samedi, juin 27, 2015

Cello Fan Festival 2015 du 26 au 30 juin: Callian, Bagnols, Mons, Montauroux

Pour la quinzième année consécutive, le festival de violoncelle Cello Fan reprend ses quartiers fin juin en Pays de Fayence dans les villages de Callian, Mons, Bagnols-en-Forêt et Montauroux... Suite...

vendredi, juin 26, 2015

« Les chauffeurs de taxi sont des canuts… ! » - Le Contrarien Matin

Cette nouvelle crise sociale est encore le résultat de la malgouvernance de l'état. Toujours la fiscalité et le plein les poches de l'état... mais les médias dans le buzz immédiat n'en parlent pas.



Heureusement nous avons d'autres commentateurs aujourd'hui! Ici Charles Sannat.

Il existe deux types de « taxi ». L’artisan propriétaire de sa « plaque » et celui qui est locataire de sa « plaque ». Une plaque c’est le droit d’exercer comme taxi. Une plaque cela s’achète, cher, très cher, tellement cher qu’en réalité, bien souvent, ce n’est pas tant le chauffeur de taxi qui est propriétaire mais sa banque. 200000€. C’est le prix par exemple à Paris pour devenir taxi.  Lire la suite...

dimanche, juin 21, 2015

L'encyclique « Loué sois-tu, mon Seigneur » du pape François (24 mai 2015)

L'encyclique « Loué sois-tu, mon Seigneur » du pape François vient joindre sa voix à tous ceux qui pointent la menace du changement climatique sur la planète pour la survie de notre espèce. Un merveilleux exemple de l'intelligence collective faite de pensées diverses mais qui convergent vers une vérité indiscutable. Il s'agit aussi d'un catastrophisme éclairé comme en a parlé Jean-Pierre Dupuis et récemment Corinne Lepage. Savoir ce qui est en train de se produire doit nous permettre d'agir pour que la catastrophe ne se produise pas. Lire l'encyclique.  (je l'ai travaillée en y ajoutant un sommaire pour pouvoir s'y retrouver plus facilement).

J'en  extrais ici les paras 20 et 21 qui me paraissent  pouvoir s'adresser concrètement à nous tous en pays de Fayence, car il faut AGIR; notamment à tous ceux qui ne veulent pas trier leurs déchets; et aux élus qui ne vont pas assez vite pour mettre en place les moyens de tri et le traitement des déchets ainsi que pour promouvoir  la filière bois. Je mets aussi en commentaire une liste de liens.

vendredi, juin 19, 2015

La plaine RD562 continue de se développer.

La plaine continue de se développer et d'accueillir de nouveaux commerçants. Le déroulement en chapelet le long de la RD562 est terminé; il n'y a plus de place aux endroits prévus aux POS. Les nouveaux venus s'installent donc en retrait de l'existant. Voici l'annonce de l'ouverture prochaine d'un centre de remise en forme dans la zone d'activité de la Barrière [lien], après le laboratoire d'analyses médicales. Le PC est attribué à la SCI - Pegarim depuis 2011. En savoir plus sur la SCI - Pegarim fondée en 2011 pour ce projet.  (Christian Pegard géomètre expert de Montauroux village est gérant de cette SCI avec son épouse Nadia Marcelle Pegard). Ce permis est pour un plus grand centre Guarana Fitness que celui qui existe déjà au plan oriental (Guarana 2.0).


Et une moyenne surface de vente de produits bio, Marcel et fils Bio (photo) s'est installée derrière la salle des ventes et le relais du lac. Ils faisaient aujourd'hui en fin de journée un accueil  du public avec apéro et dégustation de produits bio [photos].
En savoir plus sur l'entreprise Marcel et fils Bio.

