dimanche, janvier 31, 2016

À propos de la loi Alur

http://bit.ly/1PJ6dXoComment les maires échappent à la loi Alur qui devait relancer la construction de logements en France  
C'était une des innovation majeures de la loi ALUR, qui devait permettre de relancer une construction gravement déficitaire en France : la suppression des COS, les Coefficients d'occupation du sol, qui limitaient les possibilité de création de logements. Pourtant, presque un an après sa mise en application, la mesure n'a rien relancé du tout : les maires ont réussi à la torpiller, en mettant en place de nouveaux mécanismes anti-construction!
NB: article publié sur Challenges le 8 janvier 2015... Lire la suite... 

 À Callian le PLU a pour objectif de maîtriser la croissance de la population; de faire une pause. La loi Alur vient perturber l'objectif. Du coup la municipalité envisage une révision du PLU pour atténuer les effets de la loi Alur, en imposant un % d'espace vert à respecter sur les terrains constructibles, ce qui limitera le nombre de logements costruits.

20 commentaires:

  1. Les citoyens peuvent mieux comprendre ainsi, les craintes de voir se faire n'importe quoi en matière de d'urbanisme de la part des maires demain, alors que les règles du POS étaient claires pour tout le monde même si parfois pas très justes.
    Michel GRAILLE

    RépondreSupprimer
  2. Notre région PACA est une des plus chère après Paris. Il est clair que sur le canton il manque des logements pour les personnes à faibles revenus, pour autant est ce que les communes doivent construire des quartiers ou groupe de logement de type sociaux ( ex HLM ) ou des lotissements (villas avec 300m² de terrain ) à forte densité ?

    RépondreSupprimer
  3. Si je devais donner un conseil au personnes à faibles revenus comme vous le dites, ce serait de quitter cette région car il y a bien d'autres régions agréables en france, où il fait bon vivre et à moitié prix en matière de logement.

    RépondreSupprimer
  4. N'oubliez pas que la loi ALUR a été portée par la gauche et le parti pastèque. Ces gens rêvent de faire en Provence ce qu'ils ont fait dans le 93. Bon courage à ceux qui aiment cela. Mais il vous faudra, alors, dire un adieu définitif au tourisme étranger solvable.

    RépondreSupprimer
  5. @ anonyme du 31 janvier, 2016 18:17 = Autrement dit : les pauvres dehors, allez voir ailleurs !

    RépondreSupprimer
  6. Il faudrait savoir si les terrains construits selon la loi Alur ont été vendus moins chers. J'en connais deux à Callian: un sur le chemin de Dayan; l'autre (2 maisons BBQ) sur la route de Mons à gauche avant l'arrivée à l'ex ferme avicole des Touos. Une unité constructible de 2500m2 se vend de l'ordre de 250k€. Est ce que pour deux le terrain a été vendu 125k€? Qui peut nous renseigner?

    RépondreSupprimer
  7. Il faut être réaliste je n'ai pas les moyens de rouler en ferrari donc je me suis acheté une citadine d'occasion et si je n'arrivais plus à payer mon logement je changerais de région plus tôt que d'attendre les aides sociales pour me payer une berline et des vacances au club méditerranée ou une croisière Costa ...
    J'avais peu de moyens financier, j'ai fait des économies, pas de vacances pas de luxe, ni des extras, j'ai économisé pour acheter un terrain à crédit, j'ai acheté une bétonnière et travaillé pendant que beaucoup de mes amis allaient faire du ski de la voile et roulait en voiture neuve sapé au dernier cri. La vie c'est aussi un choix et tout n'est pas dû, il faut aussi se le gagner, le droit au logement, la CMU, la gratuité des cantines et bien d'autres choses ne doivent être réservées qu'à des cas particuliers.
    Dans la vie il y a toujours des solutions pour s'en sortir pour ceux qui le veulent. Les autres attendent les mains ouvertes que tout leur tombe de la société.
    Donc oui ceux qui ne veulent pas faire d'effort ont une solution intelligente qui est de changer de région.

