samedi, septembre 10, 2016

Recentralisation du RSA, l'Etat fait ses marges arrière sur le social - extrait du bulletin de nos Conseillers départementaux François Cavallier et Josette Mimouni.


"Depuis le transfert du RSA (revenu de solidarité active) aux départements en 2004, l'Etat était censé équilibrer les dépenses transférées « à l'euro près » selon la célèbre formule.
Ces transferts n'ayant en réalité jamais suivi la hausse du nombre d'allocataires, le reste à charge dépassait en 2015, tous départements confondus. les 4 milliards d'euros, précipitant dans le rouge les finances de la moitié des Départements, et les contraignant à peu près tous (dont le nôtre) à augmenter leurs impôts.

Devant cette situation devenue intenable, l'Etat propose à présent à l'Assemblée des Départements de France (A.D.F.) de reprendre à sa charge l'indemnisation des
allocataires du RSA, mais en ponctionnant aux Départements ce que ceux-ci versent pour assumer cette prestation. Ainsi, pour prendre l'exemple du Var, notre Département verse 179,5 millions aux allocataires du RSA, l'Etat en «compense» 109, et nous assumons le reste sur nos fonds propres.

Si ce dispositif disparaît, l'Etat aura prélevé d'un coup de baguette magique 70,5 millions d'euros de plus sur le budget départemental. Voilà une nouvelle taxe d'Etat déguisée de 70 millions d'euros, vive la recentralisation !"


Mon commentaire à cette communication:

La source n'est pas citée c'est un manque. On fait dire aux statistiques ce qu'on veut.  Alors j'y vais! ce merveilleux graphique illustre l'évolution de la situation économique et sociale depuis 2010: 2 ans de Sarkozy et 4 ans de Hollande socialiste. L'évoution est  110-128  soit +7.9%/an et 179.5/128 soit 8.8%/an la même mais s'aggravant sous Hollande; si Sarkozy était revenu est ce que ça aurait été différent.


La courbe rouge reflète bien l'accroissement du chômage, l'austérité imposée par l'Allemagne et ses excédents commerciaux non recyclés, la montée des inégalités, les très hauts revenus et le phénomène des 1%


Plus: Ma vie de chômeur à Pôle Emploi
8 million de pauvres en France?

1 commentaire:

  1. pour moi la solution est le partage du travail , par une nouvelle baisse de la durée hebdomadaire - sans aide sauf aux bas salaires .Et aussi par le retour à la retraite à 60 ans et la dissuasion pour les heures supplémentaires (mais sans annualisation)

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.