Le beau portail d'accès au pays est terminé au rond point de Colle Noire; mais les accès aux différentes zones d'activité doivent être aménagées de manière agréable pour attirer les clients, les visiteurs et les touristes. On ne saura officiellement des choses sur ce beau rond-point, qu'avec le bulletin municipal de Montauroux de juillet 2015.

jeudi, juin 18, 2015

La gauche et le fantasme de l'Etat protecteur

La gauche aime l’Etat parce qu’il protège les plus faibles, dit-elle. Face aux horreurs du libéralisme dérégulateur, seul l’Etat peut garantir la justice, la solidarité, etc. L’occasion était trop belle pour ne pas rabâcher mes antiennes sur l’Etat comme instrument de domination entre les mains des élites. Les inepties de Ségolène Royal sur le Nutella et l'huile de palme en donnent une nouvelle illustration. Suite...

mercredi, juin 17, 2015

Impôts prélevés à la source: on y sera ou pas? promesse de campagne de Hollande!

La déclaration d’impôt va-t-elle disparaître ? Qui va prélever ? Comment sera gérée l’année de transition ?... Alors que le gouvernement présente ce mercredi la feuille de route vers le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu tour d'horizon des questions qui se posent.
Le chantier du prélèvement à la source est lancé. Pour une application au 1er janvier... 2018 ! Les ministres des Finances et du Budget présentent ce mercredi en Conseil des ministres leur feuille de route vers le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, un parcours semé d’embûches, mais qui doit être «?irréversible?», prévient Michel Sapin . Dès la rentrée, le projet de budget pour 2016 devrait poser des jalons, en encourageant le paiement mensualisé et la télédéclaration. Dans le même temps, le gouvernement veut ouvrir une vaste concertation, et prévoit un livre blanc pour le milieu d’année prochaine. Lire...

samedi, juin 13, 2015

Patrimoine des collectivités territoriales: 1.361 milliards d'euros | Fondation IFRAP

A l'attention de nos élus, maires et CdC.

Une récente étude de la Banque postale, évalue l’actif des collectivités territoriales à près de 1.361 milliards d’euros pour des revenus de 3,7 milliards et des produits de cessions de 2,6 milliards d’euros en 2013. C’est loin d’être négligeable, mais il est sans doute possible de faire beaucoup mieux. Professionnaliser la gestion patrimoniale locale doit participer de la même logique qui a conduit les acteurs locaux à s’intéresser aux gestions actives et responsable de leur dette et de leur trésorerie. En période de contrainte budgétaire, les décideurs doivent avoir une bonne visibilité de leurs actifs et arbitrer intelligemment pour conserver un patrimoine entretenu et adapté à des services publics redimensionnés.... Suite...

jeudi, juin 11, 2015

Problème de circulation dans le pays de Fayence: un grave accident sur la route d'accès RD37 ce 11 juin 2015.

Problème de circulation dans le pays de Fayence: Un grave accident de circulation a bloqué pendant 2h30 le pays de Fayence comme en 1996! La circulation a été coupée avant le pont du Préclou en venant de Cannes et déviée par la commune de Tanneron. Dans le sens vers Cannes la déviation s’est faite par Grasse. Certaines personnes n’ont pu rejoindre leur travail qu’en fin de matinée car elles étaient bloquées entre le carrefour de Colle Noire et le pont du Préclou! Des accidents avec effets aussi délétères sont heureusement peu fréquents; mais le problème est connu depuis 20 ans et il n’est toujours pas résolu, alors que les flux de véhicules de tous gabarits ne cessent de croître d’année en année! Il serait grand temps que les élus, maires, communauté de communes et conseillers départementaux mettent tout en œuvre pour que la route alternative dite RD101 se fasse.

Rappels: Billets du blog sur la RD101

lundi, juin 08, 2015

La Lettre de François Cavallier - Juin 2015




La Lettre de François Cavallier - JUIN 2015 - N°38     

Edito : la LGV avance

Le projet de ligne ferroviaire nouvelle à grande vitesse avait régulièrement défrayé la chronique ces dernières années avant de s'enliser. Il a repris ces derniers temps de l'ordre et de la vigueur, et nous ne devons plus sous-estimer ses chances d'aboutir. Certes, les projets de lignes nouvelles ont été nombreux et controversés, certes un moratoire va atteindre la plupart de ces projets au vu de l'état des finances publiques de notre pays. Mais si un projet de LGV peut sortir son épingle du jeu, c'est bien celui-là. Je n'aurai d'ailleurs pas la démagogie de dire qu'un tel projet, rapprochant Nice de Marseille et de Paris, n'est pas d'intérêt général. Toute la question est de savoir quand et comment il peut atteindre notre territoire, et d'anticiper intelligemment ces échéances.

