dimanche, septembre 11, 2016

Nouvelles de la route alternative de desserte du pays de Fayence

François Cavallier a publié sur son bulletin de conseiller départemental ce billet sur la route alternative; En voici la teneur.

Un processus de concertation publique, assez inédit dans notre pays de Fayence par son ampleur, s'est déroulé dans le courant du mois de juin, avec pour points d'orgue deux réunions publiques, l'une organisée par l'association Force & Confiance, puis l'autre, dans un cadre plus formel et institutionnel, par le Département. Elles ont été plutôt convergentes et riches d'enseignements.


Il y a essentiellement deux types d'observations critiques, qui émanent :
  • de ceux qui, se souciant légitimement de leur sort, rejettent tout tracé étant réputé leur nuire (c'est par exemple le cas de certains riverains des Esterets du Lac à Montauroux)
  • de ceux qui, par doctrine, considèrent une route nouvelle comme une solution rétrograde alors même que des zones environnementales sont à protéger (Fustières, bois de l'Ermite, Fondurane)
Le fait majeur est que même parmi ces deux catégories d'objecteurs, une très large majorité reconnaît la nécessité d'un nouvel accès au pays de Fayence. Chacun pour le coup a bien compris que la variante 0 (c'est-à-dire continuer ainsi) a aussi de très lourds inconvénients non seulement routiers mais environnementaux. Chacun a aussi pu voir que travailler sur cette route n'était pas une raison de ne pas améliorer continûment l'existant (voir pages 6 et 7), et comprendre qu'il était vain d'espérer qu'un automobiliste prenant l'A8 vers l'est (82% de ceux qui entrent sur l'A8) aille faire le détour par Fréjus pour s'y rendre.

A mon sens, les tracés encore imaginables après ces réunions sont ceux qui obéissent à trois conditions :
  • décongestionner la RD 562
  • sécuriser l'accès à notre territoire en évitant de passer par le Lac
  • aménager notre territoire en offrant à l'Ouest du pays de Fayence un accès plus direct à l'autoroute.

Voici pour rappel  la synthèse des tracés des variantes étudiées par le Département.

Cette synthèse est extraite de l'étude pour l'amélioration de la desserte du pays de Fayence mise en oeuvre par le Département.
Vous pouvez retrouver l'intégralité de cette étude par ce lien.

Ce qui ressort à mon sens de la concertation publique menée au mois de juin, c'est que la sélection des tracés peut être réduite à quatre d'entre eux : les tracés n°4, 5a, 5b et 7.


Les modalités du choix du tracé et de la décision finale (avec notamment l'hypothèse d'un référendum) seront communiquées à la rentrée par le Département après avis de l'intercommunalité.

2 commentaires:

  1. La "nouvelle" (pas si nouvelle que cela car en réflexion depuis des lustres) ferait bien l'affaire du projet bouillonnant de château Grime qui n'attend que cela pour optimiser à fond son foncier, pour peu que le tracé final lui soit favorable. Sauf que c'est la communauté, le département, la région, voir l'Etat qui devrait passer à la caisse. Mais quid de la circulation sur la RD 562 dans un contexte où l'accès depuis et vers la cote amélioré par une "nouvelle voie" s'en trouverait encore plus surchargé. Envisagez vous de doubler la 562 par un immense tunnel ? Ou de la doubler en élargissant partout avec expulsion du bati limitrophe? C'est beau les plans sur la comète, mais il faut savoir garder les pieds sur terre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut savoir aussi être clair.

      Supprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.