samedi, octobre 04, 2014

Point de vue: La réouverture des débats sur le mérite | François Cavallier

Quand elle n'a plus que cela à leur donner en pâture, et Dieu sait actuellement à quel point ce peut être le cas, la gauche au pouvoir en France a tendance à se réfugier sur des marqueurs symboliques destinés à donner le change à ses électeurs les plus radicaux. L'un de ses plus vieux démons est la question du mérite, remise en pleine lumière par le débat récent sur les bourses (d'étudiants ndlr). En choisissant de redistribuer, sur des critères uniquement sociaux, les fonds consacrés à permettre aux plus brillants élèves de suivre une préparation exigeante, absolument incompatible avec un job étudiant, le gouvernement joue sur les mêmes fantasmes démagogiques. Lire la suite sur le site de F.Cavallier.

Plus: - Le Parisien: Bourse d'étude:
Demande de bourses d'études : quelle bourse et comment demander une bourse d'étude pour obtenir une aide financière ?
- Des étudiants en lutte pour défendre la bourse au mérite (vidéo)

1 commentaire:

  1. Pour une vraie égalité bien citoyenne, il faut pénaliser le mérite et encourager le farniente. Par conséquent : pas de bourse aux méritants, mêmes pauvres, mais tout aux glandos, même a l'aise. Et une grosse dose de discrimination positive. (Ouf, je viens de faire mon pensum à présenter aux assos anticapitalistes dont j'attends des félicitations)).

    RépondreSupprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.