Sur le quand, l'actuel calendrier du projet a défini plusieurs niveaux de priorité, façon de phaser le projet pour le rendre réalisable et de commencer par s'attaquer aux plus gros points bloquants. Ainsi la priorité classée 1, à l'échéance 2030, est le traitement des noeuds ferroviaires marseillais et niçois. Puis viennent, en priorité 2, les réalisations des tronçons Aubagne-Toulon et Saint-Raphaël-Cannes. C'est à ce dernier titre que nous sommes concernés. L'échance affichée, et qui a été confirmée aux maires concernés (ceux de Bagnols-en-Forêt et de Tanneron pour notre pays de Fayence), se situe entre 2030 et 2050.

Sur le comment, rien n'est encore très clair. On ne dispose pas de tracés mais d'un fuseau, et beaucoup d'études préalables manquent encore.  Mais cette ligne nouvelle, à partir d'une gare nouvelle Est-Var qui est prévue au Muy, ne peut pas aller à Mandelieu puis Cannes sans traverser notre territoire. C'est d'ailleurs ce que prévoit le seul fuseau qui ait été porté à la connaissance du public. Dans cette illustration, c'est la couleur qui compte plus encore que le tracé : pour nous, toute la question est de savoir si ce franchissement sera aérien ou souterrain. L'impact de la ligne nouvelle sur nos territoires dépend de cette question : la mission des élus me semble être non pas de s'acharner à dévier à toute force cette ligne, mais à faire en sorte que son passage soit le plus insensible possible, c'est-à-dire le plus souterrain possible.

Actu : "Force et Confiance pour nos territoires", rendez-vous fin juin

L'idée couve depuis longtemps, toujours repoussée à plus tard par le surcroît de travail du moment. Je faisais allusion lors de ma lettre du mois dernier à de nouveaux défis à relever, moins toulonnais et plus locaux, à un rencentrage de mon activité. Ce recentrage va s'incarner dans une association dont la création sera très prochainement annoncée. Notre territoire, ballotté entre un découpage législatif Est-Ouest et un découpage cantonal Nord-Sud, encastré entre des communautés d'agglomération fortes (Dracénie, pays de Grasse, CAVEM), n'a souvent dû son salut qu'à la mobilisation que ses acteurs ont su organiser. Cette mobilisation vient aussi de prendre, dans un Est-Var attiré par le vote frontiste, et marqué par une dégradation de l'image de l'action publique qui contribue fortement à un tel vote (quand elle n'en est pas la cause principale), un sens d'honneur républicain. Il est temps de proposer à celles et ceux qui se souhaitent de porter ces valeurs une structure qui le leur permettra : j'en donnerai les détails dans mon nouveau bulletin cantonal à paraître fin Juin.

Actu : les républicains, un nom de parti ?

J'appartiens à un mouvement politique qui s'appelait l'UMP. Lors de son dernier congrès, ce parti a adopté, suivant en cela un vote national des adhérents organisé sur Internet, une nouvelle dénomination : "les Républicains". L'adjectif en lui-même ne saurait me choquer : j'ai beaucoup eu l'occasion, avec Josette Mimouni, d'invoquer les valeurs républicaines pour contrer l'étonnante alliance locale de l'extrêmisme et de l'affairisme. Et c'est précisément parce que nous avons ressenti un soutien fort, bien au-delà des clivages habituels, venant de républicains de toutes convictions, que l'usage de cet adjectif en tant que nom de parti me gêne à leur égard. Que les militants de droite modérée se sentent républicains et qu'ils le soient, cela va sans dire. Mais laisser entendre (certes avec habileté) qu'il n'est de républicains que de droite et qu'à droite, voilà qui m'embarrasse davantage : j'accueille donc cette nouvelle appellation avec un sentiment mitigé.

