mardi, décembre 01, 2015

Un réseau pédophile dans le pays de Fayence....

Annoncé comme "chaud" pour cause de redistribution des délégations à certains de ses adjoints par le maire, Jean-Luc Fabre, le Conseil municipal de Fayence, lundi soir, l'a finalement été avec la lecture d'une lettre ouverte.

Cette dernière dénonçait l'existence prétendue d'un réseau de pédophilie perdurant depuis des décennies. Audrey Prestat dit avoir été violée à l'âge de huit ans et n'avoir jamais eu écho de ses souffrances auprès de la justice, lorsqu'elle a décidé de révéler les faits en 1999.
Elle prétend en effet que des viols à répétition ont été et sont encore commis, en toute impunité dans le Pays de Fayence. Des affirmations dont elle dit avoir les preuves, mais qui seraient étouffées par les institutions.

Plus d'infos demain mercredi dans Var-matin



4 commentaires:

  1. Après l'affaire d'Outreau va-t-on connaître celle du Pays de Fayence ?

    RépondreSupprimer
  2. ou trop, ou pas assez.
    GIMAGINE Z.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il nous manque la lettre ouverte lue par Irène Geay

      Supprimer
  3. Un réseau pédophile . Ca ne m'étonne pas . Certain doivent être dans leurs petits souliers ..

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.