dimanche, avril 12, 2015

Augmentation d'impôts locaux à la CAD Draguignan

C'est toujours le même discours. L'état baisse les dépenses publiques, mais par le système des vases commnicants, cela se reporte sur les collectivités locales. Il faut assurer les services - entendez les dépenses - publiques, notamment les investissements! Une hausse de 3 points de taxe foncière dans une commune où elle est de 10-12% c'est une augmentation de 33-25%. Et pour quels frais de fonctionnement et investissements? Suite...

4 commentaires:

  1. il y a tout de même une nuance notable, il est facile de disposer sans états d'âme d'une dotation d'état, il est plus sain de vendre à ses administrés la contrepartie de ce qu'ils paient directement... on sortira peut être du cocorico de cette catégorie d' élus qui vantent leurs projets, certes souvent inutiles, mais financés par les grasses subventions issues leur entregent au niveau politique adéquat!

    RépondreSupprimer
  2. Des gouters à quatre heures... c'était hier, maintenant dégouté dès le réveil avec l'alarme pas à l'œil, mais résonne dans la tête : Hein .. impôt, impôt !!
    on appelle cela le progrès.

    RépondreSupprimer
  3. bonsoir,
    on peut ne pas être d'accord avec la baisse des dotations de l'état, mais ce qui est choquant dans cette démarche d'augmenter les prélèvements pour combler le manque est qu'il semble qu'aucun de nos représentants à cette instance n'a songé a faire des économies sur les frais de fonctionnement. On nous menace de diminuer les investissement ou les services fournis. On peut se poser des questions au vu des statistiques de l'INSEE qui comptabilise 8,9 fonctionnaires territoriaux pour 100 habitants, 3eme position après l'ile de france et la corse. Il y a peut être des gains de productivité a envisager.

    RépondreSupprimer
  4. Voir effectifs des 3 fonctions publiques enbpaca ici (2013)

    http://goo.gl/uGx5mx

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.