lundi, juillet 06, 2015

Panneaux publicitaires digitaux. A quand au pays de Fayen... - justpaste.it

Panneaux publicitaires digitaux. A quand au pays de Fayence?

Des progrès dans la signalétique organisée par la communauté de communes, mais encore trop de panneaux publicitaires d'avant!

Plus: - Panneaux publictaires digitaux
- Définition Panneau d’affichage digital

15 commentaires:

  1. Désolé mais tout ce qui a été mis en place à ce jour, est pourrait on dire esthétique mais pas du tout lisible ! donc ils ne servent rien, sinon que de satisfaire ceux qui ont choisi ce système ! Nul ! et dépense totalement inutile et argent jeté par la fenêtre
    Michel GRAILLE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord avec vous. C'est joli. Il faut s'arrêter quelque part et aller zieuter si on cherche quoi.

      Supprimer
  2. Pas toujours facile de s'arrêter et donc dangereux ! ou en empoisonne la circulation ! au risque de se faire agresser.... Mais c'était une idée d'intellectuels socialo écolo ! pas du tout pragmatique ....La culture n'est pas synonyme d'intelligence ! Et c'est vrai à tout niveau de nos politiques
    Michel GRAILLE

    RépondreSupprimer
  3. "une idée d'intellectuels socialo écolo" bigre ! voilà que notre GO de service alias Monsieur de la Souche remet ça.

    RépondreSupprimer
  4. Dommage qu'il n'y ait pas plus de contributions. Les lecteurs seraient-ils indifférents à la vie de notre pays?

    RépondreSupprimer
  5. non monsieur Ratcliff mais beaucoup de difficultés pour laisser un message sur vos articles avec ce système pour valider le texte en identifiant des images.....

    RépondreSupprimer
  6. Effectivement les lecteurs sont d'une part un peu indifférents et d'autre part ils profitent du beau temps ! Mais je constate que mon adorateur ou trice, ne me lâche point ! Voila au moins quelqu'un qui suit votre blog !
    Michel GRAILLE

    RépondreSupprimer
  7. en réponse à l'anonyme du 7 juillet 17h38, je supprime la vérification par mots; sachez que cela a pour but d'empêcher des robots d'inonder le blog de commentaires.... ce qui m'impose un travail fastidieux de suppression. Il est arrivé que plus de 1000 commentaires identiques par jour inondent le blog en de multiples billets. Si cela se reproduit.... au secours!!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Merci Mr Ratcliff
    en effet la fenêtre de reconnaissance des images ne s'ouvrait pas intégralement et cela empêchait de valider les choix d'images !!
    j'espère que cela est assez clair pour être solutionné....
    Concernant votre billet sur les panneaux en général je suis en accord avec vous et on se demande quand la cdc prendra réellement les choses en main car même si quelques petits panneaux ont disparus il en reste pas mal et surtout sur les grandes enseignes comme par hasard!
    Est-ce qu'il aurait des "passe droit" ??
    Sur le support panneau d'entrée de lac après sortie autoroute la mise en place de la l'affiche" office du tourisme inter-com" est tellement grande qu'on ne peut plus y ajouter les annonces de fêtes par village.
    La pollution visuelle est loin d'être résolue
    Concernant les panneaux affichage LED à distance ayant commercialisé ce système , il est vrai que cela permet à un seul endroit de communiquer sur beaucoup de choses mais attention de bien choisir le lieu d'implantation.
    A suivre
    Cdt

    RépondreSupprimer
  9. Une information doit pouvoir être lue ! j'insiste sur le fait que tout ce qui est mis en place à l'heure actuelle en déplaise aux écolos, mais ne répond pas du tout au besoin qui est d'être lu à partir d'un véhicule circulant. Je peux comprendre les commerces, artisans... qui ne seraient pas d'accord avec les nouveaux panneaux ! Que ceux qui ne veulent voir aucun panneau choisissent de vivre dans le Larzac, car il faut que chacun puisse vivre et les commerces et artisans sont sources d'emplois et de revenus pour les communes.
    Michel GRAILLE

    RépondreSupprimer
  10. Le problème monsieur Graille, c'est que les communes et autres collectivités locales régionales ainsi que l'état ne voient les commerçants et artisans et libéraux qu' en terme de sources de revenus !
    Comme tous ceux qui entreprennent dans ce pays
    On a pas fini d'en baver.
    Un commerçant.
    Pour ce qui est de se signaler et être vu en voiture, avec cette anarchie c'est raté.

    RépondreSupprimer
  11. C'est vrai : les panneaux ne sont pas suffisamment visible en voiture, or le lieu le plus en vue est le rond-point de la Colle Noire et les façades de son cabanon semblent parfaites pour accueillir une publicité lucrative chère à Monsieur de la Souche, enfin un équipement public rentabilisé !

    RépondreSupprimer
  12. Ce sont les institutions qui fixent les règles de fonctionnement de notre société. Les institutions sont le résultat de la volonté des peuples et des politiques qu'ils ont élus, lors d'élections démocratiques périodiques. Toutes les institutions! Les communes et la CdC font partie de nos institutions et leurs élus doivent respecter des règles. La première règle c'est la non prédation des produits de chacun - individus, ménages et entreprises - qui sont le coeur du système de production-consommation.

    Le système mis en place pour la signalisation est l'oeuvre récente de la CdC. Les panneaux sont jolis dans le paysage à l'entrée des centres commerciaux mais ils servent mal leur fonction principale, informer les passants sur l'offre commerciale du pays avant même sa localisation. Le règlement de publicité est l'objet de débat et d'études depuis 10 ans [1]. Une étude avait été faite en 2009 [2] qui devait être suivie d'un plan d'actions. Le cabinet d'études avait recensé tous les panneaux existants, leur dimensions, leur positionnement; chaque panneau avait fait l'objet d'une fiche détaillée. Le plan d'action consistait à demander - imposer - au propriétaire du panneau à se mettre aux normes de dimensions et de positionnement fixées. Cette action n'a pas été adoptée par la CdC. Les coûts auraient été supportés par les commerçants eux mêmes. Au lieu de cela, on a repris le projet avec un autre cabinet - re coûts- et une partie de la CdC est employée à s'occuper de cela pendant des mois! Le système CdC se superpose donc à l'autre qui n'a pas changé. Il s'agit bien d'une prédation par notre institution la CdC!

    Pendant ce temps, le pays a des besoins d'infrastructures comme la fibre optique, le réseau internet, le développement du télé travail, l'aménagement de la plaine, le tri et le traitement des déchets, la collecte sélective... Nos points de collecte sélective restent aberrants. Voyez les poubelles grises et les conteneurs semi-enterrés; il y a parfois 75% de déchets qui ne sont pas des ordures ménagères! les gens ne trient pas parce que la CdC ne leur en donne ni leur en impose les moyens. Comme toujours lors des campagnes électorales, on parle, on promet... et ensuite on retombe dans la routine. Je le redis, prédation!

    1: Tous mes liens sur la publicité
    2: Publicité: enfin un diagnostic de la situation et la voie ouverte pour une action des maires 9 janvier 2010

    RépondreSupprimer
  13. à propos d'institutions, voici un échange avec mon petit cousin, Julien Ratcliffe professeur d'économie à Strasbourg et candidat aux élections..

    RépondreSupprimer
  14. http://www.politis.fr/600-000-panneaux-publicitaires,31893.html

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.