bercy? | EcoMatin
  2. Politique économique : Mario Draghi s'aligne sur Montebourg et donne tort à Valls. | EcoMatin
  3. "Un gouvernement de clarté": le coup porté par Valls au hollandisme du mi-chèvre, mi-chou permanent va-t-il le sauve ou l’achever? | Atlantico
  4. A Short History of Neoliberalism (And How We Can Fix It)
  5. What Would Keynes Do? ‘End This Depression Now!’ |  Paul Krugman
  6. Secular stagnation: Facts, causes, and cures – a new Vox eBook
  7. Secular stagnation | wikipedia
  8. La stagnation séculaire, concept de la dépression de 1929 revient au devant de la scène. On a eu la "Stagflation", combinaison de stagnation et d'inflation; maintenant on a la "SecStag"
  9. "Secular stagnation" (références)
  10. High pay, low pay and secular stagnation | Larry Summers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.