jeudi, novembre 03, 2016

Le Nouveau Journal du Pays de Fayence | Le journal fait par les habitants du Pays de Fayence pour les habitants du Pays de Fayence. 100% associatif, sans publicité, sans subventions

L'édition automne 2016 est publiée  et distribuée. Je reviendrai sur cette édition pas encore en ligne sur le site web de l'association.  http://www.nouveau-journal.org/

Info: Daube de sanglier dimanche 6 nov salle du Coulet à Tourrettes 12h30.

2 commentaires:

  1. Ma vision et réponse sur l'article qui énonce : un dossier complet sur la société Pizzorno, qui, depuis des années, ramasse nos poubelles, m’a interpelé et donné envie de poser deux questions :
    – « Pourquoi les sommes dues par la société Pizzorno à la Communauté de Commune, ne suscitent elles pas plus de mobilisation de la part de nos élus pour les récupérer ? »
    – « Pourquoi continuer de travailler avec une entreprise qui a surfacturé ses prestations ? »

    Pour l’instant, quand on les interroge, certains de nos élus restent évasifs sur le montant des sommes dues et les moyens de les récupérer (cf. p.22).

    En tant qu'ancien élu je peux répondre simplement à la question pourquoi la société Pizzorno et non des agents communaux ! Simplement une question de simplification de gestion pour les élus , plus de problèmes de gestion d'employés ( maladie vraie ou flemmarde, plus d'efficacité dans le travail et certitude que le travail sera fait en temps et heure.
    Michel GRAILLE

    RépondreSupprimer
  2. Pizzorno est l'exploitant qui a investi dans l'usine de tri du Muy, la seule dans l'Est Var. C'est à ce titre qu'il intervient toujours en pays de Fayence pour vider les colonnes de tri et les amener à ce centre. Cela ne coûte rien à la CdC. Sauf erreur, je crois même qu'il en rétrocède une part des ventes aux filières de recyclage. Voir le rapport de la CdC sur la gestion des déchets...

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.