Echos : débits réservées de la Siagnole, une première victoire

L'application de la loi sur l'eau à la Siagnole aura été la source, si j'ose dire, de discussions difficiles, voire contentieuses, avec les services de l'Etat. Je m'en suis fait l'écho à plusieurs reprises, et notamment dans ma lettre n°18 (datée de septembre 2013). La loi sur l'eau prévoit que les débits réservés (c'est-à-dire la part d'un cours d'eau qu'un préleveur doit rejeter dans le cours d'eau dans lequel il prélève) passe du quarantième au dizième de son débit caractérisé par un module. Il s'agit donc d'un quadruplement de ces débits réservés. En fonction du module qui nous était attribué (et qui est différent du débit réel constatable), cela ferait passer le débit réservé de 19l/s (l'actuel) à 76l/s. Dans ces conditions, impossible d'assurer la continuité du service public (c'est-à-dire tout simplement la distribution d'eau potable !) en année sèche. La raison ayant fini par l'emporter sur la base de la notion de mesure compensatoire, un accord intelligent est intervenu avec les services de l'Etat sur la base d'un débit réservé estival de 40l/s et hivernal de 100l/s. Il ne sera pas dit qu'il faille toujours opposer les activités humaines et le milieu naturel : tout est une question d'arbitrage fin.



Humeur : la mutualisation pour les nuls


Mutualisation : (nom féminin), vocable talismanique de la décentralisation, effort demandé aux communes et intercommunalités pour porter les services publics à la place de l'Etat sans reversement des impôts perçus par l'Etat pour les exercer. Dans le pays de Fayence, sens particulier : mutualisation touristique, office de tourisme intercommunal, usine à gaz mise en place par les communes ne s'étant pas souciées de leur développement pour capter les ressources (taxes de séjour) que vaut aux communes qui ont fait cet effort le développement à l'époque critiqué par celles qui les dépouillent aujourd'hui, afin de "caser" leurs employés à leurs frais et de décréter que c'est là une manifestation de la solidarité cantonale et de l'esprit communautaire.
Les subventions du moment

Agenda : quelques dates des jours à venir
12/06 : inauguration point I et école de voile (Lac de St-­Cassien, Tanneron)
14/06 : randonnée des sources (Seillans)
14/06 : fête de la transhumance (Montauroux)
17/06 : Bureau de la commission locale de l'eau (Peymeinade)

Mais aussi, sur le site :

Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Site Internet
Site Internet
Email
Email
© 2015 - Copyright www.francoiscavallier.com • Tous droits réservés. Vous pouvez à tout moment accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant ou vous opposer à leur traitement par mail : newslettercavallier@gmail.com. En vertu de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés (dite "loi CNIL"), vos coordonnées ne seront en aucun cas utilisées à d'autres fins ou divulguées à un tiers. Conformément à l'article 38 de la loi CNIL, vous pouvez vous opposer à ce que vos données à caractère personnel fassent l'objet du présent traitement. Pour ce faire, il suffit d'adresser un message à newslettercavallier@gmail.com. Conformément aux articles 39 et 40 de la loi CNIL, vous disposez à tout moment d'un droit d'information, d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, il vous suffit d'adresser un message à newslettercavallier@gmail.com






This email was sent to pratclif@gmail.com
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
François Cavallier · Place de l'Hôtel de ville · Callian 83440 · France

Email Marketing Powered by MailChimp

vendredi, juin 05, 2015

Pôle BTP à Fréjus, recyclage des déchets du BTP, centrale béton, centrale enrobés, traitement des déchets non dangereux.

Pour qu'il n'y ait pas de confusion chez les lecteurs du blog entre ces divers éléments, il faut replacer tout ceci dans le contexte de la gestion des déchets ménagers dans l'Est Var, de la décharge des Lauriers de Bagnols en Forêt, des besoins d’agrégats et de la nécessité d'accroître le recyclage et la valorisation des déchets du BTP... Lire...

Site de la Poudrière ex terrain militaire de 11 hectares non retenu pour l'unité de traitement des déchets de l'Est Var

L'opposition des populations locales à ce projet au lieu dit de la poudrière sur la RD4 (*), en montant vers Bagnols en forêt, fait changer les décideurs. Var Matin publie ce matin 5 juin cet article de Jacques Morenon président du Smiddev qui fait marche arrière par rapport à une position précédente. Voir...

