lundi, janvier 11, 2016

Ce pays est vraiment devenu fou!


Fontainebleau : de faibles réactions après l'incendie et la profanation d'une église.
.
Le spectacle est affligeant. Dimanche matin, l'église Saint-Louis de Fontainebleau a été victime d'un incendie criminel et de plusieurs actes de profanation. Un autel du XVIe, une statue de la Vierge de Notre-Dame de Franchard du XIVe et un retable du XVe siècle ont été brûlés, des hosties, jetées au sol et des statues, renversées. José Antonini, le curé de la paroisse, a dénoncé sur RTL des actes d'une grande lâcheté : « C'est une intention criminelle délibérée. C'est clair, il n'y a aucun doute là-dessus. Nous allons porter plainte, nous sommes dans une démarche grave, excessivement grave. [Dimanche] matin, il y avait une très grande émotion. Je n'ai pas envie de laisser penser que nous allons nous laisser abattre. Ça reste un lieu de paix et de prière et je veux qu'il le reste. » En effet, à trois endroits différents de l'édifice, plusieurs tapis ainsi que des chaises ont été rassemblés afin de créer plusieurs départs de feu, étayant la thèse de l'acte criminel. Si les réactions des politiques sont restées faibles, Jean-Luc Marx, le préfet de Seine-et-Marne, a appelé les maires du département à faire preuve d'une « vigilance accrue dans le contexte actuel, notamment en ce qui concerne les églises et autres bâtiments ou lieux de culte ».
La Rochelle : un élève menace son professeur avec un couteau
.
.
.
Photo © SIPA
.
La Rochelle : un élève menace son professeur avec un couteau
. Une violence envers les enseignants banalisée. Un adolescent de 12 ans de La Rochelle comparaîtra prochainement devant un juge pour enfants pour avoir menacé un professeur de son collège avec un couteau, après avoir revêtu une djellaba, révèle le Parisien. Une source proche de l'enquête a expliqué que le jeune homme s'était fait exclure vendredi d'un cours d'éducation physique pour avoir tenu « des propos malheureux ». Il est revenu peu après, alors vêtu d'une djellaba et tenant à la main un « petit couteau », afin de s'en prendre à l'enseignant.


11 commentaires:

  1. Ce n'est que le début de la fin de la France ... c'est le résultat de notre démocratie, politique de l'intégration avec le respect de la différence ....
    Après 68 tout le monde est bon et beau nous sommes tous français ...les profs cultivent durant des décennies cette politique ( socialiste) ... résultat les profs se font agréssés, les français assassinés...les agresseurs bénéficie d'indulgence et de remise en liberté... mais c'est ça la démocratie

    RépondreSupprimer
  2. Ne serait ce pas le résultat de la génération 68 ? liberté d'expression des jeunes et bien d'autres choses, la génération politique Mitterand, aïe il y a un retour de manivelle à tout cela ! un peu tard maintenant pour rétablir le respect, l'ordre la république alors qu'un voile noir descend de jour en jour sur les femmes mais aussi sur le peuple français. A méditer.

    RépondreSupprimer
  3. Ce billet fait penser que tous les maux de la France viennent des musulmans ?
    Que la France est touchée tous les jours par des attaques de ce type, que ces faits s'accélèrent, et que la France ne se donne pas les vrais moyens de contrer et mettre fin à ce type d'agression voire de guerre interne naissante et qui donc progresse de façon très inquiétante.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas si "les profs se font agréssés"... mais ce qui est sûr c'est que vous n'avez pas dû les fréquenter beaucoup.

    RépondreSupprimer
  5. ben si justement, on les a fréquenté beaucoup trop , les profs'!!
    alors monsieur de l'éducation nationale qui donne son avis sur rien et qui critique les fautes de grammaire ou orthographe sur ce blog ,
    on s'en fou de votre hauteur stérile ! détestable par ailleurs
    mettez vous une note à vous même et vos semblables
    l'essentiel sur ce site , étant le contenu et l'esprit des messages .

    RépondreSupprimer
  6. vous avez totalement raison, certains n'ayant rien à dire sur le fond il ne leur reste que la critique sur ce qui n'est pas l'important, ce qui démontre leur pauvreté. d'ailleurs ce doit toujours être la même personne qui s'exprime sur ce site au sujet de l'orthographe mais jamais sur le fond.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui. Il y a la syntaxe et l'orthographe et maintenant il y a ce foutu clavier qui ne cesse de faire des bêtises en plus.

      Supprimer
  7. "l'essentiel sur ce site , étant le contenu et l'esprit des messages"... désolé mais je cherche désespérément du contenu dans vos messages, quant à l'esprit...

    RépondreSupprimer
  8. Vous ne lisez donc que les commentaires

    RépondreSupprimer
  9. Nos évèques,émasculés d'une manière générale,auront ils - pour une fois - le courage de porter plainte et aussi de NOMMER (oh, les vilains, diront les islamogauchistes) les saloperies qui ont fait cela . Et bien d'autres d'ailleurs. Vive les pro-voiles et lècheurs de babouches qui vont aider la grosse masse des larves a devenir des dhimmis.

    RépondreSupprimer
  10. Attention a ce que vous dites et à ce que vous écrivez. Car, bien entendu, tous les musulmans ne sont pas des terroristes égorgeurs. Mais, curieusement et n'en déplaisent aux pratiquants du déni, tous les terroristes et égorgeurs -actuels- se trouvent être des musulmans. Cherchez l'erreur. Maintenant, vous pouvez comme Cazeneuve, exiger que l'on n'en parle pas (ce qu'il a dit à propos des viols de Cologne). Vous êtes libres de choisir votre camp. C'est cela un pays -encore, mais peut être pas pour longtemps- libre.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.