    RépondreSupprimer
  8. pour répondre à votre question sur les terrains divisés, le prix n'est jamais divisé en deux, c'est le lot à bâtir qui compte, mais bien sûr la surface étant moindre par rapport au marché il a dû être vendu aux alentours de 180k€.

    RépondreSupprimer
  9. @ anonyme du 31 janvier, 2016 18:17, je viens de rejoindre des amis sur la commune de montauroux qui m'ont dit que des logements sociaux allaient se faire pour dans quelques mois et je compte pouvoir en bénéficier car à ce jour je loue chez un particulier un petit 2P et je trouve que c'est cher, alors j'espère que la mairie va pouvoir nous aider, c'est ce que m'ont dit mes amis. je n'ai pas du tout envie de quitter ce beau coin qui m'a attiré avec le lac et tout le reste comme vous le dite froidement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait intéressant de savoir quelle est votre activité et vos revenus mensuels. Je viens en effet de calculer le prix d'acquisition d'une maison dans des conditions favorables d'achat de terrain. Je crois que cela démontre,avec votre témoignage, qu'il y a un besoin de logements sociaux contrairement à ce que les gens pensent.

      Supprimer
  10. Je lis que pour 140m2, le prix moyen de construction en BBC est 140k€ [lien]; ça met le total à 320k€. je finance à 90% sur 20 ans à 3.50% ce qui donne une mensualité de 1680€; et tenant compte de 33% des revenus, ça nous donne un revenu mensuel requis de #5000€ en primo accédant. Combien de jeunes sont capables de cela aujourd'hui? C'est le prix du terrain qui est très élevé.

    Selon le ministère du logement les terrains moyens en zones urbaines de 2000-5000 habitants [lien] sont de 69€/m2 pour 1000m2 de surface. Cela mettrait la maison à 210k€ et avec les mêmes calculs ds mensualités de 1200€ et un revenu requis de 3500€/mois. Qu'en pensez-vous?

    RépondreSupprimer
  11. Monsieur Ratcliff, vous posez une question sur le coût de revient d'une construction dans notre pays de fayence, il me semble que dans le meilleurs des cas vous trouverez un terrain à bâtir pour 150K€ et la construction pour 1500€ du m² soit pour 100m² 150K€ mais avec les différentes taxes et frais de notaire, architecte, et autres il faudra au moins 350k€.
    Ce qui signifie par exemple pour acquérir cette propriété, si vous possédez un capital de 50K€ et empruntez sur 25 ans 300K€, ce qui ferait des mensualités de 1485€ par mois et nécessite un revenu net mensuel de 4500€.
    Certes cela limite énormément la possibilité aux jeunes d'atteindre la propriété dans notre région. Il faut remarquer que les terrains sont plus chers dans le Sud Est de la france car le soleil la mer et la montagne ont un prix et de plus le coût du m² de la construction lui aussi est plus élevé.
    Michel GRAILLE

    RépondreSupprimer
  12. Maintenant on pourrait aussi penser que si nous Méditerranéens, avions appliqué la règle que veulent mettre en place les Corses pour que leurs enfants puissent accéder à la propriété le problème ne se poserait peut être pas pour nos enfants !
    Je rappelle la règle à venir des Corses : pour acquérir une propriété il faudra avoir été résidant au moins 5 ans ! Là je pense que nous ne parlerions plus des problèmes d'habitat diffus ou concentré ! ni de saturation de la plaine et de la D562 ....
    Michel GRAILLE

    RépondreSupprimer
  13. Les chiffres que des primo-accédants m'ont donnés hier soir sont de 10000€/m2 pour une maison aux normes BBC soit 160000€ pour 160m2. Le prix du terrain s'ajoute à cela.
    Dans un cas, le terrain a été donné par les parents, par division d'un terrain existant. A Montauroux le POS toujours en vigueur avant le futur PLU a des zones à surface minimale de 5000m2; c'est le cas de cet exemple. Pour financer 160000€, les intéressés ont eu recours au prêt à taux zéro PTZ auquel ils sont éligibles et à un prêt bancaire pour le reste. Ils ont ainsi une mensualité de 700€ sur 20 ans; cela correspond à un taux effectif équivalent de 0.50% et nécessite un revenu de 2100€/mois, selon mon modèle de calcul.