(*) terrain militaire cédé par le ministère de la défense à la commune de Puget sur Argens selon l'article.

jeudi, juin 04, 2015

Manifestation contre la centrale de tri et traitement de déchets du BTP, de centrale à béton et d'enrobés routiers non autorisée.

L'ABI et l'ASDL communiquent.
William Dumont/ABI: J'espère que les adhérents de l'ABI seront solidaires de ces populations touchées par ces projets d'installations de tri des déchets, de concassage, de centrale béton et d'enrobés sans vraie concertation, près des campings, des quartiers habités de Fréjus Nord et de la Lieutenante.

Joël HERVE:  Notre manifestation est interdite (voir lettre du maire de Puget sur Argens). Nous allons donc nous installer devant le portail du lotissement, sur la propriété de La Lieutenante, pour distribuer nos informations et alerter la population avec des tracts, des textes, des pétitions à signer et des photos. Nous serons sur place vers huit heures.
La journée sport et nature de la ville aura lieu à cet endroit à partir de 10h 30. Le maire devrait passer en fin de journée, vers 18 h. Parmi les activités, pour un peu d'humour, la ville a prévu "une animation autour du recyclage des déchets" et "un jeu de relais et stand de sensibilisation et d'information" à la gestion des déchets. Dans le bulletin de la CAVEM distribué hier, ils parlent pour la première fois de "dispositif de méthanisation pour assécher les boues".
- Plus sur les sites de traitement de déchets du BTP,  les centrales à béton et à enrobés routiers.
- Billet précédent: de quoi s'agit-il?

NB: la demande d'autorisation de manifester date du 2 juin pour se dérouler le samedi 6 juin. Sans prendre partie dans le débat, je pense que la liberté d'expression et de manifestation sont sacrées en vaie démocratie. Voir VA de ce jeudi 4 juin.

mercredi, juin 03, 2015

Colle Noire: le monument à l'entrée du pays de Fayence s'achève.

Avril 2015: Le chômage continue son inexorable progression.


Tout le monde déplore le chômage - politiques, médias, associations, citoyens ... Tout le monde pleure que la croissance revienne et que le chômage continue mois après mois d'augmenter. Mais peu sont ceux qui pointent les causes du chômage: l'activité en berne et 6 millions de français en âge de travailler rendus inactifs par un système idiot et des politiques incapables de comprendre le monde dans lequel nous vivons... Suite...

Le drame des immigrés cherchant le refuge en Europe: Réfugiés : l'Europe doit se souvenir !

Lors de la Première Guerre mondiale, chassés de leur pays ou déportés par les forces ennemies, des millions d'Européens sont devenus des réfugiés. C'est ce qui a donné naissance par la suite à un accord international pour parvenir à une réaction efficace destinée à diminuer la souffrance des personnes déracinées. Un siècle plus tard, une nouvelle crise des réfugiés est en cours, et cette fois-ci c'est l'Europe qui est en position de fournir un asile à toutes ces personnes désespérées. Pourtant jusqu'à présent elle ne répond pas à l'urgence de la situation ; elle ne se montre pas à la hauteur... Suite...

Plus sur les populations d'Afrique, de Syrie et d'ailleurs - hommes, femmes et enfants, affamés, maltraités et persécutés dans leur pays de naissance...  Suite...

mardi, juin 02, 2015

Démocratie participative

La démocratie participative, nombreux sont les élus qui en parlent, peu la mettent réellement en œuvre. A Cébazat, j’ai placé mon mandat sous le signe de l’échange et du dialogue permanent avec la population. C’est ainsi que le Cesem a été installé dans ses fonctions  en début d’année pour apporter son expertise et formuler ses propositions aux élus municipaux.  A Cebazat, le maire et son équipe l'appliquent pour des décisions qui affectent la vie de chacun. Pourquoi pas chez nous en pays de Fayence? Lire...

Plus sur la démocratie participative.