vendredi, juin 05, 2015

Site de la Poudrière ex terrain militaire de 11 hectares non retenu pour l'unité de traitement des déchets de l'Est Var

L'opposition des populations locales à ce projet au lieu dit de la poudrière sur la RD4 (*), en montant vers Bagnols en forêt, fait changer les décideurs. Var Matin publie ce matin 5 juin cet article de Jacques Morenon président du Smiddev qui fait marche arrière par rapport à une position précédente. Voir...

(*) terrain militaire cédé par le ministère de la défense à la commune de Puget sur Argens selon l'article.

3 commentaires:

  1. Voici l'article qu'a préféré publier Var-Matin plutôt que de relater sur la manifestation prévue le 6 juin. Morénon a "démocratiquement" changé son projet qu'il avait expliqué en 2b) du compte rendu, approuvé par lui, d'une réunion ABI - SMIDDEV du 20/05/2015 figurant sur notre site internet ABI . C'est le résultat de la détermination des associations environnementales qui ne sont pas citées et de la population. Quelle est la conséquence pour le projet de "manifestation" prévu samedi 6 juin? Car on ne s'arrêtera pas là. A mon avis il faut rechercher pour quel usage et par décision de qui et de quelle date, des travaux de terrassement ont commencé sur ce terrain: quel est son statut actuel: propriété communale de Puget? concédée par quel acte et à quelles conditions au SMIDDEV? De surcroît, même si la destination de "la Poudrière" est réglée selon Morenon, quid des suites? après avis favorable suspect et d'apparence baclé, comme l'a dit Mougin dans Var-Matin, pour le projet ECOPOLE-Alex Barbéro en ce qui concerne directement les mêmes populations de communes différentes (Fréjus, Puget et Bagnols).

    RépondreSupprimer
  2. Le ressenti général est que ce terrain de la Poudrière était un "plan B" conçu pour le cas où le Smiddev ne parviendrait pas à un accord avec Michel Tosan sur le site des Lauriers. Il y a eu aussi probablement, du lobbying de la société d'Alex Barbero sur des élus de Puget sur Argens. La contestation populaire fait que Jacques Morenon président du Smiddev a écrit aux élus membres du SMIDDEV pour annoncer qu’il abandonne cette option pour le site de l'usine TMB et qu'il revient au site des Lauriers. N'empêche! le terrain de 11 ha a été acquis aux domaines; à quel prix? et pour quoi faire maintenant? questions légitimes qu'en vraie démocratie on peut poser et obtenir réponse.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.