    Un autre cas à Callian; un terrain de 1250m2 vendu 100000€; plus une construction de 150000€ en BBC pour 140m2. Total 250000€. Pas de PTZ car non éligibles. Prêt bancaire à 2.9% 20 ans sur 90% du total: soit une mensualité de 1400€ et un revenu requis de 4200€ (deux revenus chez ce couple). A noter que le PLU de Callian avec le non minimum de surface pour construire permet cela ce qui n'est pas le cas à Montauroux. La loi Alur permet donc effectivement de faciliter l'accession au logement à l'avantage des primo accédants et aussi du propriétaire du foncier.

    RépondreSupprimer
  14. Nous touchons là quelques unes des multiples facettes du logement. D'abord, le logement est une nécessité vitale au même titre que la nourriture et le vêtement. D'où le concept de droit au logement DALO. Quand la population augmente, il faut plus de logements. Mais quel type de logements. Habitat individuel ou collectif en ville [lien], pavillons de banlieue, résidences individuelles en zones périphériques, habitat dispersé en zones semi rurales ou rurales [lien].

    Le choix des français se porte à 80% sur l'habitat individuel, dans la verdure... la civilisaton de l'entre soi et du BQ. C'est ce que nous avons en pays de Fayence. Mais pour acquérir un logement de ce type, il faut des revenus, donc des emplois et des emplois bien rémunérés. Si on n'a pas cela, on ne peut pas se loger, sinon en caravane ou en location précaire, car ceux qui louent sont propriétaires de logements et leurs prix de location reflètent le marché du logement de type résidentiel évoqué. Alors le pays de Fayence pourra t il préserver le mode d'habitat actuel sur le long terme? C'est la question que je pose à nous habitants et à nos élus.
    Plus:
    L’étalement urbain : un enjeu spatial Côte d'Azur Université de Sophia-Antipolis
    Les hauts de Nice image panoramique
    Le blog de la géographie dans l'enseignement supérieur par François Arnal

    RépondreSupprimer
  15. attention au piège de créer des logements accessibles à tous et ce quelle que soit la forme ( immeuble ou lotissement de maisons jumelées )car plus vous aurez des logements plus de personnes voudront venir s'installer et vous serez confronter à une vis sans fin.
    Parfois il vaut mieux savoir bloquer une situation que de la rendre évolutive.
    Regardez l'exemple avec les migrants, l'allemagne avait ouvert ses portes et aujourd'hui c'est un flot continue de migrants qui arrive dans toute l'Europe de l'ouest.

    RépondreSupprimer
  16. @ anonyme du 01 février, 2016 13:09 : attention aussi aux analyses simplistes, les migrants arrivent d'abord parce que leurs pays sont invivables, bouleversés par la guerre ou le dérèglement climatique. Par ailleurs la Grande-Bretagne qui n'a jamais ouvert ses portes attire tout autant.

    RépondreSupprimer
  17. attention; quand je parle de migrants ce ne sont pas les migrants de l'actualité d'aujourd'hui; cela désigne les arrivants d'Europe et de France du Nord, les retraités, les actifs des bassins d'emplois voisins à la recherche de résidences au vert loin des villes encombrées.

    RépondreSupprimer
  18. Voici un exemple de migrant [lien]. IL s'agit d'un terrain sur la route de Mons qui a été défriché de manière surprenante et le chantier est actuellement à l'arrêt.

    RépondreSupprimer
  19. Voici un exemple de migrant [SCI Cygale venant de Saône et Loire 71]. IL s'agit d'un terrain sur la route de Mons qui a été défriché de manière surprenante et le chantier est actuellement à l'arrêt. [photo]

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.